Marion Maréchal : « Répartir les migrants, c’est exporter l’insécurité dans nos campagnes »

Marion Maréchal était de passage dans l’émission « BFM Politique » : au menu la répartition des migrants dans nos campagnes, la légalisation de l’euthanasie ou encore le pouvoir d’achat.

Crédit photo : Capture YouTube (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

4 réponses

  1. En 2012 on a vu la diversité débarquer massivement là où elle était présente mais très rare.
    Y’a pas à dire ça change la vie, en moins de trois ans on est devenu un étranger indésirable dans sa propre ville de naissance.
    En dix ans le centre ville est déserté par les natifs, il ne reste plus que « la diversité » et le reste c’est des uniquement des 15-20 ans qui n’ont connu que l’invasion africaine.

    Après ça les commerçants se plaindront de ne plus avoir de clients, mais qu’ils soient réalistes on préfère tous faire ses courses dans un centre commercial Français que dans un centre-ville de zone occupée.

    On pourra me baratiner des siècles sur le vivre ensemble, les charmes et le très haut niveau culturel du continent de génies qu’est l’afrique, la réalité est là dans toute l’europe, tous les peuples européens savent à quels machins on a à faire.
    C’est pas comme si nous n’avions pas plus de 50 ans pour goûter, on a bien goûté et c’est à gerber.

    La terreur « antiraciste » donc raciste anti-blancs imposée par notre état et crasse politicarde de traitres est la seule chose fragile qui nous tienne tous en respect.

    Tous les systèmes de déments délirants se sont effondrés, même Rome, même l’URSS, même Castro, Ho Chi Mihn et bien d’autres, nos corrompus ne feront pas exception.
    Le truc rigolo c’est que les politicards continuent leurs invectives, chantages au racisme et menaces, alors qu’ils sont à la veille du jour de l’effondrement de leur pourriturocratie.
    Savoir qu’il y aura un tournant pour les y attendre est une super motivation, la plus forte des motivations qui soit.

    Plus le crimes est grand (haute trahison), plus le nombre de victimes est grand (40 millions), plus il y a répétition du crime (52 ans), plus le criminel est conscient de son crime (17em correctionnelle) plus la sanction de ce dernier doit être terrifiante, dissuasive, mémorable et exemplaire.
    Ce n’est pas moi qui ai théorisé cela, c’est Aristote le père du Droit Français !!!

    Miam miam j’en salive d’avance sans haine, juste « dura lex sed lex » dans toute sa froideur mécanique sans aucun sentiment, comme on embroche un vers à un hameçon, ni plus ni moins.

  2. Elle à toujours cette faculté incroyable de désarmer ses contradicteurs d’une réplique instantanée, ponctuée d’un large sourire. Elle maitrise tout les sujets (ou presque) et ne pratique pas la langue de bois.
    Quand on constate le potentiel de jeunes femmes et de jeunes hommes incroyablement avisés, compétents et sincères en France, pourquoi doit-on être gouvernés par des abrutis à la Macron, Borne ou lemaire. Qu’a-ton fait au bon dieu pour avoir des électeurs aussi cons ?

  3. Mais qu’attendez-vous donc de cette lèche cul qui lèche les écrans de France info qui en attendant vivotte avec son amoureux Italien en Italie et qui ne vit même pas en France, qu’elle sauve la France ? C’est une cruche comme les autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !