Lorient. Flambée des cambriolages à Plœmeur, cocaïne et Côte d’Ivoire au tribunal…

Lorient

Plusieurs affaires de trafic de drogue ont été jugées à Lorient ces derniers jours tandis qu’une recrudescence de cambriolages empoisonne la vie des habitants de la commune voisine de Plœmeur.

Cambriolages en série à Plœmeur : Ronan Loas silencieux ?

La vigilance est de mise dans l’agglomération lorientaise. À Plœmeur, commune touchée par une série de cambriolages ces derniers jours, les forces de l’ordre ont récemment incité la population à la prudence.

Au cours du week-end des samedi 3 et dimanche 4 décembre, plusieurs vols par effraction ont été à déplorer dans le centre-ville de Plœmeur mais également dans des hameaux de la commune plus isolés.

Le 5 décembre, la police de Lorient a communiqué à ce sujet en appelant les habitants du secteur à « redoubler de prudence et de vigilance » face à la hausse du nombre de cambriolages, incitant notamment les voisins à être « attentifs » et à signaler tout « véhicule suspect ».

Parmi les victimes de ces vols, une famille résidant à Plœmeur et s’étant absentée durant quelques heures samedi 3 décembre a vu son domicile visité par des malfrats. Ces derniers, après avoir forcé la serrure d’une baie vitrée, n’ont pas manqué d’emporter bijoux, ordinateurs, grands crus et même argent de poche des enfants, pour un préjudice total dépassant les 20 000 €.

À noter que le maire de Plœmeur Ronan Loas (par ailleurs vice-président de Lorient Agglomération et vice-président du conseil départemental du Morbihan), habituellement prolixe sur le réseau social Twitter, est resté silencieux sur ses cambriolages à répétition commis sur sa commune.

Trafic de drogue : un individu originaire de Côte d’Ivoire condamné à Lorient

Non loin de là, à Lorient, le tribunal a condamné lundi 5 décembre un homme âgé de 32 ans et dénommé Abraham Moufaouad pour trafic de stupéfiants à 30 mois de prison, dont six assortis d’un sursis probatoire.

Après avoir été repéré puis interpellé le 30 novembre au soir par la brigade anticriminalité en raison de son comportement suspect, l’individu avait reconnu être en possession de drogue à son domicile. La perquisition menée le 1er décembre par les fonctionnaires de police Lorientais dans son appartement situé rue de Verdun se révélera être, en effet, particulièrement fructueuse puisque les enquêteurs mettront la main sur 4,6 kg de cannabis et 479 g de cocaïne. D’autre part, 16 760 euros en liquide ont été saisis.

Pour sa défense, l’homme s’est décrit comme étant une simple « nourrice » devant le tribunal. Un profil peu cohérent avec les éléments saisis lors de la perquisition. À la barre, l’individu a expliqué prendre de la drogue pour oublier les problèmes liés à sa famille, « restée en Côte d’Ivoire ». Un argument manifestement pas assez convaincant pour les juges. Il est reparti en détention à l’issue de l’audience.

Stupéfiants et menaces de mort : « Je ne suis pas le seul métis de Kerguillette »

Toujours à Lorient, vendredi 2 décembre cette fois, le tribunal a condamné un certain Tidiane Cissoko pour trafic de stupéfiants et menaces de mort à l’encontre de policiers.

Âgé de 18 ans, l’homme a été arrêté le 30 novembre en compagnie de deux autres individus dans le quartier Lorientais de Kerguillette, après avoir été surpris par les fonctionnaires de police à vendre de la cocaïne et du cannabis. Sur l’interpellé, les forces de l’ordre saisiront 255 € en liquide avant de retrouver cinq barrettes de cannabis cachées dans une boîte aux lettres.

À la barre, arguant pour sa défense qu’il n’est « pas le seul métis de Kerguillette et encore moins de Lorient », le prévenu nie être impliqué dans le trafic de drogue.

Autre fait à mettre à son crédit, il a insulté, menacé de mort et tenté de frapper à coups de tête les policiers venus perquisitionner son domicile le lendemain de son interpellation. À l’issue de l’audience, l’homme a été condamné à 15 mois de prison avec maintien en détention.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS