BIENVENUE À CRACKLAND : 1 an plus tard, ça craint ENCORE PLUS

Voilà précisément 365 jours que le point de deal du crack à Paris a été installé par les autorités dans un square situé porte de la Villette, au nord de Paris. Comment a évolué la situation ? Réponse dans ce reportage mené par Vincent Lapierre.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

3 réponses

  1. Ça ira de mal en pis tant qu’on ne stoppera pas les flux d’immigrés souhaités par le Macron et le grand patronat. Au moins 10% de ceux qui échouent en France au bout de leur long périple ont de gros problèmes psy et se font mettre au crack dès leur arrivée. Des dealers, eux-mêmes pris au piège, leur proposent de soit disantes cigarettes qui font oublier les soucis et la faim. En moins d’une semaine, ils deviennent dépendants. Il faut être impitoyable avec les réseaux mafieux du crack. Il y a trop de bisounours qui passent leur temps à s’apitoyer. Ce n’est pas avec eux que les problèmes vont se régler

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS