Laurent Ozon : « La France et la plupart des Etats occidentaux seront engagés plus avant dans un conflit armé avec la Russie d’ici octobre »

Pour Laurent Ozon, qui s’exprimait ce week-end sur son compte Twitter, « La France et la plupart des Etats occidentaux seront engagés plus avant dans un conflit armé avec la Russie d’ici octobre. Ils imposeront un quasi-état-de-guerre qui leur fournira des pouvoirs étendus contre les populations au moment où la crise énergétique dévastera l’économie ».

Et de poursuivre : « Bon, en même temps, s’il y a des contre-pouvoirs dignes de ce nom en France, ils doivent avoir quelques types qui bossent pour anticiper le processus. Quand on connait la plupart des contraintes de l’adversaire, on peut anticiper un peu non ? »

Ce dernier explique le scénario qu’il voit dans un horizon très court : « Sur le plan méthodologique, c’est toujours un peu la même recette. Il faut une menace horrible qui fait peur, des ennemis proches, méchants, cachés et vicieux qu’il faut désigner et épurer, un ennemi lointain diabolique et des gentils qui sont forts s’ils sont réunis »

Une réflexion pleine de bon sens qui devrait inciter chacun à réfléchir.

Bonus track : 

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

10 réponses

  1. La même méthode qu’avec le Covid : ça a tellement bien marché.
    La peur, toujours la peur.
    Analysons la situation sur le terrain : l’UE militaire c’est la France et l’ex-UE la Grande Bretagne. Les autres n’ont aucune armée opérationnelle.
    Autrement dit en trois mois c’est plié en laissant nos braves sur le carreau. Paix à leur âme. Les USA pourront envoyer tout le matos nécessaire, ça ne changera rien. A moins qu’ils n’interviennent physiquement. Mais qui aux USA a envie d’aller mourir pour l’Ukraine ?
    Ou alors entre temps, subite prise de conscience des peuples, seuls à pouvoir renverser la donne…
    Doux rêve…

    1. et qui en France a envie d’aller u casse pipe pour l’ukr? un pays que l’an dernier encore , peu de gens auraient pu situer , un pays qui ne nous est rien , contrairement à la RUSSIEet des UKR qui sont les descendants de ceux qui entre 1920 et 1945 ont massacré une partie de ma famille

  2. Il faut reconnaître que Vladimir Poutine fait de son mieux pour fournir aux gouvernements occidentaux les ingrédients de cette « recette ». En guise de « menace horrible qui fait peur », il brandit régulièrement ses armes nucléaires, et sur le terrain ukrainien, ses troupes tuent tous les jours (par méchanceté ou parce que leurs armes sont médiocres, ça reste à voir) des civils dont la force est de rester réunis…

    1. Il faudrait pouvoir comparer ça avec la contre-propagande pour se faire une meilleure idée . Mais la contre-propagande est interdite . . . . . .

  3. Stratfor: comment Washington peut conserver sa domination sur la planète. Extraits du discours de George Friedman, directeur de la société de renseignement et d’analyse Stratfor, au Council on Foreign Relations de Chicago.
    Dans son discours au Council il explique comment Washington peut conserver sa domination sur la planète. Il identifie également les ennemis potentiels des USA.

    Friedman voudrait que le monde actuel soit exclusivement sous le contrôle direct ou indirect des USA
    Le président de Stratfor déclare que les USA n’ont pas de relations avec l’Europe. « Nous avons des relations avec la Roumanie, la France et ainsi de suite. Il n’y a pas d’Europe avec laquelle les USA ont des relations quelconques ». Cela rappelle forcément la conversation de la sous-secrétaire d’Etat Victoria Nuland avec l’ambassadeur des USA à Kiev en 2014. Nuland avait alors expliqué à son interlocuteur en des termes très crus ce qu’elle pensait de l’Europe unie et de ses dirigeants: https://www.youtube.com/watch?v=2-kbw… 33] Plus tard, elle a présenté ses excuses pour la forme de ses propos, mais pas sur le fond. Il faut savoir que Mme Nuland est une lectrice des notes analytiques de Stratfor.
    « Les USA contrôlent tous les océans de la terre. Personne n’avait encore réussi à le faire. Par conséquent, nous pouvons nous ingérer partout sur la planète, mais personne ne peut nous attaquer. Le contrôle des océans et de l’espace est la base de notre pouvoir », a déclaré Friedman à Chicago,

    Selon lui, « la priorité des USA est d’empêcher que le capital allemand et les technologies allemandes s’unissent avec les ressources naturelles et la main d’œuvre russes pour former une combinaison invincible ».Créer un « cordon sanitaire » autour de la Russie permettra à terme aux USA de tenir en laisse l’Allemagne et toute l’Union européenne https://youtu.be/emCEfEYom4A

  4. connu depuis des lustres, quand ça va mal les zélites déclarent des guerres ! et c’est le populo qui paye

  5. Ce n’est pas parce que Les puissances financières ont décidé de faire entrer la France en guerre, que nous devons les suivre !
    Nous ne sommes ni des moutons, ni des larves…. les corps d’armée ont le devoir de refuser d’entrer dans un conflit qui ne les concerne pas.

    Voici un message que j’adresse à tous les corps d’armée (comme au simple citoyen)
    Que l’Etat Major de toutes les armes refuse expressément ! ! !
    Comme ils ont refusé au printemps dernier la mobilisation Partielle que le chef de l’Etat avait annoncée (et à laquelle, il a dû renoncer).

    Militaires de toutes armes, faites de même : dites non à l’entrée en guerre de la France en Ukraine !

    Cette guerre ne nous concerne pas.
    Et si, comme c’est probable, le Chef de l’Etat et ses hommes vous présentent l’argument de « tirs à proximité d’une centrale nucléaire », répondez-lui, ou répondez-leur, d’exiger de Zélensky qu’il aille tirer ailleurs, pas près d’une centrale.
    Ne tombez pas dans le piège de la peur du nucléaire pour accepter une entrée en guerre !
    Vous dites NON Non et NON !

    Et vous exigez la levée du secret défense « sanitaire » qui ne devrait pas exister en matière de santé !

    Cette levée vous donnera tous les éléments justifiant s’il y a, ou pas, trahison du chef depuis mars 2020 … et donc, s’il y a lieu, une action appropriée auprès de l’Assemblée nationale qui est habilitée à prendre des décisions concernant le chef de l’Etat.

    Ne vous laissez pas non plus entraîner dans un coup de force, c’est ce que cherchent à promouvoir les puissances financières (depuis le 1er août), afin que le chef de l’Etat puisse décréter de nouveau un Etat d’urgence (avec couvre-feux, etc) et instaurer une dictature policière.

    La voie de sortie est simple :
    1- Que toute la hiérarchie de tous les corps d’armée exprime, dès maintenant, ouvertement et fermement son refus d’entrée en guerre.

    2- Que toute la hiérarchie de tous les corps d’armée exige la levée immédiate du secret défense « sanitaire » (au sujet du covid) qui est une aberration juridique, et la communication à l’Assemblée Nationale de tout ce qui a été dit ou fait.

  6. Qui a envie de mourir pour le comique de Kiev qui devient un clown triste aux idées fixes et suicidaires?. Ne sous estimons pas la lucidité de l’opinion qui soit dit en passant n’est jamais sollicitée ni interrogée, pas de sondages, curieux non?. Il faudra négocier et vite,ne nous laissons pas entrainer par les Vonderlaien et autres bellicistes européens marionnettes au service des USA qui secrètement souhaiteraient sans doute voir l’Europe disparaitre.

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS