page contents
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Vaincre ou mourir : une projection près de Rennes ce 28 février en présence du réalisateur Vincent Mottez

L’association Mémoire du Futur – dont fait partie l’historien du génocide britto-vendéen Reynald Sécher – organise une projection privée du film Vaincre ou Mourir au cinéma CGR de la Mézière, près de Rennes, le 28 février prochain, à 19h30.

Le réalisateur du film Vincent Mottez, ainsi que Reynald Secher, seront sur place. Le tarif est fixé à 7€, payable sur place.

Consacré à la vie du général de Charrette et à la lutte des Vendéens, le film Vaincre ou Mourir a suscité une forte réaction de la presse de gauche et des historiens jacobins dont il contredit l’idéologie. Réalisé avec un budget de moins de 5 millions d’euros, il a fait près de 289.000 entrées en France (au 22 février dernier) et s’exportera aux Etats-Unis.

LM

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

8 réponses à “Vaincre ou mourir : une projection près de Rennes ce 28 février en présence du réalisateur Vincent Mottez”

  1. Larsen dit :

    Je l’ai vu a Agent .On été 3 dans la salle . Mal chauffée et mal éclairée pour l’Ukraine . Film décevant mettant en avant le héro Charrette et reléguant les vrais héros au générique de fin . Les écrits de Secher sont passionnant a mettre en parallèle avec l’histoire du populicide vendéen et la conjuration des égaux de Gracchus Babeuf .

  2. gaudete dit :

    Très bon film relatant bien le génocide de la Vendée, et passant sous silence les faits les plus terribles tels que l’incendie de l’Eglise des Lucs sur Boulogne, les bébés que les hordes sauvages de la ripoublik jetaient dans les fours à pain allumés, les tanneries de peau humaines servant de guêtres aux généraux de cette même ripoublik. Finalement, les nazis n’ont pas eu bcp à réfléchi,r ils n’ont eu qu’à imiter nos preux soldats comme à Oradour sur Glane par exemple

  3. JTL29 dit :

    Je n’ai pas trouvé ce film extraordinaire. On voit bien hélas qu’il a été réalisé avec des moyens trop limités. Dommage, mais ce film a quand même le mérite de montrer le génocide, de moins en moins controversé de la Vendée militaire, qui concernait une partie du territoire breton dont était aussi issu Charrette. Evidemment la mise en évidence de ce génocide est insupportable pour les admirateurs, comme l’ineffable Mélenchon, de Robespierre, l’indiscutable bourreau de la Vendée militaire. Les travaux de Reynald Sécher commencent enfin à être reconnus.

  4. Noël Stassinet dit :

    Encore une fois rappeler que c’est le général Charette et on de Charette ; les Charette ont été anoblis en 1823 alors que les Cadoudal, les frères subsistants de Georges, ont été anoblis dès décembre 1818. Je pense qu’à l’issue de cette soirée l’écrivain en profitera pour vendre ses bouquins y compris ceux qui n’ont rien à voir avec le film du Puy du Fou ?
    Ledit écrivain est passé sur Cnews dimanche soir énonçant ses habituelles contre-vérités dont le Souvenir Chouan de Bretagne a fait la recension.
    http://souvenirchouandebretagne.over-blog.com/2023/02/secher-face-a-rioufol-sur-cnews.analyse-des-dits-face-aux-faits.html

  5. Noël Stassinet dit :

    Encore une fois rappeler que c’est le général Charette et non de Charette ; les Charette ont été anoblis en 1823 alors que les Cadoudal, les frères subsistants de Georges, ont été anoblis dès décembre 1818. Je pense qu’à l’issue de cette soirée l’écrivain en profitera pour vendre ses bouquins y compris ceux qui n’ont rien à voir avec le film du Puy du Fou ?
    Ledit écrivain est passé sur Cnews dimanche soir énonçant ses habituelles contre-vérités dont le Souvenir Chouan de Bretagne a fait la recension.
    http://souvenirchouandebretagne.over-blog.com/2023/02/secher-face-a-rioufol-sur-cnews.analyse-des-dits-face-aux-faits.html

  6. CAFFAREL dit :

    Inlassablement pour l’honneur du comte d’Artois.
    « Vaincre ou mourir », le film produit par le Puy du Fou est une oriflamme ! Un phare qui brille dans la nuit !
    Il nous transporte dans le temps dans un cœur à cœur avec François Athanase Charette de la Contrie.
    L’acteur Hugo Becker, ne joue pas un rôle mais semble s’identifier totalement à son personnage, jusqu’à effectuer ses cascades lui-même. Ses partenaires sont de la même trempe.
    Ce film est vraiment une grâce, mais quand il y a des grâces, tout catholique doit savoir qu’il y a aussi des croix.
    Cette croix a été pour moi dans ce film, de laisser penser que le comte d’Artois était un lâche, négligeant de débarquer pour se joindre à Charette, ce qui est faux.
    La scène de la rencontre avec un émissaire (un faux émissaire) est historiquement vraie ainsi que la déception de Charette, mais plus tard, après sa capture, il apprit la vérité de la bouche même des républicains, qui comme les Anglais, interceptaient les courriers qu’ils remplaçaient par des faux pour faire capoter le débarquement du Prince.
    Il était sans doute possible de mettre dans la bouche de Charette, qui racontait sa geste, la véritable explication révélée.
    Pour les spectateurs, le mal est fait, mais un mot de correction peut être joint dans la pochette de DVD qui sort en mai.
    Ecrivez pour cela à Philippe et Nicolas de Villiers au Puy du Fou.
    Pour l’honneur du comte d’Artois.
    Sources . Jacques Crétineau-Joly, Georges Bordonove, Olivier de Wismes, Yves Griffon, G Lenotre, etc

  7. patphil dit :

    il aura fallu plus de deux siècles pour que le génocide vendéen soit reconnu (mais pas par tous, les négationnistes ne sont pas toujours du même bord!)

  8. Catherine Blein dit :

    Film magnifique qui met enfin en lumiére les origines cruelles et sanglantes de la ” republique française”, dont les atrocités, en Vendée notamment, serviront de creuset aux pires idéologies: marxisme et nazisme.
    Oui la republique est née dans l’assassinat de ses enfants! Oui elle reste un traumatisme irréparable, oui elle a coupé la France en deux et oui elle va crever bientôt aprés avoir fait tant de mal, encore en ce moment méme. ( Liberté d’expression bafouée, justice à deux poids- deux mesures, dictature de la pensée, detestation de la Patrie, négation de notre civilisation, remplacement de notre peuple.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Culture & Patrimoine, Histoire

Philippe de Villiers et Reynald Secher évoquent les Guerres de Vendée

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine, Histoire

Vaincre ou Mourir : pourquoi il faut le voir avec ses ados

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine

Vaincre ou Mourir. Pourquoi ce film dérange ? Avec Charlotte d’Ornellas

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire

Vaincre ou Mourir. Guerres de Vendée : Entretien avec l’historien Reynald Secher

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine

Mayday, Divertimento, Vaincre ou mourir, Ashkal, l’enquête de Tunis, Pattie et la colère de Poséidon, Retour à Séoul : au cinéma cette semaine

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire

Vendée. Le destin de « Charette » bientôt porté à l’écran dans « Vaincre ou Mourir »

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky