Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

L’Emsav veut séduire ? Qu’il se lance dans le social ! [L’Agora]

Dans l’ensemble de la Bretagne, le système de santé est ravagé. Aujourd’hui, une maison de santé dans le pays d’Ancenis, opportunément ouverte le week-end, a été prise d’assaut, comme tous les samedis. Des files interminables de patients qui n’ont pas trouvé de rendez-vous ailleurs, sans parler des problèmes psychiatriques qui ne sont plus pris en charge ou si peu et qui constituent autant de bombes à retardement dans certains territoires ruraux abandonnés.

Le Centre-Bretagne est traditionnellement l’un de ces territoires sacrifiés mais ce manque de médecin touche désormais toutes les zones éloignées des centres urbains. Sans parler des villes moyennes de Bretagne qui constituent désormais des zones blanches pour certaines disciplines médicales.

Le mouvement nationaliste breton veut séduire ses compatriotes ? Qu’il se lance dans le social ! Qu’il fasse comme le Parti du Travail de Belgique, un mouvement marxiste, qui a formé “Médecine pour le Peuple” en 1971 pour venir en aide à la classe ouvrière exclue du système de santé. Aujourd’hui, ce ne sont pas moins de onze maisons médicales de “Médecine pour le Peuple” qui existent en Belgique, dans lesquelles exercent 53 praticiens, 50 employés et une foule de bénévoles.

Plus extrémiste et ne correspondant pas du tout à notre vision des choses mais la valeur de l’exemple est là : que seraient le Hamas dans la bande de Gaza ou le Hezbollah au Sud-Liban sans leurs tentaculaires systèmes sociaux parallèles ?

Le mouvement nationaliste breton se soucie des Bretons ? Au lieu de lui vendre ses fariboles gauchistes et de couiner en permanence contre l’Etat français jacobin, qu’il construise une société parallèle ! Et pas uniquement constitué de cours de breton ! Les maisons sont trop chères et trop rares ? Pourquoi ne pas constituer une agence immobilière différente et patriote qui ne vendrait qu’à des Bretons. Et des Bretons qui ont un projet pour le territoire !

L’Etat français a abandonné le secteur rural en matière de services publics ? Il y a bien des médecins, dentistes, infirmiers patriotes bretons qui pourraient donner ne serait-ce qu’une demi-journée par mois pour soulager nos compatriotes ! Et proposer des soins en breton ou en gallo si ça leur chante, par-dessus le marché ! C’est ainsi qu’on transmet une langue également et surtout qu’on lui donne de la valeur. La valeur du don !

C’est en s’occupant de son peuple que le mouvement nationaliste breton, “l’Emsav”, commencera à intéresser massivement les Bretons, pas en le convoquant une fois l’an à une manif à Nantes ou en l’entretenant dans une vision gauchiste et geignarde…

Théo Besnard

Précision : les points de vue exposés n’engagent que l’auteur de ce texte et nullement notre rédaction. Média alternatif, Breizh-info.com est avant tout attaché à la liberté d’expression. Ce qui implique tout naturellement que des opinions diverses, voire opposées, puissent y trouver leur place.

Photo :
[cc] Breizh-info.com, 2023 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

5 réponses à “L’Emsav veut séduire ? Qu’il se lance dans le social ! [L’Agora]”

  1. Merci pour le partage, c intéressant de vous lire

  2. patphil dit :

    le manque de civilité des malades qui se présentent à l’hopital en dehors des heures d’ouverture!!!

  3. Fañch dit :

    1) Il n’y a plus d’Emsav ;
    2) Le créneau social est tenu par l’extrème-gauche robliniste qui se bat contre la création d’emplois en chiant à la gueule des fermes de saumon ou la création d’usines Bridor. Elle se fait la voix du prolétariat en détruisant ce dernier.

    Donc deux choses : il faut recréer l’Emsav, une sorte de loge d’initiés sur la connaissance du breton, et défendre l’esprit d’entreprendre plutôt que le misérabilisme.

  4. Kristof kona dit :

    Excellent!
    C’est exactement ce que je penses..

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

E brezhoneg, LANNION, Local

Tregastel (Bro Dreger) : “amañ e vez komzet galleg ha n’eo ket brezhoneg”

Découvrir l'article

E brezhoneg, Immigration

A-benn 2050, un den diwar bemp en oad da labourat a vo o chom en Afrika

Découvrir l'article

Immigration, Politique

Un mouvement nationaliste breton complètement absent du débat sur l’immigration

Découvrir l'article

Politique, Tribune libre

Immigration : l’insupportable niaiserie de l’Emsav [L’Agora]

Découvrir l'article

Local, MORLAIX, Social, Société

Quand le mouvement breton de gauche se comporte en vrai patron de droite

Découvrir l'article

VANNES

Le mouvement breton, définition et perspectives. Une conférence le samedi 17 juin 2023 à Vannes

Découvrir l'article

E brezhoneg, Politique, Société

Hag estreget gaochisted a zo ‘b’an Emsav ?

Découvrir l'article

Local, Loudéac, Santé, Social, Société

Tiers-mondisation sanitaire : Scène de misère dans le Centre-Bretagne

Découvrir l'article

Tribune libre

Nationalisme breton. Un match de l’équipe de France vaut mieux que de longs discours… [L’Agora]

Découvrir l'article

A La Une, Santé

Cardiologue, dentiste, dermato, ophtalmo, scanners, hôpitaux, IRM…Dans l’enfer du désert médical en Centre-Bretagne

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍