page contents
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Far West à Marseille : mais que fait la police ?

Plus de 100 homicides à Marseille en 2022. Et une hausse considérable est à prévoir pour l’année en cours. “Trois morts par balle, cette nuit dans la cité phocéenne“, “Neufs fusillades en deux nuits“, “C’était la guerre cette nuit“… chaque matin on nous annonce une nouvelle escalade par rapport à la veille. Mais que fait la police ?

Si la situation actuelle est le fruit d’un laisser-faire patent des pouvoirs publics, la question plus judicieuse à se poser serait “mais que peut donc faire la police, face à un trafic de drogue qui s’élève à 3 milliards d’euros par an, qui est enraciné dans le tissu de la ville depuis des décennies et qui “emploie” des quartiers entiers ?

Sur les images documentant leurs descentes dans les cités, les agents font presque de la peine, réduits qu’ils en sont à fouiller les poubelles ou des appartements vides… ayant été repérés à des dizaines de kilomètres par les choufs qui ont évidement prévenu tout le quartier au son de arah ! arah! (“attention” en arabe). Oui, leurs mines dépitées, conscientes de l’inutilité de leur action font peine à voir.

En 2022, 29 points de deal – sur les 130 que comptait la ville – ont été fermés. Des points de deal pouvant rapporter jusqu’à 80 000 euros… par jour ! Or, plus que de fermeture, c’est de déplacement dont il faut parler. Car de chacun sait qu’un point fermé égal un nouveau point ouvert. Exactement comme lorsqu’une bande de trafiquants est démantelée (temporairement), une autre prend immédiatement sa place.

On nous dit aussi que ces deux dernières années, 300 policiers et trois unités de CRS sont arrivés dans la cité phocéenne. À titre de comparaison, hier 1.800 policiers et gendarmes étaient dépêchés dans la trois fois moins peuplée Mayotte, pour “reprendre le territoire”.

Karim Harrat, Moufide Bouchibi, Sofiane Hambli… quelques fois, quelques uns de ces baronnets de la drogue sont arrêtés, nous dit-on. Plus de 1.000 l’année dernière – tous échelons de ce juteux trafic confondus – une hausse de 30% par rapport à l’année précédente. Très bien, mais la suite ? Que peut-on proposer à ces milliers de jeunes qui gagnent minimum 180 euros par jour ? De 180 à 1.500 euros par jour ? Certes, parfois ils finissent en prison… creuset où se côtoie la voyoucratie locale. Là, ils monteront en grade ou apprendront d’autres trafics. Après tout, ils y sont en famille.

Une situation, fille de l’immigration et de la fameuse “politique de la ville” qui avait dévolu la sécurité dans les cités aux “grands-frères” et arrose les associations d’argent public. On en voit les résultats aujourd’hui.

Une situation, fille d’un laxisme judiciaire qui est une insulte à la raison commune. Car non seulement les peines de sont pas appliquées, mais quand elles le sont, elles sont réduites au minimum. Même en cas de crime, vaste secret de Polichinelle.

Les prix des doses directement sur les murs. Cité des Carmes, Marseille. Capture d’écran © GabMorrisson

Les enquêteurs de la police judiciaire, qui eux-mêmes déplorent le laxisme des tribunaux, s’attendent à une nouvelle flambée de violence en 2025 : en cause, les nombreuses sorties de prison attendues d’ici là. Les affaires marseillaises ne vont donc pas s’arranger, loin s’en faut.

Y a t’il actuellement de prison assez grande, de machine judiciaire assez efficace pour gérer la situation d’une ville rongée par la micro criminalité, qui jouit d’une entrée Wikipédia recensant les meurtres par kalashnikov, où l’on tire des rafales de mitraillettes pour fêter des mariages, et où les zones qui échappent à la loi sont plus nombreuses que celles qui y sont soumises ?

Mais surtout, existe t’il une volonté politique pour enrailler cet état de fait ? Des méthodes démocratiques suffiraient-elles ?

Force est de constater que quand on laisse une gangrène proliférer, elle prolifère.

Audrey D’Aguanno

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

13 réponses à “Far West à Marseille : mais que fait la police ?”

  1. Olivier COMTE dit :

    Autant laisser les parasites s’autodétruire…!

  2. domper catalan français dit :

    Tant qu’il y aura des consommateurs, donc, clients acheteurs de ce marché qui rapporte des millions à plein de gens, voire, à des familles entières, vous pourrez toujours envoyer tous les policiers de France et de Navarre en pure perte….c’est un peu comme si vous vouliez éradiquer la prostitution. C’est la clientèle qui fait vivre le marché dans tous les cas.

  3. xavier dit :

    envoyer l’armée avec l’ordre de tirer a vue c’est la seule et l’unique solution la ça va en calmer + d’1……

    • P.G. dit :

      Tirer “à vue” ne serait pas suffisant. Et même si les zones hors-la-loi subissaient le même sort que les villes ukrainiennes, ça ne ferait que déplacer le problème. La situation restera sans issue tant qu’il n’y aura aucune fermeté gouvernementale. Que ces marchands de mort continuent à s’entretuer, ce n’est ni grave, ni intolérable, tant qu’il n’y a pas de victimes collatérales.

  4. VORONINE dit :

    LA POLICE a des chefs, et ces chefs obéissent aux politiques , lesquels donnent des ordres de modération :pas de bavure….pas de zèle(allié à l’incompétence , il a des conséquences redoutables )….ne pas casser les trafics , on n’a pas de quoi les remplacer ….eviter l’embrasement des quartiers…..pas de “PROVOCATION “….Les gouvernements ont laissé s’installer la chienlit ( souvenons nous de l’imbécile et de sa KARCHER ), il est trop tard , on va vers la bagarre , qu’on la veuille ou pas, et il va falloir étendre de la viande au soleil….

  5. Erwan Berric dit :

    C’est le client qu’il faut cibler. Personne ne l’a obligé à acheter de la came, et c’est à cause de lui que s’est créée cette situation. Il faut l’exposer à la vue de tous, avec noms, photos adresse etc… l’exhibition au pilori avant la prison et la confiscation de ses biens.
    Pas de clients, pas de trafic.

    • gaudete dit :

      et si on parlait des politiques cocaïnomane des artistes ou pseudo, des juges etc de tous ces gens en col blanc qui snouffent!!!!

  6. Aaron dit :

    La police relève les compteurs.

  7. Gaï de ROPRAZ dit :

    Mais que fait la Police ?…
    Mais que fait la France ?…
    La réponse ne sera jamais dans les commentaires. Mais dans l’attitude des Francais. Eradiquer la violence de Marseille et redonner la joie de vivre aux Marseillais dans cette ville magnifique bénie des Dieux, n’est au bout que dans un effort national qui debuterait par foutre dehors toute la racaille qui illicitement et sans le moindre papelard officiel entre ses mains, pourie la vie des Marseillais.

  8. Kermadec dit :

    Le président Salvadorien , lui , a trouvé la solution .

  9. Henri dit :

    L’auto-nettoyage s’amplifie, dirait-on. Bien, bien :-)

  10. Corlou dit :

    La beauté du muticultiralisme méditerranéen explose aux yeux de tous !! Tout cela dans 1 concert de tirs d’armes automatiques qui sentent bons le sens de l’accueil légendaire des ces pays du Maghreb , des Comores et d’Afrique !! Remercions toutes les bonnes âmes qui ont rendues cet Éden sous le soleil aussi accueillant . Et continuons à recevoir encore plus de monde de ces pays au Ball trap de Provence, on s’y amuse tellement !!

  11. JackM dit :

    Notre “président” a passé 5 ou 6 jours avec ses sbires à Marseille courant 2022. Il a alors délivré des messages, promesses, mesures et lourds financements en vue de juguler toute cette chienlit…..
    Hahaha….pauvre de nous….

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Sociétal, Société

“OQTF DEHORS” : Une Banderole Déployée sur les Grilles du Palais de Justice de Bastia

Découvrir l'article

Politique

Nicolas Pouvreau-Monti, cofondateur de l’Observatoire de l’immigration et de la démographie : « On a atteint des niveaux d’immigration jamais-vus» sous la présidence d’Emmanuel Macron »

Découvrir l'article

Politique

Pouvoir d’achat, sécurité, immigration: le Forum BFMTV en intégralité

Découvrir l'article

International, Politique, Sociétal

Macron en campagne électorale en Italie, ou l’art de se faire haïr à l’étranger

Découvrir l'article

Politique

Immigration, pouvoir d’achat, énergie… L’interview en intégralité de Jordan Bardella

Découvrir l'article

Immigration, International

La Finlande a fermé sa frontière orientale pour stopper les flux migratoires. Fin de la rhétorique pro-migrant ?

Découvrir l'article

Société, Vidéo

Un passant aide deux femmes policiers incapables de procéder à une arrestation : quand l’idéologie nous met en danger [Vidéo]

Découvrir l'article

NANTES

Nantes : Coups de feu en plein après-midi, deux suspects interpellés, l’un d’entre eux connu pour des dizaines de faits

Découvrir l'article

Politique

Sondage Européennes : Le thème de l’Immigration est une priorité pour les électeurs

Découvrir l'article

Immigration, International

États-Unis : l’Arizona va organiser un référendum sur l’immigration

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky