Callac doit devenir le symbole victorieux de la résistance à l’immigration !

Depuis quelques jours, la ville de Callac, dans les Côtes d’Armor, est au centre de l’actualité médiatique du fait du projet Horizon, ce projet fou né dans le cerveau de la riche famille Cohen qui a fait fortune dans le vêtement pour enfants, et qui n’a jamais caché son appétence pour les migrants, la mère de famille ayant elle même accueilli un africain chez elle.

Les contestations locales sont nombreuses, mais les élus foncent, tête baissée, ayant l’impression qu’ils ont tous les droits, tous les pouvoirs d’imposer 50, 100, 200 individus, extra européens, à une commune de 2200 habitants, dans les prochaines années.

Au niveau national, Emmanuel Macron a lui même déclaré vouloir répartir l’immigration, l’étaler dans les campagnes françaises, et exporter tous les maux qui gangrènent les métropoles jusque ceux qui justement ne veulent pas que leurs territoires ressemblent à ces cloaques, demain.

C’est donc à Callac que doit avoir lieu la bataille définitive et triomphale contre l’immigration de peuplements que nous promettent nos dirigeants. On a vu samedi dernier des membres du conseil municipal, de gauche comme de droite, présents à la manifestation antifasciste , ainsi que des maires, une députée, un sénateur, qui n’ont pourtant que le mot républicain à la bouche mais qui ont participé à une manifestation interdite et non déclarée.

Leur statut d’élu leur donne du pouvoir, mais le peuple a lui aussi toute légitimité pour siffler la fin de la fête et leur expliquer que quoi qu’ils feront, ce projet n’aura pas lieu, ne se fera pas. Ils ne veulent pas organiser un référendum ? Alors il faudra manifester, téléphoner, faire grève, mener un combat de sape, de tous les instants, pour qu’ils finissent par craquer, suite à la mobilisation à la fois de la population locale, mais aussi à une mobilisation qui doit être bretonne, française, européenne;

Car ce qui se passe à Callac aujourd’hui concernera demain Quimperlé. Après demain un village dans la Creuse, et ainsi de suite. C’est le Président lui même qui le dit : il veut mettre des demandeurs d’asile, des réfugiés extra européens, des migrants, partout dans les campagnes pour déconcentrer les villes.

Il se trouvera toujours des collaborateurs dans l’âme pour expliquer que cela va redynamiser le pays, ceux là même qui ne font rien pour les salaires ou contre le massacre du service public dans la ruralité. Il se trouvera toujours des salauds pour embaucher des migrants, mal les payer, et vociférer contre les locaux qui ne voudraient pas travailler. Il se trouvera toujours des élus et des petits arrangements économiques et politiques pour mener à bien des projets qui ne sont pas au service de la population mais d’une petite minorité.

Car enfin, avez vous vu Callac ? Des commerces à l’abandon. Des immeubles vétustes dans le Bourg. Des maisons qui tombent en lambeaux dans tout le canton. Des services publics qui s’amenuisent. Une pauvreté croissante. Des anciens agriculteurs abandonnés. Des jeunes confrontés ici aussi à l’infusion de la drogue venue des métropoles. Un taux d’alcoolisme très important. Des jeunes à qui on ne donne pas envie de croire en l’avenir et de faire des enfants.

Et pour eux, où sont les millions ? Où sont les millions d’euros pour rénover les logements du bourg et permettre aux locaux d’y vivre dignement ? Pourquoi vouloir donner au Guinéen réfugié ou au Malien ce que vous êtes incapables de financer pour l’agriculteur qui ne se verse pas de salaire ou pour le retraité qui vit dans une seule pièce, au fin fond d’un hameau que seuls connaissent les pompiers et l’infirmière ? Pourquoi ne pas construire une piscine municipale ? Un cinéma digne de ce nom ? Pourquoi ne pas financer des lancements d’entreprise dans tout le canton ? Ou la rénovation totale de maisons des plus pauvres des nôtres ?

Chers (mal) élus, vous n’avez pas le monopole de l’humanisme, qui est dans vos bouches un mot qui n’a plus de sens tellement vous le galvaudez obsesssionnellement au profit exclusif de l’autre, du lointain, du différent.

En attendant, que ceux qui lisent cette tribune se mobilisent, et mobilisent leurs réseaux. Callac doit devenir le symbole victorieux de la résistance à l’immigration. La mobilisation ne doit s’arrêter qu’au référendum, et, mieux encore, au retrait de ce projet qui aura, demain, des conséquences en Centre-Bretagne et après demain, dans tout le pays.

Cela fait des décennies que la population vote de façon croissante et s’exprime ouvertement contre l’immigration. Les décideurs n’en tiennent pas compte ? Il va falloir leur forcer la main, et rapidement.

Julien Dir

Précision : les points de vue exposés n’engagent que l’auteur de ce texte et nullement notre rédaction. Média alternatif, Breizh-info.com est avant tout attaché à la liberté d’expression. Ce qui implique tout naturellement que des opinions diverses, voire opposées, puissent y trouver leur place.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

27 réponses

    1. Vous avez raison Marsaudon on en a marre de ces incompétents qui nous pourrissent la vie au quotidien avec leurs inepties !! HARO sur ces politiques à la godille !!!!

      1. Ces migrants seraient beaucoup mieux au Touquet , il y a des transports , la police de proximité, la ville riche peut les entretenir dans l aisance .

    2. Cela ne sert à rien. Il savent déjà ce que vous allez leur dire et il quand bien même vous trouveriez un argument nouveau et percutant, ce qui serait bien, cela ne changerait pas grand chose.

      Les partisans de la nouvelle société argumentent très peu. Le dogme a quelque chose de commode : ils se contentent de vous traiter d’extrême droite (ce qui n’a rien d’insultant), de faciste, ce qui est plus difficile à définir et surtout à caractériser. En réalité, si on donne au facisme une connotation anti-démocratique, ce sont eux les facistes ; si on parle de la culture du Chef, ils sont loin de l’avoir trouvé. Méfions-nous toutefois de petits Chefs…

      Adressons nous au peuple.

      1. Le fascisme est le pouvoir du peuple par le peuple. L’idée est née chez les soldats italiens qui vécurent la guerre et en souffrirent.
        Le maire a un comportement de communiste : tout pour sa gueule et rien pour le peuple. Je crois avoir lu qu’il est au PC.

  1. Au lieu de développer une politique nataliste (comme en Hongrie) et d’améliorer le sort des agriculteurs et des petites communes rurales, Macron et les « élites » mondialistes n’ont qu’un objectif : le grand remplacement.
    Il faut le souligner : Marron a bien prononcé les mots de « transition démographique ». Quelle différence avec le « grand remplacement »?

  2. Tres juste Bernadette, je suis un citoyen suisse en Asie qui constate cette immense derive mondialiste , avec une bande de tres grands criminels , tel le 1er president LGBT de la France , sans parler de la tres sinistre famille Von der Leyden .Pouvons seulement esperer que tous ces grands delinquants soient tres lourdement condamnes dans un avenir le plus proche possible !

  3. Les fortunes, ça se fait, et ça se défait, l’industrie du vêtement pour enfants… Un petit boycott national ne ferait pas de mal. Quand à la mairie, impôts fonciers, quelques taxes diverses restantes, bref, le nerf de la guerre, c’est toujours l’argent. C’est long, certes, mais si on veut du résultat, il n’y a rien de tel. Le tout n’est pas de payer, mais de bloquer la source divine dont ces élus se gavent sans jamais penser qu’elle peut se tarir.

  4. Ce petit minable ne veut surtout déplaire aux abrutis Européens !!!Et pour vouloir être président d’un e Europe unie il faut bien faire la pute……!!!!

  5. Ah ! tous ces bretons qui ont voté Macron ( voir les résultats des élections en Bretagne ) n’avaient pas prévu que des extra européens viendraient voler le boulot qui n’existe déjà pas pour les autochtones et que la transfusion de population obligerait, un jour, leur petite fille à porter un voile !

  6. Les prisons ne seront pas assez grandes pour mettre tous ces verts, socialos islamistes, LBGT aux ordres de l’argent et des americains, Soros et compagnie, que les habitants de Callac tiennent bon, vous n’etes pas seuls !!!

  7. La famille Cohen fait financer les projets de son association Merci par les dizaines d’allocations, subventions, aides et mesures nationales, régionales, départementales, publisues, et par les associations privées qui aident et financent les immigrants.

    La famille Cohen l’a clairement annoncé : ses projets de Village Horizon concernent des réfugiés ou non auxquels l’Etat a accordé leur carte de séjour : ils jouissent donc de tous les avantages du système social et économique français, ( tant celui des nationaux que ceux qui sont en plus dédiés aux étrangers même en situation irrégulière ).

    Dans ces conditions, le budget de l’opération Horizon sur Callac est vraisemblablement BOUCLÉ et l’opération déjà PLANIFIÉE Il resterait à donner le départ.

    A elles seules les allocations de la CAF permettent à une famille nombreuse.de vivre décemment : RSA Allocs APL. Prime emploi…

    Dans l’immédiat, les Callacais doivent, s’ils veulent continuer à vivre dans une ville :

    – se constituer en ASSOCIATION de défense et pour parer au plus pressé :
    – trouver un cabinet d’AVOCAT très compétent en droit administratif ( et civil et commercial. )
    – réunir les informations sur le PROJET ( lever le secret anti-démocratique et obliger toutes les parties à les fournir : maire, merci, administrations etc )
    – envisager de BLOQUER juridiquement les opérations en cours et se préparer à bloquer les suivantes.
    – tracer la suite : définir une STRATÉGIE, envisager les MOYENS ( humains techniques financiers ), se rapprocher des 19 AUTRES villages-horyzon en France ( puisqu’il s’agit d’un projet national qui va vraisemblablement être supporté ou aggravé par des dispositions supplémentaires par une loi – pour mémoire : pour les dossiers d’éoliennes le préfet a dorénavant TOUS les pouvoirs )
    – ravailler des projets bretons pour des Bretons, et / ou des projets inter régionaux Bretagne Lorraine Languedoc etc.

    Toutes choses qui ne se feront jamais en manifestant dans les rues.

  8. Moi j’aimerais bien que macrounet le dictateur me fournisse une jolie esclave sexuelle noire, physique de mannequin bien entendu, pour agrémenter mes vieux jours et pour faire le ménage, la vaisselle, l’entretien du jardin, etc , car il faudra bien l’occuper toute la journée, mes cinq à sept au lit étant de plus en plus courts.

  9. À la fin de la manifestation, j’ai discuté avec une commerçante. Ils sont nombreux à être opposés à ce projet mais ils ont peur des représailles de l’extrême gauche en le disant.
    Elle m’a aussi dit que le maire ferait mieux de financer la réfection des routes qui sont dans un état déplorable.
    Il faut continuer à lutter car une grande majorité de la population ne veut pas être remplacée.

  10.  » la riche famille Cohen qui a fait fortune dans le vêtement pour enfants, » produits dans des ateliers au bengladesh ou autre où des enfants sont employés avec des salaires de misère? je me pose la question!

  11. Oulalaha, ça sent la peste brune par ici !
    J’adore vos valeurs et votre tolérance à la violence, super français tout ça !
    Alors on ne dit rien dans un pays qui pille les pays d’où vienne nos ressources, où une poignée de nos concitoyens on le droit de devenir millionnaire sans scrupules… mais accueillir une poignée de malheureux qui fuient des régimes dictatoriaux placé et armés par nos dirigeants, où laissé des hommes ou femmes se mariés entre eux sans que ça n’égratigne vos libertés, ça vous mets de mauvais poil, ça vous rend haineux, violent et prêt à commettre des exactions punitives si j’ai bien lu vos commentaires. Vous êtes paumés, tristes et dangereux. Je vous plaint, je plains votre entourages, vos familles et surtout les enfants qui entendent vos discours de haine, de rejet, d’instrumentalisation, de diffamation. Vous êtes comme Trump, prêt à gober n’importe quelle fake-news du moment que ça attise de la haine et de la peur. Continuez à vous faire peur entre vous, mais ne polluer pas l’esprit des gamins avec votre mentalité tordue et malsaine. J’hésite à dénoncer les appels au pogrom contenu dans certains de vos messages qui demandent noms et adresses d’élus… vous aussi vous méritez une petite leçon de citoyenneté, d’humanisme et de solidarité. Vous représentés la honte du pays !

    1. Merci pour vos belles leçons de morale et votre bien-pensance.
      Mais, mon cher monsieur, connaissez-vous CALLAC? Car moi j’y ai passé mon enfance, ma grand-mère vit toujours là-bas. C’est une ville sans travail, Les villes les plus proches sont à 30km (Guingamp et Carhaix) que vont faire ces 100 familles (soit envion 400 personnes) !!! Vivre des allocations? de traffics peut être? Bien sûr qu’il faut accueuillir, aider son prochain, mais pas dans des proportions RAISONNABLES et avec de la mixitée afin de ne pas créer de communautarisme.
      Callac est aussi le seul endroit où j’entends encore parler breton, je ne suis pas fachiste et estime être plutôt tolérent et ouvert d’esprit, mais j’espère que sincèrement que nous arriveront à garder notre culture, et que dans 10ans ce ne sera pas l’arabe qui sera parlé sur le marché…
      Pour finir, je vous conseillerais d’aller faire un petit tour dans nos quartiers Rennes (que je connais bien), Nantes, banlieue parisienne…..personnellement, je vraiement envie que nos campagnes restent préservée de ce « bordel magistral » qui ne fait qu’empirer d’année en année !! Bien à vous.

      1. Merci d’avoir répondu courtoisement, vous attirer déjà plus de respect que les autres commentaires ignobles. Je vis également dans une petite localité rurale et peut donc essayer d’imaginer l’ambiance.
        Il n’est pas faux de dire que cela peut être très mal gérer, mal anticipé… venant de l’état on peut se méfier. J’aurais plus confiance avec des associations de terrain qui connaissent et sont habitués aux « migrants ». Ce qui me répugne, c’est l’accueil honteux que la mouvance extrême droite réserve à nos congénères, oui d’une autre culture, et alors ? Tant mieux ! Réjouissons-nous d’être ouvert d’esprit, de découvrir de nouvelles recettes, de nouvelles musiques, de nouvelles langues et façon de penser. Traiter ces personnes de sous-humain dangereux est le meilleur moyen de les enfermés entre eux. Vous redoutez le communautarisme et le manque d’intégration mais comment vouloir s’intégrer à une population qui vous insulte et vous menace ? Le repli identitaire est malsain, c’est de la consanguinité morale et intellectuelle. Ne voir que l’identité d’une personne sans la connaître est très réducteur en général (pas que avec les migrants). Pour moi toutes les idées d’extrême droite se trompes car elles s’attaque directement aux personnes pour leur origines ou couleur ou religions (je déteste toutes religions) au lieu de s’attaquer à des idées ou concept qui sont les fondements de nos problèmes. Le repli identitaire est un mauvais refuge ou l’entre-soi et la peur sont les maîtres. Pour moi, peu importe l’identité, l’origine, seul la personnalité d’un individu permet de le juger (et encore). Je suis français pure souche, rester au pays, dans la commune de mon enfance et suis heureux d’avoir rencontrer des africains ou marocains installés ici, je joue de la musique arabe avec eux et essaye d’apprendre quelques mots d’arabe. Suis-je un artisan du « grand remplacement » pour autant ? Pas du tout, je ne théorise pas ce genre de concept d’hallucinés, je prend juste du bon temps avec des gens sympa, bien plus sympa que certains voisins bien français bien clichés eux aussi, dans le genre chasseurs raciste alcoolique aux discours méprisant et violent. Marine Lepen vantes le mot « Libertés » sur ces affiches, libertés de quoi ? d’injurier, de mépriser, de menacer ? Super, elle est belle la France, la France des peureux, la France de ceux qui adsorbe les récits fantasmés de Zemmour, Lepen… Ceux là réfléchissent-t’ils bien aux conséquences qu’aurait ce genre de dirigeants ? Chaos, violence insurrections de tout bords, à force d’attiser la haine et la division entre les citoyens. Alors oui je lutte et lutterai toujours contre ces tendances, contre les idées véhiculés par ce genre de site pseudo-journalistique bidon qui ne sait que jeter de l’huile sur le feu.

      2. ok avec tout ce que vous écrivez mais souvent , je me dis que c’est peut être un bien que les bretons goutent au multiculturalisme à l’insécurité , aux trafics en tous genres. les guets-apenn à Alençon , ça se rapproche . beaucoup de callacoises travaillent à l’hôpital de carhaix et sont bilingue , français et breton comme moi

  12. Bien sur, la censure ! Je me doutais bien que mes commentaires seraient filtrés et censurés, car chez vous on accepte pas la pensée critique, seulement la pensée unique et inattaquable (ce qui ce fait quand on a peur que les autres ai raison). J’aurais essayé…
    Vous connaissez la plateforme de signalement des contenus haineux, d’incitation et d’appels à la violence, qui s’appelle Pharos, mis à disposition par la préfecture de police ? Eux vous connaisse maintenant…

    1. Tous vos comm sont de.la théorie, de l’utopie, du disney pour gogo, regardez la régression et l’insécurité, la violence, la délinquance, les trafics, partout qui se sont installés depuis 40 ans, dans les villes concernées. Et c’est avec des gens comme vous que tout ceci a pu arriver, donc soit vous êtes naïf, soit il est temps de voir la vérité en face.

      ,

      1. Ne vous tourmentez pas, RastaSimplet est un troll. On les reconnait à la hargne et l’incohérence des propos.

  13. Faute d’autres sources j’ai lu la description de la ville de Callac selon Wikipedia. Fort intéressante et il doit en exister d’autres.
    On a du mal à imaginer qu’une ville avec une telle histoire au cours des siècles, et tellement de courage durant 14/18 et 40/45 puisse subir demain le mal que des bobos clamant les louanges de Cédric Herrou et un gouvernement qui trahit les Français lui préparent.
    Des lieux qui ont une telle histoire conservent leur mémoire. Et une crise, réelle certes puisqu’il s’agit de la récente désindustrialisation qui a ravagé toute la France, ne peut être plus forte que cette histoire. Il faut la considérer comme étant une crise passagère.
    Au moins, si Callac était envahi par la civilisation romaine on pourrait comprendre … non, je plaisante Rome a assassiné 1 million de Gaulois dont la civilisation était magnifique : je pense aux Namnètes, aux Vénètes et aux Redones !

    Pas de plaquettes d’historiens et de géographes à diffuser pour faire connaître la ville ?
    Pas d’économistes pour proposer une zône franche, sans impôts et avec des charges sociales réduites, permettant la réussite d’entrepreneurs bretons ? Les ZF sont légions en France, et à quelques kilomètres les îles anglo-normandes sont riches grâce à un statut fiscal intelkigeny : ni impôt ni taxe sur l’héritage.
    Pas de diagnostics pouvant être réalisés par des chefs d’entreprises de la région ?
    Pas de maraîchers bretons capables et désireux de produire des légumes dans cette terre ? ( On ne lit nulle part ce que produisent les paysans de l’agglomération.)
    Pas de famille locale pour créer un spectacle avec les chevaux et les épagneuls de Callac ? 😊

    En France, d’autres villes ont perdu leurs familles faute d’ateliers et d’industries, des retraités sont arrivés. D’autres sur les bords de mer ont à 80 % des maisons de vacance qui sont vides pendant la plus grande partie de l’année. Mais, sauf erreur de ma part, il n’est venu à personne l’idée d’y recommencer la triste histoire des quasi déportés de la Réunion : on parla par la suite à l’Assemblée Nationale du retour de l’esclavage.

    Nom de Zeus, on dit que là où il y a une volonté il y a un chemin. Au fait, quels saints bretons invoquer pour accompagner la renaissance de Callac ? Jeanne d’Arc disait : les hommes se battent et Dieu apporte la victoire.

  14. Je suis un Breton et je suis souvent allé à Callac pour voir mes grands parents
    Je suis versé dans l’ésotérisme et la philosophie.
    Les forces de Typhon/Seth attaquent.
    Ces forces ne pourront rien contre Horus/Aquarius.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !