SOS Chrétiens d’Orient alerte sur la situation de l’Arménie après de nouvelles attaques armées de l’Azerbaïdjan

Dans la nuit du 12 au 13 septembre, l’armée azerbaïdjanaise a attaqué l’Arménie, bombardant de nombreux villages sur sa frontière orientale, dans la région du Syunik, faisant 50 morts et déjà de nombreux déplacés. SOS Chrétiens d’Orient exprime sa très grande inquiétude pour l’intégrité du territoire arménien et la sécurité de ses habitants, isolés et affaiblis depuis la guerre de 2020.  

C’est une attaque d’envergure et coordonnée que l’Azerbaïdjan a mené cette nuit tout le long de la frontière orientale de l’Arménie, frappant les villages frontaliers de la région du Syunik, y compris autour de la ville de Goris, premier point d’entrée en Arménie pour les habitants d’Artsakh. Des tirs d’artillerie et de mortiers, doublés par l’envoi de drones armées ont été constatés du lac de Sevan jusqu’à la région de Kapan.   

« SOS Chrétiens d’Orient condamne fermement ce qui est une attaque caractérisée et une violation des frontières de l’Arménie, et non pas seulement une « escalade de la violence » comme l’évoquent de nombreux médias. Les revendications de l’Azerbaïdjan, qui réclame la cession de l’Artsakh et de toute la région sud de l’Arménie, confirme la gravité de ces événements, qui surviennent au moment même où la Russie, lié par un accord de défense mutuelle avec l’Arménie, s’enlise en Ukraine, et alors que l’Union européenne vient d’augmenter ses importations de gaz azerbaïdjanais » indique l’ONG.

Alors que les réactions et condamnations des autorités officielles se font encore attendre ce matin, SOS Chrétiens d’Orient alerte sur l’isolement et le danger encourru par les civils habitants la région du Syunik, mais aussi d’Artsakh, cette enclave qui fut le théâtre de la dernière guerre, et qui se trouve aujourd’hui parfaitement encerclée par l’agresseur, reliée par un long corridor passant au milieu des territoires précédemment annexés par l’Azerbaïdjan.  

Les volontaires de SOS Chrétiens d’Orient ont été rapatriés de Goris et de Vardénis, les deux antennes de l’association dans cette région, et l’ensemble des équipes sont en sécurité.  

Crédit photo : Wikipedia (cc)

[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

7 réponses

    1. D’autant que l’Arménie ne semble pas intéresser grand monde. A ma connaissance, il n’a jamais été question de sanctions contre l’Azerbaïdjan. Pas davantage évidemment contre la Turquie, ni contre Israël qui a fourni des drones à l’Azerbaïdjan.

  1. On note que les critiques à l’égard de « l’agression » russe contre un territoire leur appartenant sont infiniment plus nombreuses que celles qui concernent les armées d’un pays vénérant Allah contre un pays chrétien…
    Pauvre France!

  2. Les Arméniens étant des chrétiens, toute la bienpensance mondiale s’en fout éperdument. Mais dès lors qu’il y a en face des musulmans, la musique n’est évidemment plus la même.

  3. pauvres petits hommes vous ne voyez que la GUERRE !!!
    mais LUI ULCERE POURRAIT Y VOIR LA FIN DES TEMPS
    puisque incapable de vivre dans LA PAIX
    censur ou quoi ? je n’ai pu entendre le poignée de main mais je m’en fou je ne comprends ces langues et oui que mon petit français et i speak un tantinet English
    AMITIES

  4. En Orient ,les Chrétiens y étaient installés AVANT les musulmans puisque les musulmans n’y sont arrivés qu’au septième siècle, venant d’Arabie, le pays de leur prophète…Néanmoins, les musulmans ont réussi, par la violence, à chasser beaucoup de Chrétiens de leur pays natal, sous l’oeil indifférent de nos islamos-collabos qui sont  »contre » les curés mais très accueillants envers les admirateurs d’Allah! Ce mois-ci, la France assure la permanence du Conseil de sécurité de l’ONU: espérons que nous saurons intéresser les pays membres de l’ONU au sort injuste et criminel des Arméniens…mais les musulmans écouterons-ils l’ONU?…

  5. les arméniens croyaient se protéger en se soumettant à l’otan et à l’ue et en abhorrant poutine ! ils ont constaté leur erreur

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS