Fabrique du consentement. 68 % des Français seraient favorables à des sanctions en cas de non-respect de la « sobriété énergétique »

Ce qu’il y a de formidable avec les propagandes qui se succèdent depuis des années sur de multiples thèmes, c’est qu’à chaque fois, une majorité des Français semble finir par adhérer, à donner son consentement, y compris aux mesures les plus folles. Après la vidéo-surveillance et le flicage généralisé au nom de la lutte contre le terrorisme islamiste, après le contrôle des populations sour l’ère covidiste, voici la répression visant ceux qui ne respecteraient pas la religion de la « sobriété énergétique ». Il faut dire que médias mainstream et politiques font tout pour vous faire rentrer dans la tête que mettre trois pulls cols roulés et se cailler les miches tout l’hiver, c’est bon pour la planète, et qu’il ne faut pas voir cela comme une tiers mondisation avancée du pays, pays du tout…

Dans le cadre du plan de sobriété énergétique dont la règle est de se chauffer à 19°C et qui s’applique aussi bien aux entreprises qu’aux particuliers, les sanctions ne sont heureusement pas encore d’actualité. Pourtant, cette idée semble faire son petit bout de chemin et cette question est déjà à l’étude dans d’autres pays européens, comme c’est le cas pour la Suisse où des cantons demandent des sanctions uniformisées à l’échelle du pays au cas où les règles fédérales ne seraient pas respectées. Si une police des températures venait à se créer en France, comment réagiraient les Français ? Rothelec, a mené une enquête auprès de 1 002 personnes représentatives de la population française pour avoir des réponses à cette question, et le résultat est sidérant.

Plus de 68 % des Français estiment qu’il serait bénéfique de sanctionner toutes les personnes qui ne respectent pas la règle de sobriété énergétique des 19°C maximum.  27 % sont contre ce genre de pratique et 5 % préfèrent ne pas se prononcer sur la question.

Qui sanctionner ?

En revanche, les Français sont plus divisés sur les profils des sanctionnés. En effet, la majorité, soit 41 % pense qu’il faut punir aussi bien les particuliers que les entreprises alors que 21 % ne cibleraient que les professionnels et 12 % uniquement les particuliers.

Une amende de combien ?

En pratique, les entreprises peuvent déjà être sous le coup de la loi depuis l’arrêté du 25 juillet 1977 paru au Journal officiel, ainsi que dans l’article 241-25 du Code de l’énergie indiquant une limite de 19°C dans les locaux. Ainsi en théorie, les sociétés qui ne se soumettent pas à cette réglementation peuvent être sanctionnées de 1 500 euros d’amende et de 3 000 euros en cas de récidive. Seulement 17 % des Français semblent connaître le montant de cette première amende.

Que risquent selon vous les entreprises à l’heure actuelle ?
Réponses Pourcentages
Rien du tout 20 %
Une amende de 500 euros 3 %
Une amende de 1 000 euros 9 %
Une amende de 1 500 euros 17 %
Une amende de 2 000 euros 15 %
Une amende de 2 500 euros 13 %
Une amende de 3 000 euros 9 %
Je ne sais pas 14 %

Un climat froid… et anxiogène !  

A l’approche de cet hiver, plus de 67 % des Français avouent se sentir très anxieux. Ce climat social pour le moins glacial est renforcé par 25 % des personnes interrogées qui se déclarent moyennement sereines contre 8 % qui se sentent plutôt positives.

Avec l’arrivée de températures plus basses, les Français ne semblent pas avoir attendu pour remettre leur chauffage en route. Ainsi, 44 % indiquent l’avoir rallumé dernièrement mais 37 % l’ont déjà fait depuis plusieurs jours ! Seulement 19 % semblent se plier à la propagande du col roulé.

* Méthodologie : Enquête réalisée auprès de 1 002 personnes représentatives de la population nationale française âgée de 18 ans et plus. Sondage effectué en ligne à partir du panel de répondants BuzzPress (27 000 personnes en France). Entre le 3 et le 7 octobre 2022, un sondage électronique a été envoyé par email et publié en ligne sur les réseaux sociaux Facebook et LinkedIn. Les réponses ont ensuite été compilées et pondérées en fonction de quotas préétablis visant à assurer la représentativité de l’échantillon et afin d’obtenir une représentativité de la population visée. Toutes les pondérations s’appuient sur des données administratives et sur les données collectées par l’INSEE.

La fabrique du consentement jusqu’à plus soif…Bientôt, les autorités n’auront même plus besoin de forces de l’ordre pour faire assurer le respect des mesures liberticides, une partie des citoyens s’en chargera avec plaisir…

« Je baisse, j’éteins, je décale ». Pour Agnès Pannier-Runacher, les Français sont des enfants débiles [L’Agora]

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

7 réponses

  1. Que des moutons que l’on envoie à l’abattoir, et ils y vont de plein gré, bras dessus dessous en chantant

  2. Qu’attendre des Français dont une partie accepte d’être rémunérée pour dénoncer, de façon totalement anonyme, leurs concitoyens roulant au dessus de la vitesse obligatoire ? Ils seraient fiers d’eux et forts de leur courage s’ils affichaient sur leurs véhicules espions :Mouchard !
    Ne pas oublier que la vraie devise de la république est : Liberté, Egalité, Fraternité ou la mort !

  3. Les sondages donnent les réponses qu’attendent ceux qui les payent… Ce ne sont plus des outils de connaissance mais des armes de propagande qu’on ne peut combattre qu’en les dénonçant pour ce qu’ils sont…

  4. Sondages = propagande à peu de frais. A part une infime minorité de collabos, la plupart de nos concitoyens ont bien compris que ce gouvernement veut nous enfermer dans un jeu de sanctions/délations digne des pires moments de l’inquisition. Ne nous laissons pas duper encore une fois.

  5. ON Y EST !! ça recommence comme pour les vaccins ! qu’il viennent me controler, ils ne vont pas etre deçus, y’en a marre, il font toutes les conneries dans leur decisions et c’est nous qui payons !!
    et eux !! comme pour le vaccin, plus de 50% du Senat et de l’assemblé n’ont pas ete vaccinés, qui ira regarder chez eux !!!

  6. et bien cela ne m’étonne pas … ça correspond bien à l’état du pays ….une majorité d’abrutis .

Les commentaires sont fermés.

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS