RC Lens – Stade Rennais. Incapable d’expulser les migrants clandestins de son département, le préfet du Pas-de-Calais fait la chasse aux supporteurs Rennais.

Incapable d’expulser les migrants clandestins de son département, le Préfet du Pas-de-Calais fait la chasse aux supporteurs rennais. C’est en tout cas ce qu’on l’on peut lire avec l’arrêté « d’encadrement » rédigé par le préfet en amont du match Lens-Rennes, pourtant pas un match à « haut risque », malgré ce qu’en dit la Préfecture, signe que visiblement, elle n’y connait pas grand chose au monde des fans de football.

Outre le fait qu’il vaudra mieux être un immigré clandestin qu’un supporteur rennais, à Lens samedi, ce qui aura le mérite de faire réfléchir les fans sur la notion de « discrimination » à l’égard de sa propre population, le préfet prend comme argument des « tensions » qui existeraient entre Ultras du stade rennais et indépendants Rennais (qui sont amis avec des indépendants lensois). Un argument tout simplement faux, plus d’actualité depuis dix ans date à laquelle se sont produites les bagarres évoquées.

Si les services de renseignement faisaient t correctement leur travail, ils sauraient qu’il n’existe aujourd’hui AUCUNE animosité entre supporteurs du RCK, indépendants rennais, et indépendants lensois.

Il s’agit d’un argument fallacieux pour justifier que chaque supporter souhaitant assister à la rencontre devra accepté d’être traité, sur son propre territoire (il possède une carte nationale d’identité estampillée de la République française lui), comme un sous homme. Pendant qu’à quelques kilomètres de là, des migrants clandestins,  y compris en plein milieu d’une autoroute mettant en dangers routiers et automobilistes…

Au total, près de 23 000 clandestins vivant dans des camps insalubres et dans la misère la plus totale – et dont beaucoup se demandent pourquoi ils ne sont pas mis dans des charters direction le pays d’origine –  ont traversé la Manche depuis le début de l’année direction le Royaume-Uni. Sous le regard impassible de forces de l’ordre qui reçoivent dans le même temps des consignes pour aller arrêter le supporteur rennais qui exhibera un maillot de son club de football.

La République française, faible avec les forts, forte avec les faibles, comme d’habitude.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

7 réponses

  1. Pauvre France. Honteux d’être français où sont nos années paisible chez nous. Aujourd’hui ce sont nous Les étrangers. Ma carte électorale est dans la poubelle. C’est terminé pour moi je vais prendre ma retraite en Espagne avec ma femme après avoir travaillé toute ma vie ET payer nos impôts. La France demain je ne veux pas le savoir je reviendrai sur les tombes de ma famille si elle existeront encore. C’est le résultat de la démocratie. Honte à vous !!!!!! La victime c’est la France si belle.

  2. C’est pas comme si c’était nouveau d’être encadré pour aller au stade ça va faire plusieurs années que c’est la norme pour faciliter le travail de la police. Cependant hors mis déchargé votre haine raciste je ne vois pas l’utilité de la comparaison avec les migrants, vous seriez gentil de ne pas mêlé sport et politique…
    D’ailleurs les bretons vous êtes français quand ca vous arranges vous non ?

    1. AntiFa
      Vous seriez gentil d’écrire un minimum en Français avant de donner des leçons et de qualifier de « haine » ce qui est factuel.

      Les chiffres ne se discutent pas comme le feraient des marchands de tapis du bled :
      https://postimg.cc/gallery/TKvd8qv

      Corrigé :
      Cependant, HORMIS (préposition) DÉCHARGER (infinitif) votre haine raciste
      vous seriez GENTILS (vous = pluriel) de ne pas MÊLER (infinitif) sport et politique…
      D’ailleurs les Bretons vous êtes français quand ca vous ARRANGE (intransitif) vous non ?

      PS : « vous seriez gentil de ne pas mêlé sport et politique »
      Le sport est une activité sociale et un mouvement sociétal, tout ce qui est social et sociétal est politique, ne vous en déplaise.
      Pour preuve, politiquement il arrive que tel ou tel pays boycotte des rendez-vous sportifs pour raisons politiques.

      En France il existe une chose qui porte le nom de « loi » et qui cadre ce qui est autorisé ou non.
      De toute évidence vous n’avez aucune culture et êtes encore moins juge habilité ou fonctionnaire de police.
      Vous n’avez pas à surenchérir le cadre de la loi et venir faire votre cowboy en dictant ce qu’il est autorisé de dire ou pas, si selon vous nous sommes en droit ou non de mêler sport et politique.
      Votre pseudonyme « antifa » marque plus que tout votre totale inculture : La déportation au Goulag, la police politique, la théorisation de la terreur politique, ont été théorisés par le taré de gauchiste Trotski.
      Question bienpensant, ce taré aura mis en place les moyens à exterminer 35 millions de personnes .
      Qui plus est, Mussolini faisant référence au « facisme » était lui aussi un pur socialiste avant et après avoir crée son propre mouvement, formé par une communiste.
      Mais bon, il faut une certaine culture pour ne pas passer pour le dernier des imbéciles … ^^

  3. Malgré les inepties de notre préfecture du pas de calais, bien résumées ici, un beau parcage rennais, un des plus beaux parcages chez nous ces derniers temps !
    Amitiés à nos amis rennais venus en nombres. Et aussi aux ultras !

    J’espère que Ch´nain et B. Auront été sages avec vous !

    Un « indépendant » lensois.

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS