Devenir partenaire
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

USA. Virée du collège pour s’être plainte de la présence d’un Transexuel dans les vestiaires…

Témoignage incroyable sur Fox News d’une jeune Américaine de 14 ans virée du collège pour s’être plainte de la présence d’un #transsexuel dans le vestiaire réservé aux filles.

Elle pourrait être réintégrée après avoir porté plainte contre l’établissement.

Un entraîneur de football d’un collège du Vermont et sa fille affirment qu’ils ont tous deux été suspendus pour s’être plaints de la présence d’un élève transgenre dans le vestiaire des filles.

“J’ai fait un post sur les médias sociaux et j’ai fait référence à l’étudiant masculin comme étant un homme, et j’ai été puni parce que je l’ai mal nommé“, a déclaré Travis Allen, l’entraîneur de la Randolph Union Middle School, à “Tucker Carlson Tonight” jeudi, en parlant de l’étudiante transgenre.

M. Allen a déclaré qu’il n’était pas à l’aise avec le fait que l’adolescent de 14 ans partageait la salle avec sa fille et ses camarades joueuses de volley-ball.

Lorsqu’il a fait part publiquement de ses préoccupations, l’entraîneur et père de quatre enfants a déclaré qu’il avait été frappé d’une suspension sans solde.

Sa fille, Blake Allen, a déclaré à Carlson qu’elle aussi se sentait “vraiment mal à l’aise” de voir l’élève transgenre partager le vestiaire avec d’autres filles.

Selon Blake, lorsqu’elle s’est plainte aux responsables de l’école à ce sujet, “ils m’ont simplement fait taire, (disant) qu’ils ne pouvaient rien faire”.

L’adolescente a déclaré qu’on lui a ensuite demandé de participer à un “cercle de justice réparatrice” et de rédiger une lettre d’excuses à l’intention de sa camarade transgenre, sous peine de sanctions disciplinaires.

“J’ai dit que je préférais avoir une suspension de cinq jours plutôt que d’avoir à m’excuser parce que je ne suis pas désolée”, a-t-elle dit.

Selon Blake, elle a été obligée de manquer l’école pour avoir exprimé son opinion “qu’un homme ne devrait pas se trouver dans le vestiaire des femmes”.

L’école avait déjà été critiquée pour avoir interdit à l’équipe féminine de volley-ball d’accéder à son propre vestiaire après que plusieurs joueuses, dont Blake Allen, se soient plaintes de l’étudiante transgenre, rapporte le Daily Signal.

Dans sa publication sur Facebook adressée au tuteur légal de la femme transgenre après l’incident du vestiaire, le coach Allen a écrit en partie : “La vérité est que votre fils a regardé ma fille et plusieurs autres filles se changer dans le vestiaire. Alors qu’il a eu droit à un spectacle gratuit, elles ont été humiliées visuellement. Vous pensez que c’est bien et dandy. Je me demande comment vous vous sentiriez si je vous regardais vous déshabiller ?”

Le superintendant du district scolaire unifié d’Orange Sud-Ouest, Layne Millington, a écrit dans une lettre envoyée la semaine dernière qu’Allen a dit aux responsables de l’école qu’il avait appelé l’élève transgenre “il” exprès.

“Une telle conduite n’est ni professionnelle ni convenable et va à l’encontre des règlements sportifs de l’Association des directeurs d’école du Vermont, des règlements de l’État du Vermont et des attentes de la RUHS Middle-High School”, a écrit Millington.

Le directeur de l’école a confirmé que M. Allen a été suspendu sans salaire pour avoir “mal interprété” l’élève. Il a ajouté que les responsables de l’école ont des “préoccupations importantes” quant à la capacité de l’entraîneur à “soutenir tous nos élèves comme la loi l’exige”.

Allen aurait proposé de ne plus utiliser les pronoms de genre lorsqu’il communique avec des élèves transgenres, mais les responsables du district ont exigé des excuses publiques, qu’il a refusé de présenter.

Depuis, le père et la fille ont fait appel à un avocat de l’Alliance Defending Freedom, un groupe chrétien de défense juridique qui s’est engagé à réduire les droits et les protections des LGBTQ.

L’avocat Tyson Langhofer a déclaré qu’il avait intenté une action en justice contre l’école du Vermont en invoquant des représailles inconstitutionnelles.

Selon la politique éducative du Vermont, les élèves transgenres sont autorisés à pratiquer des sports et à utiliser les toilettes ou les vestiaires qui correspondent à leur “identité de genre”.

“L’utilisation des toilettes et des vestiaires par les étudiants transgenres exige que les écoles prennent en compte de nombreux facteurs”, indique la politique. “Un étudiant transgenre ne devrait pas être obligé d’utiliser un vestiaire ou des toilettes qui entrent en conflit avec son identité de genre.”

Voici qui témoigne tout de même des conséquences de la folie furieuse promue par des cercles d’influence de plus en plus puissants.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

5 réponses à “USA. Virée du collège pour s’être plainte de la présence d’un Transexuel dans les vestiaires…”

  1. crs dit :

    Des malades mentaux, ils le savent parfaitement mais continuent.
    Conclusion ?

    • Gérard dit :

      Les traiter de «malades mentaux» revient à les absoudre, or, ils professent une idée violente et criminelle contre l’espèce humaine.

  2. alienor dit :

    hallucinant et terrifiant !

  3. Toto dit :

    Quand les études de genre sont apparues, ça m’avait fait peur. Maintenant que les transgenres sont apparus, je me fends la gueule tous les jours, surtout que pas mal de monde confond identité sexuelle avec identité de genre (Merci Edith Butler…). Donc, faudrait-il des vestiaires dédiés transgenres féminins et/ou transgenres masculins? Ce sont les limites de l’intersectionnalite, qu’ils se bouffent le nez entre eux, et oublient l’homme blanc hétérosexuel cisgenre etc… qui commence à prendre son pied…

  4. Genevieve Kilburg dit :

    Comme quoi, les minorités sont en passe de nous pourrir la vie, et on leur accorde une trop grande importance !
    Il y a le déni des classes politiques, qui sont de véritables “pieds nickelés” des nuls, incapables de prendre les décisions qui s’imposent, et donc, il ne faudra pas s’étonner si les contribuables vont finir par faire régner la loi par eux-mêmes, puisque la justice est devenue aveugle … et qu’on manque de soutien !

Ce sujet vous intéresse ?

Créez un compte ou connectez-vous sur Breizh Info et sélectionnez vos catégories favorites pour ne pas rater l'information qui VOUS intéresse.

Publicité

Soutenez Breizh-info

LES DERNIERS ARTICLES

pêche électrique

Economie, Environnement, LORIENT, Sociétal

Surpêche. 20 % des poissons débarqués en France seraient concernés [Vidéo]

Culture, Culture & Patrimoine, Histoire, Local, Patrimoine, PLOËRMEL

La Chapelle-Caro : le futur pôle culturel aura un nom… hors-sol !

Culture, Culture & Patrimoine, Histoire

Rani Lakshmi Bai, superbe bande dessinée sur la résistance indienne à l’Empire britannique

Histoire, Sociétal

Hommage à Manouchian : le débunkage – Le Nouvel I-Média

Brest

BREST, Ensauvagement, Immigration, Local, Société

Brest : Rekourañs, ar c’hoñversanted a son ar vatailh !

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Economie

Commerce USA – Chine : Où en est-on?

Découvrir l'article

International

Le sort de l’Ukraine est-il scellé ?

Découvrir l'article

International

USA. Seattle, une ville aux mains de l’extrême gauche, une ville qui s’effondre

Découvrir l'article

Sociétal

USA. Surdéliquance afro-américain et mensonges des Blacks Lives Matter

Découvrir l'article

International

USA. L’état-major de l’armée est “déconcerté” par la forte baisse du nombre de recrues blanches au cours des cinq dernières années

Découvrir l'article

Insolite

USA. Un homme obèse de 200kg porte plainte pour discrimination après avoir été recalé comme professeur d’Education civique

Découvrir l'article

A La Une

Terrorisme intellectuel aux USA. 3362 références de livres ont été interdites et retirées des établissements publics

Découvrir l'article

Religion

Aux Etats-Unis, les prêtres progressistes en déclin au profit des prêtres traditionnalistes et conservateurs

Découvrir l'article

Economie, International, Social, Sociétal

Attirés par la Floride, « les Américains quittent les États gauchistes en faillite » comme la Californie

Découvrir l'article

A La Une, Culture, Culture & Patrimoine

Rencontre avec Anthony Karen, un photographe humaniste qui immortalise sans jugement des scènes de vie du Ku Klux Klan et des nationalistes blancs [Interview]

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍