Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Nantes : un des réseaux de transports en commun les plus dangereux de France ?

Ce dimanche 2 octobre, deux violentes agressions ont eu lieu sur le réseau de la Semitan à Nantes – deux parmi tant d’autres, qui ne font pas l’objet de l’attention médiatique.

Vers 17h, une septuagénaire traînant une valise reçoit un violent coup de poing à la figure, station Bouffay (ligne 1) par une trentenaire en état d’ivresse médicamenteuse. Cette dernière a été placée en garde à vue, puis sera reconvoquée pour être auditionnée par un OPJ. La victime a été blessée à l’oeil et au nez, à priori sans mobile.

A la même heure, un homme de 39 ans sème le désordre dans un bus, et insulte les agents de la TAN appelés en renfort par un conducteur. Il prend la fuite, mais est retrouvé et interpellé vers 19 h à la Haluchère, toujours sur la ligne 1, beurré comme un petit Lu (plus de 2 grammes par litre de sang) et avec un couteau à cran d’arrêt en sa possession. Il finit en salle de dégrisement.

Nantes : un des réseaux de transports en commun les plus dangereux de France ?

Mi-septembre, le ministère de l’Intérieur mettait en ligne le numéro 48 de l’Interstat – les publications du service statistique du ministère – consacré aux violences dans les transports : « en 2021, les services de police et de gendarmerie ont enregistré 122.170 victimes de vols et de violences dans les transports en commun [+4% en un an, mais inférieur à 2019, année antérieure à la pandémie] Le nombre de victimes de violences sexuelles augmente très rapidement […] dans les transports en commun (+32%) », annonce l’intitulé du document. On apprend par la suite que la moitié des victimes des violences sont des femmes et un tiers ont entre 18 et 29 ans.

Du côté des mis en cause, trois quarts ont moins de 30 ans et plus d’un tiers – moins de 18 ans, une proportion stable par rapport à 2019. Par ailleurs si les victimes sont à 86% de nationalité française, les mis en cause sont en 2021 près de 40% de nationalité étrangère (contre 34% en 2019) et parmi eux, en province, près de la moitié viennent du Maghreb, encore un quart d’Afrique hors Maghreb. En Ile de France, 70% des voleurs viennent de l’étranger, dont près de la moitié du Maghreb une fois encore.

La fin du document donne le nombre de victimes par département et commune – la Loire-Atlantique s’installe dans le top 10, avec 2336 victimes et une augmentation de 23% sur un an – cette hausse est tirée par l’agglomération de Nantes et son réseau de transports en commun, où 1983 victimes et une hausse de 25% sur un an ont été enregistrés. Seuls Lyon (+45% en un an) et Villeurbanne (+53% sur un an) dépassent l’augmentation enregistrée par Nantes, confirmant l’impression générale de dégradation de la situation sécuritaire dans le grand Lyon depuis 2020 – cependant les 8660 victimes de Lyon représentent aussi 8% du total des victimes dans les transports en commun en France.

Des chiffres désastreux qui n’ont pas échappé aux syndicats de la TAN… ni aux agents. « Et encore, en ce qui concerne les violences contre les agents, les chiffres sont largement bidonnés », relève un conducteur de bus. « La violence, c’est tous les jours, n’importe où, tout le temps, contre nous, entre les passagers, sans oublier les vols, les gens qui vrillent dans les véhicules, c’est devenu parfaitement banal, tout le monde s’en fiche, les politiques font l’autruche et surtout faut que rien ne sorte. Donc ils verrouillent les syndicats, la presse locale – internet et les médias nationaux, ils y arrivent moins bien – les politiques, c’est la chape de plomb. Tout roule, et tant mieux, c’est comme pour les dealers à Commerce ou les fusillades, tous, ils regardent ailleurs ».

Le 30 septembre dernier la CFDT de la Semitan a d’ailleurs déposé un droit d’alerte pour les personnels de conduite, prévention, intervention, contrôle, espace mobilité [l’espace de vente à Commerce] : « nous vous alertons suite aux événements récents sur le réseau et notamment au croisement des trams à Commerce, sur l’état psychologique des agents de l’exploitation et de l’espace mobilité. Nous vous demandons de prendre toutes les mesures pour la protection des agents de la Semitan ».

A suivre, le syndicat précise : « ce droit d’alerte est déposé suite à l’insécurité régulière aux abords des lignes et/ou stations, à l’intérieur des véhicules (bus et tramways), à l’espace mobilité de Commerce (à l’intérieur et aux abords), dans les missions des agents Semitan ». Un tract invitant les agents à déposer systématiquement plainte lors des insultes et agressions, à s’arrêter de conduire, demander d’être relevé et assisté (aide psychologique, assistance d’un agent de maitrise pour la plainte etc) suit ce droit d’alerte.

A Commerce, « l’espace mobilité est une citadelle assiégée », résume un contrôleur de la Semitan. « Les dealers sont juste devant, entre l’espace mobilité et la station de la ligne 1 ; ils sont de part et d’autre, appuyés aux murs. Il y en a entre les deux lignes, à la croisée – sans oublier les vendeurs de clopes et les voleurs à la tire, les mendiants aussi. Et il y a toute la faune de Commerce, qui se regroupe, s’alcoolise. Forcément, ça déborde, et plus c’est tard l’après-midi voire le soir, plus c’est compliqué ».

Interstats Analyse n°48 by Breizh Info on Scribd

LM

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

3 réponses à “Nantes : un des réseaux de transports en commun les plus dangereux de France ?”

  1. ummite dit :

    OU EN ÊTES-VOUS LES GAUCHIASSES TOUCHE PAS À MON POTE ? OU ÊTES VOUS !

  2. Prétet Yvette dit :

    A Nantes: les ”troubles” ont débuté grâce à Ayrault qui a ouvert les vannes côté immigration… avec ses ”réfugiés de guerre” encore présents depuis 2000…mais les Nantais CONTINUENT de voter ”à gauche”. Rolland a été élue aux élections municipales avec 17% des inscrits du corps électoral!…il faut que les Nantais se bougent un peu!…C’est idem à Paris avec Hidalgo…

  3. patphil dit :

    fakeniouze : tout va bien madame la marquise et madame la roturière, ce sont les juges , les zélites qui le disent!

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Sociétal

Les tentatives d’homicide en France ont augmenté de 78% entre 2016 et 2023 [L’analyse de la délinquance par Marc Vangard]

Découvrir l'article

NANTES

Stationnement payant. La lecture automatique des plaques d’immatriculation arrive à Nantes

Découvrir l'article

International

Irlande. Violente répression policière contre des habitants d’un quartier s’opposant à l’arrivée de migrants au nord de Dublin (Coolock)

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal, Tourisme

La France classée 4ème pays européen le moins sûr au monde pour voyager en 2024

Découvrir l'article

NANTES

Sacs et colliers arrachés, adolescents arrêtés pour extorsion : les élections n’arrêtent pas les délinquants

Découvrir l'article

NANTES

Nantes : Toujours plus de vols dans les superettes

Découvrir l'article

NANTES

6 personnes vont être jugées pour avoir importé de la drogue entre le Maroc et Nantes

Découvrir l'article

NANTES, Sociétal

Nantes. Entre un et 4 ans fermes pour des cambriolages avec des Alfa Roméo volées

Découvrir l'article

MORLAIX, NANTES, RENNES

Nantes, Rennes, Morlaix : l’extrême-gauche met le désordre après le premier tour des législatives

Découvrir l'article

NANTES

Nantes : vols, incendies, pick-pocket, policier braqué avec une arme factice…

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky