Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Interdiction des voitures à moteur thermique en 2035 : l’Allemagne s’y oppose… et n’est pas seule

L’Allemagne,  soutenue par plusieurs pays européens, a elle aussi (après l’Italie notamment) marqué son opposition à l’interdiction de la vente de voitures neuves à moteur thermique en Europe à partir de 2035

Voitures à moteur thermique : l’Allemagne en bras de fer avec l’UE

La volonté de Bruxelles d’imposer le « tout électrique » aux pays membres de l’UE vient de trouver l’Allemagne sur son chemin. Au conseil de l’Union européenne, Berlin a ainsi refusé de voter le 7 mars dernier le texte actant la fin de la vente des voitures neuves à moteur thermique à partir de 2035. À titre d’information, la date de 2035 choisie par l’UE est censée permettre d’atteindre l’objectif du « zéro émission » en 2050 en tablant sur une durée de vie moyenne de 15 ans pour les voitures.

La décision allemande est apparue comme un volte-face puisque le pays a indiqué par le passé son ambition de parvenir à la « neutralité » carbone » dès 2045. Pour y arriver, l’Allemagne a prévu de mettre en circulation 15 millions de voitures 100 % électriques d’ici 2030 tandis que son parc automobile n’en compte pour l’instant qu’un million. Un objectif qui est, selon Franceinfo, difficilement atteignable puisqu’il faudrait immatriculer 5 000 nouvelles voitures électriques par jour, contre 1 290 en moyenne aujourd’hui.

Ce dont a peut-être pris conscience le ministre allemand des Transports, Volker Wissing, en refusant d’interdire les ventes de voitures à moteur thermique à partir de 2035 dans un pays où, toujours selon la même source, sept automobilistes sur dix affirment ne pas pouvoir se passer de voiture et où le nombre de ces dernières a augmenté de 20 % en 15 ans. Sans compter le poids de l’industrie automobile allemande. Et, n’en déplaise aux spécialistes de la « terreur climatique », se rendre au travail en vélo ou en transports en commun est une alternative qui n’enchante pas forcément de nombreux Allemands, et qui, dans certains cas, est tout simplement impossible pour remplacer un trajet en voiture…

Autriche, Italie, Pologne et Bulgarie s’opposent également

L’Allemagne n’est pas le seul pays de l’UE à avoir protesté. Avant elle, l’Autriche, l’Italie, la Pologne et la Bulgarie ont elles aussi fait savoir qu’elles s’opposaient à l’interdiction de la vente à partir de 2035 de voitures neuves à moteur thermique en Europe.

Et la liste n’est pas exhaustive puisque la Slovaquie a fait savoir le 15 mars qu’elle envisageait également de refuser le texte. En effet, à Bratislava, la commission des affaires européennes du Conseil national a voté pour contraindre le ministre slovaque de l’Environnement à s’opposer à cette interdiction, bien que ce dernier soit personnellement favorable et l’ai soutenue jusqu’à présent. Cependant, les ministères slovaques de l’Économie et des Transports sont pour leur part opposés à l’interdiction des voitures thermiques.

Cité par le média Euractiv, le député slovaque Ján Oravec (Liberté et Solidarité), membre de la commission, a déclaré : « Mon amendement […] demande au ministre de l’Environnement de rejoindre immédiatement l’Allemagne, la Pologne, l’Italie et la République tchèque, qui ont exprimé leur opposition, et de voter contre l’interdiction des moteurs à combustion interne lorsque cette question sera discutée ou votée au sein du Conseil des ministres de l’UE ».

Quid des carburants de synthèse ?

Par ailleurs, la revue trimestrielle Transitions & Énergies a indiqué le 14 mars dernier que la Hongrie et la Roumanie pourraient également imiter les pays précédemment cités. En définitive, la liste des opposants devient suffisamment sérieuse pour que soit entravée l’adoption de la mesure.

Pour sa part, le chancelier autrichien Karl Nehammer a promis qu’il ferait tout son possible pour assurer la survie du moteur thermique : « Je me prononcerai, moi aussi, contre l’interdiction du moteur à combustion interne » si les dirigeants européens votent sur la question, a-t-il déclaré lors d’un discours sur sa vision de l’avenir pour l’Autriche. Avant d’interroger : « Quel genre de vision de l’avenir interdit le moteur à combustion interne et se concentre sur un seul mécanisme de propulsion ? »

Enfin, pour en revenir au cas allemand, Berlin avait précédemment réclamé auprès de la commission européenne que cette dernière présente une proposition ouvrant la voie après 2035 aux véhicules neufs fonctionnant avec des carburants de synthèse. De quoi permettre aux constructeurs automobiles de prolonger l’utilisation des moteurs thermiques et assurer ainsi une transition plus souple vers le « tout électrique ». Sans succès.

Laissons pour conclure le mot de la fin au ministre français de l’Économie Bruno Lemaire qui, suite au refus de l’Allemagne, a qualifié le 13 mars dernier cette position comme étant « une faute environnementale » et « une faute économique ». Des propos qui finiront par persuader nos lecteurs que la décision allemande ne peut pas être totalement mauvaise…

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

26 réponses à “Interdiction des voitures à moteur thermique en 2035 : l’Allemagne s’y oppose… et n’est pas seule”

  1. domper dit :

    La voiture électrique est la plus grosse arnaque inventée sous couvert d’écologie bisounours ( un geste pour la planète ! ) Avant même qu’elle roule, sa fabrication est déjà un non sens écologique mais les chinois fournissent presque la totalité des batteries et comment les recycler ?
    Comme toujours, certains vont s’ enrichir grâce à cette ” obligation ” voulue par l’ UE et adoubée par nos gouvernants…..sI PERSONNE en achète, ils seront obligés de rétropédaler mais la pub incessante à la TV va bien rentrer dans les cerveaux ramollis…..

    • kaélig dit :

      D’accord avec Domper.
      De mon point de vue, voitures électriques, éoliennes, panneaux solaires sont des arnaques sur le plan économique.
      Dès lors que tous ces projets sont subventionnés, à minima encouragés par une volonté politique, vous trouverez toujours des industriels pour se lancer dans la production de ces prétendues techniques écologiques non rentables que d’ailleurs le consommateur ne pourra s’offrir financièrement.
      C’est ce que j’appelle créer de la croissance artificielle, bref du gaspillage.

      • Tonton Christobal dit :

        D’accord aussi. Les panneaux solaires sont une bonne solution pour un peu de courant dans les zones isolées, loin de toute ligne électrique. Il existe aussi des petites éoliennes de forme cylindrique -comme des grosses cheminées- efficaces en énergie d’appoint. Mais voir des km2 de panneaux solaires sur des bonnes terres est une hérésie! ça et l’horreur des éoliennes géantes, coûteuses en béton et peu productives. C’est bien d’une escroquerie à l’échelle planétaire dont il s’agit. Et pas la seule, car l’empire du mensonge n’a pas dit ses derniers “maux”.

      • Laulan dit :

        Vous avez raison moi j’ai failli installer des panneaux solaires.. quelle erreur quand je vois le rendement le prix d’installation la revente à EDF et les taxes payaient qu’elle foutaise…. l’éolien le solaire c’est de l’écologie fantôme on ne pourra pas se passer du nucléaire…ou de l’hydrogène….je pense que l’on doit passer par de l’économie énergétique… prenez un avion et survoler la France la nuit.. c’est Versailles… quel gaspillage..et les autres pays idem..le pire ? Ça sert à rien… c’est comme la nourriture… gaspillage + gaspillage….les humains sont tarés sur cette planète…

    • Dom dit :

      Bonjour
      Entièrement d accord, il suffit que les allemands trouvent un carburant presque vert ou casi propre en alternative à l électrique et la preuve sera faite.
      Mais en France on a des idées mais toute la bonne génération des éléphants en poste se gardent bien de tout brimer.
      Les places sont bonnes hein ?
      Et la France espère que les allemands vont suivrent ?? C est le debut de la fin de la politique de L UE.

  2. Le Goff Pierre-Yves dit :

    Interdire la vente de voitures thermiques à partir de 2035 est une utopie. On aura encore longtemps besoin de moteurs thermiques pour les grandes distances entre autres. Par contre il faudrait, à mon avie, affiner les recherches en matière de catalyseur ce qui permetterait de limiter encore plus la pollution. A côté de cela, un moteur essence bien règlé et chaud ne pollue pas beaucoup, sûrement moins que la production de batteries pour les voiture électriques ainsi que leur recyclage ! Le problème est à mon avis dans les grandes villes : la solution ne serait-elle pas de construire des grands parkings en périphérie et y adjoindre une station de tramway afin de se rendre dans le centre-ville sans encombre ?

  3. gaudete dit :

    Le Maire la girouette de service qu’attend-il pour interdire aux avions de voler et aux tankers d’amener du pétrole et qu’attend-il pour obliger à ces mêmes tankers de voyager à la voile. Quel guignol lui qui voulait mettre l’économie russe à genoux et c’est la nôtre qu’il a pulvérisée, chaque fois qu’il ouvre la bouche c’est pour dire une ânerie. N’est-il pas énarque? Ceci expliquerait cela

  4. Et alors ! dit :

    Quoi de plus beau qu’un 6 cylindres BMW par exemple !
    Allez vous faire ramasser avec vos bagnoles électriques , on en veut pas !

    • Tonton Christobal dit :

      Wahouuuu! le six-in-line BMW! une merveille de souplesse! j’avais une 328i six en ligne, silence au ralenti, pas un bruit… mais quand on appuyait ça rugissait dans les tours. Mais ça c’était avant, quand nous vivions dans un pays libre.

    • ROBIN dit :

      Bravo tout a fait d’accord c’est comme les chanteurs a la mode..en electrique….plus,de voix comme sinatra…elwis…etc….un ww12….bentley…(audi)…ferrari…voitures electrique avec un bruit de bidet..

  5. nicole dit :

    L’arnaque, avec les voitures électriques, c’est que, si vous allumez le chauffage et mettez en route les essuie-glaces, vous videz un quart de la batterie..

  6. Cergy dit :

    Complètement utopique les voitures électriques.
    Nos voisins Allemands ont raison.
    Bien à vous.

  7. Nif dit :

    Je crois qu’il est temps que l’on ait des hommes et des femmes politiques digne de ce nom. Comment peuvent ils aujourd’hui se prétendre gestionnaire lorsque l’on ramène la dette de l’état à 3000 milliards d’euros. Le dernier vrai président de la République était VGE, le seul qui a fait de vrais réformes pour la France, à la fin de son mandat il y avait de ll’argent dans les caisses de l’état. Depuis on est géré avec des incapables. On avait tout pour être les meilleurs !!!

  8. Yfig dit :

    Je crois qu’il est temps que l’on ait des hommes et des femmes politiques digne de ce nom. Comment peuvent ils aujourd’hui se prétendre gestionnaire lorsque l’on ramène la dette de l’état à 3000 milliards d’euros. Le dernier vrai président de la République était VGE, le seul qui a fait de vrais réformes pour la France, à la fin de son mandat il y avait de ll’argent dans les caisses de l’état. Depuis on est géré avec des incapables. On avait tout pour être les meilleurs !!!

  9. Corlou dit :

    Tout à coup je les trouve sympathique ces allemands ! Et ils ont raisons le tout électriques est une hérésie et un mensonge écologique.

  10. CANDON dit :

    Une arnaque de plus des soi disant écolos à deux balles. Les panneaux solaires de même que les éoliennes n’ont jamais fourni la quantité d’énergie attendu. Quand à remplacer plus de 300 millions de voitures thermiques par des électriques dans toute l’Europe, c’est pire qu’une utopie, c’est une arnaque. À moins que tout ceci fasse partie de leur projet davosien d’empêcher les manants de se déplacer et ainsi mieux les contrôler. Ceci nous rappelle les temps anciens quand la voiture était un privilège de nantis. Les États Unis, gros pollueurs n’en parlent même pas à croire que l’Europe marche sur la tête.

  11. Roumy dit :

    Nos hommes politiques sont des incapables
    Ils voulaient supprimer les centrales nucléaires et maintenant ils veulent nous obliger à rouler en voitures électriques
    Si nous roulons tous en électrique en2035 combien faudra-t-il de bornes de recharge ?
    Vive la liberté…. Sans parler des coûts d’achat en fait ils ne veulent plus des « sans dents » comme aurait dit notre ancien président….

  12. Jef dit :

    Les lobbies écolos demagogiques sponsorisés depuis des années par des ONG financées par GAZPROM et les Russes se sont attaqués à l energie nucléaire Europeenne et aux industries de la voiture en influencant une energie propre électrique.
    Le résultat est dramatique, puique nous sommes rendues à faire rouler des voitures electriques à l électricite issue du charbon allemand et gaz americain payé à prix d’or!!! Les voitures electriques europeennes sont non compétitives avec un lithium chinois très couteux.
    Le mixte énergetique: essence diesel electrique est la solution la meilleures à ce jour.
    Il est urgent de le preserver.

  13. Le Vikking dit :

    Je découvre votre journal. J’aime beaucoup ces informations factuelles. Pour revenir, à nos moutons, l’idée du tout électrique à marche forcée est une UTOPIE tant que l’on ne sait pas faire de l’électricité propre et un stockage cohérent. J’en veux pour preuve du renoncement à construire des camions à moteur électrique.
    On m’a vendu la mondialisation comme la solution pour éviter les conflits généralisé. Aujourd’hui nous sommes à la veille d’une troisième guerre mondiale, le transport à tout va des marchandises a pollué la planète comme jamais, la pandémie a démontré notre dépendance à des produits que nous ne fabriquons plus, et contrairement au discours politique nous ne relocalisons pas. Les lobbies continuent à faire pression coûte que coûte, on ne casse pas la poule aux œufs d’or.
    QUE LAISSONS NOUS A NOS ENFANTS!!!

  14. Thomas dit :

    Ben en fin de compte c est un 49.3 européen on ne demande pas d avis ou si c est possible d atteindre cet objectif pour le peuple on nous l impose

  15. Bernard Didier dit :

    Une arnaque notre pays dominé et influencé par des écolos débiles
    A détruit l,industrie moteurs diesel psa exemple l,usine française à ENNERY en Moselle
    Qui était la plus grande en Europe
    Va Fermer.

  16. Nathan dit :

    Sauver la Planète ou l’économie ?
    Les Allemands veulent préserver leur industrie automobile thermique : Porsche, Mercedes, BMW notamment. Sans cela, ils nous imposeraient la voiture électrique comme ils imposent de facto leur idéologie verte avec l’éolien dont ils sont les leaders et premiers producteurs de machines en Europe (Enercon, Nordex, Siemens). L’Allemagne a toujours imposé ses vues à la France (pas seulement dans le domaine de l’énergie) et lui a fait constamment baisser la culotte. La politique énergétique allemande est en contradiction totale avec son idéologie verte: le refus du nucléaire les a contraints à développer l’éolien couplé obligatoirement au charbon et au gaz et à construire de nouvelles centrales au lignite (le charbon le plus pourri sur Terre) en abondance sous leurs pieds.
    Bien qu’ils portent le bonnet d’âne de la classe verte en Europe (1ers pollueurs par leurs rejets de CO2), ils ont le culot de donner des leçons de verdure et de s’autoriser ce qui est interdit aux autres.
    On a bien compris que l’écologie en Allemagne ,comme ailleurs, est une écologie politique, à la différence que le pays de Goethe s’accorde des dérogations dans le but de « sauver la Planète ».

  17. El Trogneux dit :

    En 1900, la moitié des voitures immatriculées au monde…étaient françaises ! Mais c est de motorisation que je veux parler…
    Donc nous avions environ :
    1/3 de vapeur, d ou l expression “chauffeur”
    1/3 d électrique qui marchaient bien, mais changer des batteries en verre étaient pas pratique
    1/3 de thermique que l on appelait moteur a explosion

    C est la guerre de 14 qui a tué les 2 premières motorisations, chauffer une heure avant pas pratique, et l autonomie reste tjs le défi des électriques.

    Il faut laisser les gens choisir eux mêmes !
    Quitte à aider une techno, mais pas interdire !

    Pour les voitures, la messe semble dite, elles seront électriques principalement à batteries, mais les camions, trains, bateaux… ?

    On nous a vendu l hydrogène pour ces derniers, n est ce pas ?
    Et bien, je vous livre un scoop…
    Le Land de Bade, juste de l autre côté du Rhin revend tous ses trains à hydrogène car… Peu pratique et pas rentable !
    Tiens donc lol

  18. Gg le Pantinois dit :

    Pour ceux qui aiment le thermique,il faut venir vivre au abord du périphérique parisien,prendre sa petite dose au quotidien en oubliant de ne pas de respirer à fond, bien sûr ça arrange pas les gros lobbies Mercedes et compagnie, les intérêts de ces marchands de cancer et autres saloperie du genre passent bien avant la santé publique, le mieux est de boycotter toutes ces grosses cylindrées,d’utiliser le moins possible sa voiture ,la Chine a besoin de ces Mercedes et l’Allemagne de panneaux solaires chinois,la loi du marché reste,et restera toujours la même …….

  19. Kibo dit :

    Tellement évident !
    Comment fait un italien ou un grec pour acheter une voiture électrique quand déjà un français ne peut pas. Je vous laisse regarder le pouvoir d’achat moyen des pays européens…

  20. Serge Bearnez dit :

    D’habitude la France se mire comme un chat devant une andouille et copie sur l’Allemagne sur tous les points
    Pourquoi nos nuls politicards ne les suivent pas sur ce sujet …….

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International

Présent lors de la descente de police en Allemagne contre le magazine Compact, notre journaliste témoigne

Découvrir l'article

International

Terreur politique et liberté de la presse en Allemagne. La ministre de l’Intérieur envoie la police contre les journalistes du magazine Compact

Découvrir l'article

Football, Sport

La star du football en Allemagne Toni Kroos déplore les conséquences de l’immigration dans son pays

Découvrir l'article

Religion

Le long déclin du catholicisme en Allemagne

Découvrir l'article

International

Allemagne. Des fonctionnaires du ministère des affaires étrangères font l’objet d’une enquête pour avoir délivré des permis d’entrée illégaux

Découvrir l'article

International

Allemagne. Pour le chef de la police de Berlin, la “plupart” des actes de violence sont commis par de jeunes hommes migrants

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Julien Rochedy : « Nous devons fonctionner comme des lobbies, des syndicats des peuples autochtones » [Interview]

Découvrir l'article

International

Le califat serait « une forme d’État envisageable ! » pour le président de l’Office fédéral allemand pour la protection de la Constitution

Découvrir l'article

International

Invasion migratoire en Allemagne. 57% des migrants arrivent sans passeport

Découvrir l'article

A La Une, International

Allemagne. Tomasz Froelich : « L’AfD a malheureusement omis d’expliquer plus précisément le terme de remigration » [Interview]

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky