Étiquette : semitan

Nantes : grève de la SEMITAN pour les salaires… mais pas les violences

Alors qu’un chauffeur de bus a encore été agressé, cette fois par un passager qui refusait le port du masque, l’ensemble des syndicats de la SEMITAN (CFDT, Sud ; CGT, FO, CFE-CGC) lance une grève ce 6 mai « pour une journée unique dans un premier temps », afin d’augmenter… les salaires. L’intersyndicale demandait à rattraper l’inflation, soit 6% d’augmentation, puis 4.09% –

Nantes : violences contre la TAN, émeute urbaine à Malakoff

Un homme de 36 ans a été placé en garde à vue ce vendredi 29 avril suite à une agression de deux agents de la Semitan. Ces derniers intervenaient pour calmer ce voyageur agité dans un bus de la ligne 42, qui dessert la route de Clisson au sud-est de Nantes. Ce dernier n’a pas apprécié leur intervention et leur

Nantes. Chauffeur de bus agressé : cette fois le coupable va en prison

Il y a parfois des exceptions qui confirment la règle. Le 26 novembre dernier, un individu de 52 ans qui a insulté un chauffeur de bus près du CHU avant de lui cracher dessus, ira bien en prison – une décision bienvenue pour des agents de la TAN qui dénoncent à la fois des agressions récurrentes à leur endroit et

Gratuité des transports le week-end à Nantes : CGT et CFDT renoncent à la grève pour… 50 euros de prime

La paix sociale ne coûte finalement pas si cher – cinquante euros par agent et par an. La CGT et la CFDT, qui avaient formé une intersyndicale pour tenter d’arracher des concessions sur les négociations annuelles obligatoires (NAO) à la SEMITAN, en mettant en balance un préavis de grève tous les samedis depuis le 24 avril, premier samedi de gratuité

Prise à partie par le conducteur du tram, la jeune Nantaise fond en larmes et quitte la rame (elle ne portait pas de masque )

Le masque est certes obligatoire dans les transports en commun, mais on peut se demander parfois si certains agents de la TAN ne se prennent pas pour des policiers. Tranche de vie ce mardi après-midi, vers 17h10, à Nantes, sur la ligne 1 entre Ranzay et Commerce. Fait assez surprenant – généralement ce sont les contrôleurs et les agents de

Nantes. Le conducteur de tram braqué au pistolet, le trafic interrompu

Le 8 novembre dernier à 21 heures, un passager monté sans masque sur la ligne 1 à Haluchère, à l’est de Nantes, a été interpellé par la conductrice du tramway. Ce dernier a dégainé une arme de poing avant de descendre à l’arrêt suivant. Le service des tramways a été interrompu sur toute la ligne dans la soirée, conformément au

Semitan à Nantes. Deux chauffeurs agressés

Début janvier 2020, à quelques jours d’intervalle, deux chauffeurs de la TAN ont été violemment agressés par un extra-Européen, sur le C1. Connu pour violences, il a été repéré et arrêté, mais ne sera jugé qu’en juin prochain. D’ici là, il est libre sous contrôle judiciaire. « Il montait à Gare de Chantenay, allait s’asseoir dans le fond du bus, puis

Insécurité à Nantes. La CFDT Semitan alerte le ministre de l’Intérieur et prépare une action choc le 7 février

Les agressions, les vols et les agressions sexuelles sur le réseau des transports en commun de Nantes (Semitan) sont légion, sans compter les agressions physiques contre les agents – 1 à deux par jour. La CFDT, principal syndicat, en a marre, et à l’approche des municipales, reprend sa campagne sur l’insécurité, mise en sommeil ces derniers mois. Une action choc

L’agresseur d’un chauffeur de la Semitan à Nantes se reconvertit dans le vol de voiture

On n’arrête pas l’insécurité à Nantes. L’agresseur qui avait proprement tabassé un chauffeur de la Semitan en novembre dernier à Château de Rezé, un mineur âgé de 17 ans, refait parler de lui en se reconvertissant dans le vol de voiture. L’agression avait provoqué une journée d’arrêt total du trafic de la SEMITAN et indigné les nantais, excédés par le

Nantes : Les transports en commun bloqués toute la matinée ce vendredi

La Grève Générale contre la réforme des retraites se poursuit – alors que s’ébauche enfin l’abandon de l’âge pivot sous la pression de l’UNSA et de la CFDT, les transports en commun nantais ont été paralysés ce vendredi matin par le blocage des dépôts. Ce n’est pas une grève contre le fiasco des E-Busway à 53 millions d’euros, mais un

Nantes. Les E-Busway trop souvent en panne ? [MAJ]

MAJ : Les E-busway ont fini par reprendre du service, mais pour combien de temps. « Ce qui est sûr c’est qu’il ne fallait pas les mettre en service si vite », lâche un agent de la TAN en charge de la maintenance. « Non seulement on ne sait toujours pas les faire fonctionner correctement, mais en plus on ne sait pas ce

Nantes. Scène vécue dans un bus : « les filles noires sont toutes pareilles…. Elles ne veulent pas nous parler. Elles nous rabaissent. Je préfère parler à une blanche »

Insultes sexistes et racistes dans un bus de Nantes. Cette fois c’est une Africaine qui s’est fait violemment prendre à partie par deux Africains. «  Le bien vivre ensemble » tel qu’il est vécu quotidiennement dans la cité des ducs sous la gouvernance de Mme Rolland. Alors que la maire socialiste Johanna Rolland, en campagne pour sa réélection, annonce la

Nantes : Psychose dans le tram : un prédateur sexuel sur la ligne 1 ?

Tandis que la maire socialiste de Nantes promet le métro, le quotidien des Nantais, ce sont des transports en commun surchargés et peu sûrs tant pour leurs agents que pour les passagers. On peut lire sur les réseaux sociaux qu’un « prédateur sexuel » sévirait dans le tramway ligne 1, en journée entre Souillarderie et gare Maritime. La conversation, très suivie, porte

Nantes. « Il y a bien plus d’une agression physique par jour » dans les transports en commun

Alors que deux au moins des délinquants violents qui ont tabassé un conducteur de tram le 5 novembre dernier, provoquant un arrêt complet du réseau le lendemain, courent toujours, la journée blanche de la TAN n’a rien changé à la violence devenue quotidienne sur le réseau. Témoignages. « Insultes, menaces, crachats, coups, c’est quotidien. » « Des agressions ? Il y en

Nantes. Après la violente agression d’un chauffeur de tramway, les réactions indignées des Nantais

Après le violent tabassage d’un conducteur de tramway de la ligne 3, mardi soir près du quartier « sensible » de Château de Rezé près de Nantes, par quatre jeunes délinquants d’origine maghrébine, les auteurs, défavorablement connus de la police, sont activement recherchés. L’émotion à la TAN est grande : le trafic a été entièrement stoppé ce 6 novembre sur le réseau pour

Nantes. Pas de bus ni de tram hier après le tabassage d’un conducteur

Aucun service de la SEMITAN ne circulait hier à Nantes après qu’un conducteur de la ligne 3 ait été tabassé par quatre jeunes -d’origine maghrébine, selon les témoignages –  à Diderot le 5 novembre au soir. Une agression très violente, qui entraîne un sérieux ras-le-bol des agents… mais aussi la réaction surprenante du premier adjoint et président de la Semitan

Semitan : plusieurs caillassages et agressions en une semaine à Nantes

Malgré les efforts répétés de la direction de la Semitan pour taire les agressions dont sont l’objet, au quotidien, et les agents et le matériel, à la demande du pouvoir politique socialiste nantais, la situation devient de plus en plus intolérable pour les agents à mesure que les agressions se multiplient. Ce 15 octobre, selon nos informations, l’un des derniers

Nantes : deux agents de la TAN agressés dans la nuit

Dans la nuit de samedi 12 au dimanche 13 octobre, deux agents de la SEMITAN ont été agressés, d’abord à la Bottière, un quartier dit « sensible » à l’est de Nantes, puis aux facultés, entre 22h et 1 h du matin. La police a été appelée à chaque fois. La première agression a eu lieu vers 22h30 à la

semitan

Nantes. Des agents de la Semitan agressés

Ce jeudi 3 octobre dans la soirée, quatre agents de la TAN sont venus tenter de porter plainte après avoir été agressés par une personne d’origine extra-européenne, à Chantenay. Selon nos informations, ils ont été découragés de porter plainte car « pas blessés ». Le lendemain, ils sont revenus à la charge, mais seule une agente a finalement pu porter plainte, car

Le gaz plus polluant que le diesel ? Une étude alarmante pour Nantes Métropole

« Plus de 300 des 350 bus sont alimentés par du gaz naturel (et la totalité en 2020) », proclame fièrement Nantes Métropole dans son Rapport annuel développement durable 2018. Ce n’est pas tout à fait exact puisqu’une vingtaine de bus électriques seront en service en 2020. Mais surtout, la politique du « tout gaz » pourrait se retourner contre ses promoteurs. L’ONG européenne

Nantes : grève de la SEMITAN pour les salaires… mais pas les violences

Alors qu’un chauffeur de bus a encore été agressé, cette fois par un passager qui refusait le port du masque, l’ensemble des syndicats de la SEMITAN (CFDT, Sud ; CGT, FO, CFE-CGC) lance une grève ce 6 mai « pour une journée unique dans un premier temps », afin d’augmenter… les salaires. L’intersyndicale demandait à rattraper l’inflation, soit 6% d’augmentation, puis 4.09% –

Nantes : violences contre la TAN, émeute urbaine à Malakoff

Un homme de 36 ans a été placé en garde à vue ce vendredi 29 avril suite à une agression de deux agents de la Semitan. Ces derniers intervenaient pour calmer ce voyageur agité dans un bus de la ligne 42, qui dessert la route de Clisson au sud-est de Nantes. Ce dernier n’a pas apprécié leur intervention et leur

Nantes. Chauffeur de bus agressé : cette fois le coupable va en prison

Il y a parfois des exceptions qui confirment la règle. Le 26 novembre dernier, un individu de 52 ans qui a insulté un chauffeur de bus près du CHU avant de lui cracher dessus, ira bien en prison – une décision bienvenue pour des agents de la TAN qui dénoncent à la fois des agressions récurrentes à leur endroit et

Gratuité des transports le week-end à Nantes : CGT et CFDT renoncent à la grève pour… 50 euros de prime

La paix sociale ne coûte finalement pas si cher – cinquante euros par agent et par an. La CGT et la CFDT, qui avaient formé une intersyndicale pour tenter d’arracher des concessions sur les négociations annuelles obligatoires (NAO) à la SEMITAN, en mettant en balance un préavis de grève tous les samedis depuis le 24 avril, premier samedi de gratuité

Prise à partie par le conducteur du tram, la jeune Nantaise fond en larmes et quitte la rame (elle ne portait pas de masque )

Le masque est certes obligatoire dans les transports en commun, mais on peut se demander parfois si certains agents de la TAN ne se prennent pas pour des policiers. Tranche de vie ce mardi après-midi, vers 17h10, à Nantes, sur la ligne 1 entre Ranzay et Commerce. Fait assez surprenant – généralement ce sont les contrôleurs et les agents de

Nantes. Le conducteur de tram braqué au pistolet, le trafic interrompu

Le 8 novembre dernier à 21 heures, un passager monté sans masque sur la ligne 1 à Haluchère, à l’est de Nantes, a été interpellé par la conductrice du tramway. Ce dernier a dégainé une arme de poing avant de descendre à l’arrêt suivant. Le service des tramways a été interrompu sur toute la ligne dans la soirée, conformément au

Semitan à Nantes. Deux chauffeurs agressés

Début janvier 2020, à quelques jours d’intervalle, deux chauffeurs de la TAN ont été violemment agressés par un extra-Européen, sur le C1. Connu pour violences, il a été repéré et arrêté, mais ne sera jugé qu’en juin prochain. D’ici là, il est libre sous contrôle judiciaire. « Il montait à Gare de Chantenay, allait s’asseoir dans le fond du bus, puis

Insécurité à Nantes. La CFDT Semitan alerte le ministre de l’Intérieur et prépare une action choc le 7 février

Les agressions, les vols et les agressions sexuelles sur le réseau des transports en commun de Nantes (Semitan) sont légion, sans compter les agressions physiques contre les agents – 1 à deux par jour. La CFDT, principal syndicat, en a marre, et à l’approche des municipales, reprend sa campagne sur l’insécurité, mise en sommeil ces derniers mois. Une action choc

L’agresseur d’un chauffeur de la Semitan à Nantes se reconvertit dans le vol de voiture

On n’arrête pas l’insécurité à Nantes. L’agresseur qui avait proprement tabassé un chauffeur de la Semitan en novembre dernier à Château de Rezé, un mineur âgé de 17 ans, refait parler de lui en se reconvertissant dans le vol de voiture. L’agression avait provoqué une journée d’arrêt total du trafic de la SEMITAN et indigné les nantais, excédés par le

Nantes : Les transports en commun bloqués toute la matinée ce vendredi

La Grève Générale contre la réforme des retraites se poursuit – alors que s’ébauche enfin l’abandon de l’âge pivot sous la pression de l’UNSA et de la CFDT, les transports en commun nantais ont été paralysés ce vendredi matin par le blocage des dépôts. Ce n’est pas une grève contre le fiasco des E-Busway à 53 millions d’euros, mais un

Nantes. Les E-Busway trop souvent en panne ? [MAJ]

MAJ : Les E-busway ont fini par reprendre du service, mais pour combien de temps. « Ce qui est sûr c’est qu’il ne fallait pas les mettre en service si vite », lâche un agent de la TAN en charge de la maintenance. « Non seulement on ne sait toujours pas les faire fonctionner correctement, mais en plus on ne sait pas ce

Nantes. Scène vécue dans un bus : « les filles noires sont toutes pareilles…. Elles ne veulent pas nous parler. Elles nous rabaissent. Je préfère parler à une blanche »

Insultes sexistes et racistes dans un bus de Nantes. Cette fois c’est une Africaine qui s’est fait violemment prendre à partie par deux Africains. «  Le bien vivre ensemble » tel qu’il est vécu quotidiennement dans la cité des ducs sous la gouvernance de Mme Rolland. Alors que la maire socialiste Johanna Rolland, en campagne pour sa réélection, annonce la

Nantes : Psychose dans le tram : un prédateur sexuel sur la ligne 1 ?

Tandis que la maire socialiste de Nantes promet le métro, le quotidien des Nantais, ce sont des transports en commun surchargés et peu sûrs tant pour leurs agents que pour les passagers. On peut lire sur les réseaux sociaux qu’un « prédateur sexuel » sévirait dans le tramway ligne 1, en journée entre Souillarderie et gare Maritime. La conversation, très suivie, porte

Nantes. « Il y a bien plus d’une agression physique par jour » dans les transports en commun

Alors que deux au moins des délinquants violents qui ont tabassé un conducteur de tram le 5 novembre dernier, provoquant un arrêt complet du réseau le lendemain, courent toujours, la journée blanche de la TAN n’a rien changé à la violence devenue quotidienne sur le réseau. Témoignages. « Insultes, menaces, crachats, coups, c’est quotidien. » « Des agressions ? Il y en

Nantes. Après la violente agression d’un chauffeur de tramway, les réactions indignées des Nantais

Après le violent tabassage d’un conducteur de tramway de la ligne 3, mardi soir près du quartier « sensible » de Château de Rezé près de Nantes, par quatre jeunes délinquants d’origine maghrébine, les auteurs, défavorablement connus de la police, sont activement recherchés. L’émotion à la TAN est grande : le trafic a été entièrement stoppé ce 6 novembre sur le réseau pour

Nantes. Pas de bus ni de tram hier après le tabassage d’un conducteur

Aucun service de la SEMITAN ne circulait hier à Nantes après qu’un conducteur de la ligne 3 ait été tabassé par quatre jeunes -d’origine maghrébine, selon les témoignages –  à Diderot le 5 novembre au soir. Une agression très violente, qui entraîne un sérieux ras-le-bol des agents… mais aussi la réaction surprenante du premier adjoint et président de la Semitan

Semitan : plusieurs caillassages et agressions en une semaine à Nantes

Malgré les efforts répétés de la direction de la Semitan pour taire les agressions dont sont l’objet, au quotidien, et les agents et le matériel, à la demande du pouvoir politique socialiste nantais, la situation devient de plus en plus intolérable pour les agents à mesure que les agressions se multiplient. Ce 15 octobre, selon nos informations, l’un des derniers

Nantes : deux agents de la TAN agressés dans la nuit

Dans la nuit de samedi 12 au dimanche 13 octobre, deux agents de la SEMITAN ont été agressés, d’abord à la Bottière, un quartier dit « sensible » à l’est de Nantes, puis aux facultés, entre 22h et 1 h du matin. La police a été appelée à chaque fois. La première agression a eu lieu vers 22h30 à la

semitan

Nantes. Des agents de la Semitan agressés

Ce jeudi 3 octobre dans la soirée, quatre agents de la TAN sont venus tenter de porter plainte après avoir été agressés par une personne d’origine extra-européenne, à Chantenay. Selon nos informations, ils ont été découragés de porter plainte car « pas blessés ». Le lendemain, ils sont revenus à la charge, mais seule une agente a finalement pu porter plainte, car

Le gaz plus polluant que le diesel ? Une étude alarmante pour Nantes Métropole

« Plus de 300 des 350 bus sont alimentés par du gaz naturel (et la totalité en 2020) », proclame fièrement Nantes Métropole dans son Rapport annuel développement durable 2018. Ce n’est pas tout à fait exact puisqu’une vingtaine de bus électriques seront en service en 2020. Mais surtout, la politique du « tout gaz » pourrait se retourner contre ses promoteurs. L’ONG européenne

À LA UNE

Ronan Loas, le candidat Macron désavoué par la Macronie !
A travers chants…Un carnet de chants édité par la Nouvelle Librairie
Fusillades, rixes...La situation est explosive dans les camps pour migrants dans le Nord
Rennes, Lorient, Quimperlé...urgences sous tension, lits fermés...vers une rupture du service public et des soucis dans les hôpitaux de Bretagne cet été ?

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !