Royaume-Uni. La barre des 30 000 clandestins ayant traversé la Manche désormais franchie, le total de 2021 déjà dépassé

Manche

Loin d’être terminée, l’année 2022 a cependant déjà battu tous les records en matière d’immigration illégale via la Manche vers le Royaume-Uni. La barre des 30 000 clandestins débarqués sur les côtes anglaises a récemment été franchie.

Les records d’immigration s’enchaînent en Manche…

Un nouveau triste record a été franchi en matière d’immigration illégale au Royaume-Uni. Suite à de nouvelles arrivées de clandestins ces derniers jours, la barre des 30 000 migrants ayant traversé la Manche depuis le début 2022 à bord de petites embarcations a été franchi, selon les chiffres des autorités britanniques.

Dans le comté du Kent, des migrants ont notamment débarqué à Dungeness ou encore à Douvres mercredi 21 septembre avec environ 660 clandestins recensés sur la journée. Le lendemain, jeudi 22 septembre, ce sont cette fois plus de 1 100 clandestins qui ont traversé la Manche à bord de petites embarcations en une seule journée, pour la deuxième fois ce mois-ci. Ce qui représentait par ailleurs le troisième nombre de débarquements illégaux pour une journée le plus élevé de l’année.

Au 24 septembre, le total annuel pour 2022 de clandestins débarqués sur les côtes anglaises avait dépassé les 31 600 personnes.

La semaine précédente, le nombre de migrants arrivés illégalement sur le littoral britannique depuis le mois de janvier avait déjà quant à lui dépassé le total de l’ensemble de l’année 2021 (28 526) tandis que les chiffres des traversées clandestines ont régulièrement augmenté ces dernières années. À ce titre, une infographie réalisée par la BBC met en exergue de façon très éloquente cette évolution :

Manche
Source : bbc.com

Royaume-Uni : plus de 6 000 clandestins supplémentaires en septembre

Malgré l’arrivée du mois de septembre, les conditions météorologiques ont été globalement favorables pour les traversées de la Manche, nonobstant quelques épisodes de mauvais temps. De quoi permettre à plus de 6 500 migrants de gagner les côtes anglaises depuis le début du mois.

Cet afflux continu de migrants a conduit les autorités britanniques à ériger des tentes spéciales à Douvres, les installations existantes sur le port étant déjà saturées de clandestins en attente de voir leur dossier étudié.

Cela fait maintenant plus de cinq mois que l’ancien Premier ministre Boris Johnson et l’ancien ministre britannique de l’Intérieur Priti Patel ont annoncé leur intention d’envoyer des migrants au Rwanda pour tenter de dissuader les clandestins de traverser la Manche.

Toutefois, le premier vol d’expulsion, qui devait décoller le 14 juin dernier, a été annulé après que l’accord avec le Rwanda ait été attaqué en justice par plusieurs associations pro-migrants telles que Detention Action, Asylum Aid ou encore Care4Calais.

De son côté, cette dernière a demandé au gouvernement britannique de mettre en place des « itinéraires sûrs pour les demandeurs d’asile »…

Crédit photo : capture YouTube (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Une réponse

  1. les rosbifs ne réagissent pas à l’invasion migratoire, qui au passage traverse la france, qui refuse de voir la réalité; à la Réunion, la semaine dernière un bateau a déposé 48 migrants sri lankais, ils sont libre d’aller où ils veulent depuis lundi, c’est à dire de rester sur place

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS