Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Selon une étude danoise, 30% des cas de schizophrénie chez les jeunes hommes ont été déclenchés par une forte consommation de cannabis

Selon une nouvelle étude danoise, les jeunes hommes souffrant d’une dépendance importante au cannabis courent un risque accru de développer une schizophrénie. Les experts estiment que près d’un tiers des cas de schizophrénie chez les 21-30 ans ont été déclenchés par un trouble de la consommation de cannabis.

Le trouble de la consommation de cannabis toucherait environ 1 personne sur 200. Il s’agit d’une consommation problématique de cannabis dans laquelle les personnes ne peuvent pas contrôler leur consommation et souffrent de symptômes de sevrage lorsqu’elles arrêtent de prendre la drogue.

Une nouvelle étude menée par des chercheurs danois a analysé les dossiers médicaux de près de sept millions de personnes sur une période de 50 ans et a mis en évidence un lien étroit entre la schizophrénie et une dépendance importante au cannabis. Ils estiment que 30 % des cas de schizophrénie chez les hommes âgés de 21 à 30 ans et 15 % des cas chez les personnes âgées de 16 à 49 ans auraient pu être évités en empêchant la dépendance au cannabis.

Des problèmes de santé publique qui “nécessitent une action urgente”

La schizophrénie est une maladie mentale grave dans laquelle les personnes semblent avoir perdu le contact avec la réalité.

“Les liens entre troubles liés à la consommation de substances et maladies mentales présentent un problème de santé publique majeur, qui nécessite une action urgente et un soutien aux personnes qui en ont besoin . Alors que l’accès aux produits puissants du cannabis continue de s’étendre, il est crucial que nous développions également la prévention, le dépistage et le traitement des personnes susceptibles de souffrir de maladies mentales associées à la consommation de cannabis. Les résultats de cette étude constituent un pas dans cette direction et peuvent contribuer à éclairer les décisions que les prestataires de soins de santé peuvent prendre pour soigner les patients, ainsi que les décisions que les individus peuvent prendre au sujet de leur propre consommation de cannabis”.”“, a déclaré le Dr Nora Volkow, directeur du National Institute on Drug Abuse.

En 2015, une étude britannique avait estimé qu’environ un nouveau cas sur quatre de troubles psychotiques tels que la schizophrénie pourrait être le résultat direct de la consommation de variétés extra-fortes de cannabis.

Ces dernières années, de nombreux pays et États américains ont légalisé cette drogue, ce qui a conduit les experts à mettre en garde contre une augmentation des troubles psychotiques graves.

La légalisation croissante du cannabis au cours des dernières décennies en a fait d’une part l’une des substances psychoactives les plus utilisées au monde, et d’autre part a diminué la perception par le public de ses effets nocifs. Cette étude nous permet de mieux comprendre que la consommation de cannabis n’est pas inoffensive et que les risques ne sont pas figés à un moment dans le temps.””, a déclaré le Dr Carsten Hjorthøj, qui étudie le lien entre la schizophrénie et la consommation de cannabis à l’université de Copenhague.

Les auteurs ont appelé à des recherches supplémentaires pour comprendre pourquoi les jeunes hommes semblaient plus vulnérables que les femmes à la schizophrénie provoquée par une forte consommation de cannabis. L’étude a été menée par des scientifiques du Copenhagen Research Center for Mental Health de l’hôpital universitaire de Copenhague et du National Institute on Drug Abuse du ministère américain de la santé. Elle a été publiée dans la revue Psychological Medicine.

Qui osera encore dire que les dealers et autres trafiquants de drogue ne sont pas des empoisonneurs publics, des tueurs en série qui devraient être traités comme tels ?

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

2 réponses à “Selon une étude danoise, 30% des cas de schizophrénie chez les jeunes hommes ont été déclenchés par une forte consommation de cannabis”

  1. Pschitt dit :

    La légalisation du cannabis dans plusieurs Etats américains a eu au moins un effet secondaire positif : elle a permis aux chercheurs (en médecine, en psychologie, en neurosciences) d’étudier sérieusement ses effets sur des échantillons significatifs. Voici dix ans, les études étaient rares et peu étendues, et les consommateurs de cannabis en citaient volontiers deux ou trois aux conclusions lénifiantes. (Et en tout état de cause rendues obsolètes par l’obtention de nouvelles variétés à plus haute teneur en principe actif.) Les publications scientifiques sont nombreuses et beaucoup d’entre elles sont en libre accès : personne ne peut plus ignorer les dégâts dus à la consommation de cannabis.

  2. patphil dit :

    l’important c’est de permettre aux jeunes blancs de se suicider à petit feu et aux djeunes des quartchiers de faire leur beurre

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Santé, Sociétal

La France submergée par les drogues : un narco-État en gestation ?

Découvrir l'article

DOUARNENEZ, Ensauvagement, Justice, QUIMPER

Quimper. Deux Tunisiens condamnés pour un important trafic d’héroïne en Bretagne

Découvrir l'article

Sociétal

L’hôpital psychiatrique du Morbihan se barricade contre les dealers

Découvrir l'article

Ensauvagement, International, Santé, Sociétal

Légalisation du cannabis. Le cinglant échec de l’exemple californien

Découvrir l'article

Sociétal

Drogue, homicides, suicides…Les taux de mortalité chez les Américains en âge de travailler sont 2,5 fois plus élevés que la moyenne des autres pays à revenu élevé

Découvrir l'article

DOUARNENEZ

Coup de filet anti-drogue à Quimper et Douarnenez : six hommes incarcérés

Découvrir l'article

A La Une, Ensauvagement, Local, Santé, Sociétal

Santé publique. La Bretagne administrative, plus que jamais une terre de consommateurs de drogues et d’alcool ?

Découvrir l'article

PONTIVY

Trafic de drogue et violences à Pontivy : Des Albanais condamnés

Découvrir l'article

Local

Trafic de drogue à Plélan-le-Petit : un homme condamné à 18 mois de prison dont 6 avec sursis

Découvrir l'article

Justice, Local, Société, ST-NAZAIRE

Saint-Nazaire : il revient de la mosquée et…trouve 1kg de cannabis !

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky