L’UDB Jeunes en plein dans le woke !

Les plus anciens ont connu l’UDB « stalinien » avec ses séances d’auto-critiques menées par des profs de géo à colliers de barbe, puis l’UDB « gestionnaire », sur un strapontin pas trop loin du PS, voici désormais l’UDB « woke » ! En effet, grâce à sa succursale « Jeunes » ou « Yaouank » en breton, l’UDB a lui aussi pris le tournant woke, au moment même où la tendance est en train de s’effondrer à gauche. C’est ça l’UDB, toujours un train de retard, même dans le pire !

La première surprise vient de l’association des mots « UDB » et « Jeunes ». Car pendant longtemps la jeunesse nationaliste bretonne ne voulait surtout pas entendre parler de l’UDB « gestionnaire », simple appendice du PS. Il faut dire que les années Guyonvarc’h ne furent pas caractérisées par une audace politique extrême et un dress code follement excitant. C’était d’ailleurs les années où les sympathisants UDB étaient surnommés « les UDBiles » ou « les UDBf » (français).

Puis vinrent les années 2000 et la vague autour de Gaël Briand, notre plus fidèle lecteur. Plus jeune, moins pantalons à pinces mais tellement arrogante. Se croyant parfois « doctrinaire » mais se contentant finalement de réciter le catéchisme du gaucho-réformisme en draguant lourdement les Verts, devenus une « force motrice de la Gauche » plus prometteuse que le PS. L’UDB fonctionnera toujours de la même façon : dans « l’alliance stratégique » avec un parti français dont il constitue la caution bretonne émerveillée.

Aujourd’hui, alors que les élus UDB ont pu se frotter au poison du wokisme dans leur alliance électorale avec les Verts bretons et leur ancienne tête de gondole Claire Desmares, le parti est confronté au même wokisme burlesque à travers l’UDB Jeunes. La dernière sortie en date de la formation de masse en est d’ailleurs une héroïque illustration :

Défendre le spectacle de Drag Queens devant des enfants à Lamballe, on a connu les tranquilles pères de famille de l’UDB plus inspirés ! Fut un temps où l’UDB défendait la classe ouvrière bretonne, les ouvriers de l’arsenal de Brest et ceux des Chantiers de Saint-Nazaire mais c’était avant que le trio magique LGBT-Immigrés-Femmes remplace le prolétariat au panthéon de la Gauche.

D’ailleurs, comment pourrait-il en être autrement au regard du profil du trésorier du mouvement, le très inspirant Léonard Yonathan Krenn, véritable passionaria des causes dans le vent.

Pétition illégale ? Il y a quelques semaines de cela, le même Yonatan Kren appelait à « l’interdiction du RN » ! Rien de moins ! Que veut dire la lettre « D » dans UDB déjà ?

 

Ne reste-t-il pas quelques bons vieux Stals au sein de l’UDB pour remettre toute cette dérive froufroutante à la page ? Via une bonne vieille séance d’auto-critique par exemple ?

Crédit photo : Compte twitter Yonatan Kren

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

8 réponses

  1. Vu la gueule de plouc du personnage, c’est la diffusion de son portrait qui devrait être interdite. C’est un coup à traumatiser les enfants !

  2. Le wokisme est une idéologie Etats-Unienne qui attaque la culture bretonne. Comment la gauche peut-elle cautionner systématiquement tout ce qui vient de ce misérable pays ? Mystère.
    Que les descendants des conteurs de talus moussus vêtus de broderies dorées et de chapeaux ronds finissent en drag queens me laisse sans voix…

  3. YONATHAN? Prénom apparu en 1977..pas plus woke pas moins breton
    KREN: Total des naissances pour le patronyme KREN :
    1891 – 1915 : 3
    1916 – 1940 : 8
    1941 – 1965 : 1
    1966 – 1990 : 4
    16 personnes nées en France depuis 1890, dans 9 départements

    IL a quelle légitimité pour causer auy nom des Bretons?

  4. Il y a du vrai, néanmoins l’udb défend les intérêts Bretons depuis 64 et surtout son autonomie, faut pas compter sur Marine pour ça, après le parti idéal n’existe pas, au législatives j’ai voté pour eux, en même temps je ne suis pas gauchiste, et je veux le moins possible d’étrangers à problèmes en Bretagne !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS