Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Liquidations judiciaires en Loire-Atlantique : bâtiment, agriculture et restauration en première ligne

Quelles sont les entreprises à avoir subi les premières vagues de liquidations et de défaillances à partir de cet été en Loire-Atlantique ? Il apparaît que les petites entreprises du BTP – mais aussi des établissements de restauration, certains commerces de bouche – dont des boulangeries frappées au cœur par la hausse de l’énergie – et des exploitations agricoles sont parmi les plus touchées.

Parmi elles, la Loire-Atlantique se passera désormais de « Conseil en fumisterie ». Cette SASU de Paimboeuf née en 2017 et spécialisée dans l’évacuation des fumées de combustion, comme son nom l’indique, a coulé en juillet dernier.

En juillet 2022, 62 entreprises en défaillance sont recensées en Loire-Atlantique – parmi elles, 11 dans le BTP, 3 restaurants, 5 commerces de bouche, 3 entreprises de restauration rapide, deux exploitations agricoles – trois autres sont entrées en redressement judiciaire, un garage, 8 entreprises de service, une de spectacle vivant et quatre usines, dont Sojest à Erbray qui fabriquait des chaussures depuis le milieu des années 1990.

Un peu plus au sud, l’atelier de découpe de viande De la terre à l’assiette créé en 2005 par une dizaine d’éleveurs, et qui comptait début 2021 11 salariés, est en redressement judiciaire depuis fin juillet dernier – il subit le contre-coup de la crise des AMAP et des magasins bio, et plus généralement de la fuite des consommateurs vers la grande distribution à cause de l’inflation.

En août 2022, trêve estivale oblige, il n’y a « que » 17 entreprises défaillantes dont une dans le BTP, deux restaurants, trois commerces de bouche, une exploitation agricole – et une autre en redressement judiciaire – et un commerce bio. Fin août, c’est la charcuterie Cossard de Puceul, bien connue localement, qui est liquidée – le magasin, fermé depuis le 14 août pour vacances, n’a pas rouvert le 9 septembre comme prévu.

Retour aux affaires en septembre avec 53 entreprises défaillantes. Parmi elles, 8 liquidations dans le BTP dont trois maçons, 8 restaurants liquidés et trois en redressement judiciaire, deux agents immobiliers en redressement judiciaire, quatre garages liquidés et trois en redressement, et deux entreprises de nettoyage.

Une quinzaine de restaurants ont coulé entre cet été et le début de l’automne en Loire-Atlantique – même si le territoire reste encore une exception plutôt heureuse pour un secteur chahuté par le Covid et sa gestion politique. Parmi eux, un restaurant marocain à Ancenis (juillet), un autre à Légé au même moment, le bar Kraft, créé à la place de la papèterie Radigois devant l’église Saint-Nicolas à Nantes, et qui n’a jamais pu exploiter la licence III qu’il croyait avoir au moment de monter son projet et d’y investir un demi-million d’euros.

Mais encore un restaurant sur la place Mangin à Nantes, un autre, face au quartier dit « sensible » Beaulieu, une sandwicherie qui accueillait des séminaires sur l’île de Nantes, le Wok rue Gresset, près de la place Graslin, et un restaurant dans une alvéole de la base sous-marine de Saint-Nazaire.

Trois autres établissements sont en redressement judiciaire, un restaurant ouvert il y a quelques mois à Carquefou, un bar de quartier au centre de l’île de Nantes, près de l’église de la Madeleine, et un café de la rue du Château, dans le Bouffay.

LM

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Une réponse à “Liquidations judiciaires en Loire-Atlantique : bâtiment, agriculture et restauration en première ligne”

  1. patphil dit :

    ben les gens vont enfin pouvoir manger de la brioche à la place du pain

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

NANTES, Politique

Florian PHILIPPOT, tête de liste aux Européennes, en meeting à NANTES, ce jeudi 23 mai 2024

Découvrir l'article

Economie

66% des entreprises françaises affirment ne plus être impactées par les retards de paiement

Découvrir l'article

NANTES

Nantes. Un homme en Urgence absolue après avoir été renversé par le conducteur d’une Audi appartenant à un « cortège de mariage »

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, NANTES

La Nuit De l’Erdre révèle les 4 finalistes de son Tremplin !

Découvrir l'article

Ensauvagement, Immigration, Local, NANTES, Société

Entre Nantes et la Vendée Oussama viole sa femme tous les jours « pour vérifier qu’elle ne le trompe pas » !

Découvrir l'article

NANTES

Big Brother is Watching you. 80 caméras de vidéosurveillance supplémentaires à Nantes

Découvrir l'article

Justice, Local, NANTES, Société

“Différence culturelle” : Milano champion du monde de fraude à l’Urssaf !

Découvrir l'article

NANTES

Nantes : Une femme violée et séquestrée par un SDF Algérien qu’elle avait hébergé

Découvrir l'article

NANTES

Un « belge » avec un fusil d’assaut interpellé alors qu’il voulait aller à Nantes

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Mélissa (Némésis) : « Passé une certaine heure, et même parfois en journée, il est impossible pour une femme de se balader seule dans le centre-ville de Nantes » [Interview]

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky