Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Allemagne. La police de Berlin doit désormais qualifier les migrants turcs et afghans de « ouest-asiatiques » [Vidéo]

En Allemagne aussi, le politiquement correct et sa novlangue font des ravages, notamment pour tenter de masquer la réalité. Et la police de Berlin en livre un nouvel exemple sidérant…

Une nuit de la Saint-Sylvestre très agitée en Allemagne

Tout d’abord, pour évoquer cette réalité allemande justement, il est nécessaire de rappeler que, dans plusieurs villes du pays, la soirée de la Saint-Sylvestre a été marquée par de nombreux incidents. À Berlin, les pompiers ont été la cible de pas moins de 38 attaques durant la nuit du Nouvel An et 15 secouristes ont été blessés. Si les véhicules des pompiers ont essuyé des caillassages, certains d’entre eux ont également été pillés.

Dans la capitale allemande, plus 200 individus ont été arrêtés suite à ces violences visant les soldats du feu mais aussi des policiers.

Quant aux profils des assaillants, Rainer Wendt, président du syndicat allemand de la police DpolG (Deutsche Polizeigewerkschaft) a déclaré au magazine hebdomadaire allemand Focus que, « chez de nombreuses forces d’intervention, l’impression qui prédomine est que les groupes de jeunes hommes issus de l’immigration sont largement surreprésentés dans ces débordements ».

Suite à ces faits, le syndicat allemand de la police a demandé au gouvernement fédéral de lever enfin les tabous concernant l’origine des émeutiers. Outre les faits précédemment cités, ces derniers n’ont également pas hésité à tirer des fusées d’artifice, des pétards ou encore des cocktails Molotov sur des passants et des automobilistes.

Quand Turcs et Irakiens deviennent « Ouest-asiatiques »

Autre image lourde de symboles et devenue virale sur les réseaux sociaux, la vidéo de l’interview d’un pompier au micro d’une chaîne de télévision allemande perturbée par l’intervention d’un individu cagoulé effectuant avec ses mains le signe de « l’aigle bicéphale », symbole national albanais. Individu qui, quelques secondes plus tard, tire à plusieurs reprises avec une arme.

Mais, ironie de l’histoire, tandis que les preuves de l’implication évidente d’individus d’origine immigrée dans ces violences de la Saint-Sylvestre en Allemagne s’accumulent, le quotidien allemand Bild indiquait le 31 décembre dernier que la police berlinoise avait adopté une curieuse résolution pour l’année 2023. En effet, sur recommandation du LKA (centre de coordination de la police) du Land de Berlin, les fonctionnaires de police sont invités à dorénavant utiliser un « usage linguistique sensible à la discrimination » en adoptant des termes « appropriés ».

Ainsi, plutôt que de parler de suspects « originaires de pays du Sud », les policiers berlinois devront qualifier ces derniers de « ouest-asiatiques » afin de délaisser un terme « connoté négativement par des médias ». Par « des médias », il faut comprendre « médias de réinformation »…

Cette nouvelle politique a toutefois été critiquée par Rainer Wendt, lequel redoute à juste titre une « dissimulation de la réalité ». Au quotidien Bild, il a confié qu’à Berlin, « il n’est pas rare que de jeunes hommes originaires de Turquie, d’Irak ou du Liban soient impliqués dans des délits ». Selon lui, qualifier ces individus d’« Asiatiques de l’Ouest » aurait pour conséquence de « brouiller la réalité ».

En parallèle, une autre recommandation indique qu’il serait « préférable » pour les policiers de ne plus parler de « réfugiés » car le terme serait « controversé » mais de « personnes en quête de protection ».

En revanche, le LKA ne précise pas quel terme utiliser pour désigner les Allemands victimes des exactions de ces « personnes en quête de protection »…

Crédit photo : capture YouTube (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

4 réponses à “Allemagne. La police de Berlin doit désormais qualifier les migrants turcs et afghans de « ouest-asiatiques » [Vidéo]”

  1. Franck dit :

    Les barbares sont dans l’empire

  2. domper dit :

    Entre les extra-européens, les ouest asiatiques, les personnes en quête de protection, les incivilités, les quartiers sensibles et autres débordements festifs pour des autos incendiées on a inventé la ” Novlangue ” ( de bois ! ) politique pour ne plus appeler un chat…un chat !
    Le manque de courage serait donc ” une absence de testicules ” ? dans ce contexte ?

  3. Hadrien Lemur dit :

    Comme nous payons cher, très cher, les politiques démentes de nos dirigeants depuis longtemps en matière d’immigration, les allemands payent la politique suicidaire d’Angela Merkel et de toute sa bande. Bienvenu dans la réalité, bande de chleus !

  4. patphil dit :

    tiens tiens, les allemands imiteraient les français, en changeant les mots!

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

VANNES

Mattéo D et Azzedine D condamnés à de la prison ferme pour trafic de drogue et détention d’armes de guerre à Vannes

Découvrir l'article

BREST

Drame à Brest : un homme poignardé mortellement pour une histoire de véhicule dégradé

Découvrir l'article

FOUGERES

Fougères : vague de vandalisme : abris de bus et voitures saccagés

Découvrir l'article

LORIENT, Sociétal

Crack à Lorient : une inquiétude grandissante. Deux suggestions radicales face à la gangrène des stupéfiants

Découvrir l'article

RENNES

Venus des quartiers de Nantes (et d’Afrique), ils sont condamnés pour deux fusillades à Rennes sur fond de trafic de drogue

Découvrir l'article

Local

Trafic de drogue et troubles à l’ordre public : trois habitants du Pellerin condamnés

Découvrir l'article

RENNES

Viols en série. Un Mahorais interpellé à Rennes

Découvrir l'article

ST-BRIEUC

A Saint-Brieuc, un jeune homme de 17 ans agressé au couteau

Découvrir l'article

RENNES

Agression au couteau à Rennes : un jeune homme de 18 ans grièvement blessé

Découvrir l'article

RENNES

Rennes. Fusillade sur un point de deal à Maurepas, un homme tire sur ses agresseurs

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky