Nantes. Une adolescente de 17 ans violée par deux « vendeurs à la sauvette »

brest

L’horreur, encore, toujours, quotidiennement. Une adolescente de 17 ans a ainsi été violée par deux « vendeurs à la sauvette » rencontrés place du commerce à Nantes (une place où règnent le deal, l’insécurité, les trafics en tout genre) mercredi 2 novembre, dans son propre domicile.

« Une jeune fille, qui voulait acheter des cigarettes aux abords de la place du Commerce, a été raccompagnée par deux hommes à son domicile le 2 novembre. À l’intérieur du logement, l’adolescente dit avoir été violée par l’un d’eux tandis que le deuxième la tenait aux poignets. Le jeune homme qu’elle accuse de viol soutient que la relation était consentie, l’autre dit qu’il se trouvait dans une autre pièce. Le parquet a requis le placement en détention provisoire des suspects » indique Ouest-France.

Le  journal Valeurs Actuelles précise : « Les deux hommes, âgés de 20 et 25 ans, ont été retrouvés et interpellés par les forces de l’ordre grâce aux informations données par la victime présumée. Suspectés de viol en réunion et encourant jusqu’à 20 vingt ans de prison, ils ont tenu à se défendre lors de leur placement en garde à vue. L’homme accusé d’avoir agressé sexuellement l’adolescente a évoqué une relation consentie. Quant au second qui aurait empêché la jeune femme de se débattre, il a nié les faits et expliqué qu’il effectuait des recherches en ligne dans une autre pièce de l’appartement au moment des de l’affaire. Le médecin légiste qui a examiné la jeune femme a attesté la crédibilité de ses propos. Cependant, une source proche du dossier a confié qu’il restait « encore des choses fragiles, qui demandent à être vérifiées ou étayées ». « Les déclarations des deux garçons sont discordantes », a ajouté cette même source. Les deux hommes ont été présentés à un juge d’instruction le 5 novembre et placés en détention provisoire sur demande du parquet de Nantes »

Rappelons qu’il y a quelques semaines une jeune femme avait été violée en pleine rue, à Nantes, par deux migrants soudanais.

La Bretagne, et notamment ses métropoles, sont désormais gangrénées par les mêmes maux qui frappent l’ensemble de l’hexagone. Les autorités, progressivement, semblent abandonner la population face à ces exactions quasi quotidiennes.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

12 réponses

  1. Mais non, c’est une erreur, ces braves immigrés, – la plupart sans papiers- sont gentils, serviables ils veulent juste gagner un peu d’argent et retourner dans leur pays, pour y travailler et s’installer durablement, il y a tant à faire là-bas ! d’ailleurs, tout est à faire, juste question de vouloir travailler, alors qu’en France, tout est fait pour qu’ils s’y sentent bien, et puis, leur pays refuse de les reprendre, pourquoi ??? ils sont si mauvais, inutiles, paresseux ? on ne connait pas la réponse, et c’est bien dommage ! Il faudrait avoir des accords avec les responsables – roitelets, dictateurs, présidents.. – afin qu’ils fassent le nécessaire, sinon leur pays va devenir exsangue à la longue !

    1. En parfait accord avec votre analyse mais je ne l’exprimerais guère mieux et avec beaucoup moins d’humour, félicitations !

  2. Et dans « échappées belles » la ville de Nantes est montrée comme une ville où la douceur de vivre, librement, siestes sur l’herbe etc…!!!
    Il date de quand ce reportage ??

    1. « échappées belles » une émission pour les bobos , animée par des bien pensants qui nous gavent en permanence de leurs discours climatique et bio , émission qui a complètement viré .

  3. Rien d’étonnant si cette émission est présentée par l’insupportable et nullissime Sophie Jovillard!!!

  4. eh oui mais tant que la guenon de macron ne se fait pas violer ou les péripatéticiennes qui servent d’épouses aux membre des la pourriture qui gouverne ce pays et les moins que rien que ces femmes qui ont pour nom ministres ou députés ne se font pas violer rien ne se passera et j’espère que les pères de ces filles violées par ces déchets humains vont se réveiller mettre sur pied des milices et règler les problèmes le plus rapidement possible;

  5. La Bretagne ne peut pas échapper aux joies du vivre ensemble, encore une belle preuve !! Bientôt le port de caleçons blindés sera obligatoire !!

  6. D’autres cultures….d’autres moeurs….mais surtout une dévalorisation systématique de la femme dans une inégalité humaine par rapport à l’homme qui permet à ces individus de pratiquer toutes ces violences sur les femmes.

  7. je vais faire court ; c’est dur ; c’est bien fait pour la gueule des français ( pas de majuscule svp ) ; faut pas se plaindre quand depuis des années on met des crevures à la tête de l’état .

    1. oui vrais, ça fait 50 ans qu’on a les memes ordures aux dernieres elections les francais avaient une petite chance de changement ….ils ont choisi la continuité des precedentes politiques pro merdique a eux de s’en bouffer les doigts..

Les commentaires sont fermés.

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS