Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Nantes : Sniper Alley à Bellevue, à quand des gilets pare-balles distribués aux habitants ?

Après l’assassinat par balles d’un jeune homme de 19 ans à la station de tramway Neruda, à sa descente de tramway, le soir du 17 mai dernier à 20h40, certains n’hésitent plus à parler d’une « mauvaise série » récente dans ce secteur de Nantes, d’autres à annoncer comme une panacée le maintien de 30 à 60 CRS dans le quartier – jusqu’à ce qu’une autre urgence plus médiatique les envoie ailleurs. En réalité, les fusillades s’y accumulent depuis le début de l’année dans l’indifférence quasi-générale. 

Le 11 mai déjà, lors de la 18e fusillade de l’année, un jeune homme était blessé boulevard Allende à Bellevue. Mais ce quartier très « sensible » et haut lieu de la vente de drogue – quand bien même préfet et autorités de police affirment avoir fermé la plupart des « supérettes de la drogue », mais prudemment, ils ont préféré aller le dire aux Dervallières plutôt qu’à Bellevue, cumule les épisodes depuis le début de l’année : 

  • le 5 janvier, première fusillade de l’année dans l’agglomération nantaise, rue de Charente à Bellevue
  • le 15 janvier, seconde fusillade de l’année, un homme est blessé sur le parking d’une boulangerie rue de la Rabotière, à l’entrée ouest de Bellevue
  • le 4 avril, un bus de la TAN fait l’objet de tirs alors qu’il circule place Mendès-France à Bellevue, c’est la 13e fusillade de l’année. Silence (presque) radio, y compris des principaux concernés – les syndicats de la TAN. 
  • Le 10 avril, rue d’Agen à Saint-Herblain, un homme est blessé par balle au mollet lors de la 16e fusillade de l’année
  • Le lendemain 11 avril, un jeune homme est interpellé rue de Cahors toujours dans Bellevue, avec un Glock chargé, une cartouche chambrée dans le canon – il affirme s’être fait tirer dessus trois jours avant et effectivement un impact est retrouvé dans son véhicule, souvenir de la 15e fusillade de l’année. 
  • Le 26 avril rue du Plessis-Gautron dans une partie pavillonnaire des riverains voient un tireur isolé avec une arme longue viser une voiture blanche. D’autres personnes arrivent pour ramasser les étuis – c’est la 17e fusillade de l’année. 
  • Plus récemment, deux halls ont été rafalés, rue de la Chicotière (20e fusillade de l’année) et rue de Morlaix (23e)
  • Et le 17 mai dernier vers 20h45 un jeune homme a été abattu lors de sa descente de tramway – c’était la 21e fusillade de l’année. 

Soit neuf des 23 fusillades qui se sont produites depuis le début de l’année – près de la moitié. Et il a fallu, hélas, un mort, pour s’apercevoir que, peut-être, la délinquance n’était pas tout à fait apaisée à Bellevue et que les supérettes du deal ne se laissaient pas fermer aussi facilement, même si les travaux au cœur du quartier poussaient les dealers à changer de place – et donc à se disputer les halls plus éloignés et jusque là plus tranquilles. 

A quand de vraies mesures pour protéger les habitants de Bellevue : gilets pare-balles distribués avec les coupons TriSac et installation de vitres blindées pour pallier le manque de rapidité des délinquants nantais à obéir le doigt sur la couture du pantalon aux tweets indignés de Monsieur le Ministre de l’Intérieur ? 

Louis Moulin

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

3 réponses à “Nantes : Sniper Alley à Bellevue, à quand des gilets pare-balles distribués aux habitants ?”

  1. Hadrien Lemur dit :

    Pour répondre à votre question M. Moulin, les habitants de Bellevue et d’ailleurs feront comme sœur Anne, il ne verrons rien venir. A part inonder le réseau de l’oiseau bleu de ces tweets vengeurs, le ministre sus-nommé et bien trop occupé à traquer la bête immonde pour se pencher sur le cas de quelques tireurs Nantais. Il faut croire que personne à l’heure actuelle n’a songé à lui indiquer à quoi consiste le rôle de ministre de l’intérieur. Un peu comme Dupont-Moretti qui déclarait que son ministère serait celui de l’antiracisme (???), Darmanin doit penser que le sien est le ministère des relations publiques avec les malfrats.

  2. Le duff dit :

    Tant que des trous du Q nous gouverneront, il s’en suivra encore plus de trous de balle. CQFD !!!

  3. petitjean dit :

    Pour qui, pour quoi votent ces gens qui se plaignent ?

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

NANTES

Stationnement payant. La lecture automatique des plaques d’immatriculation arrive à Nantes

Découvrir l'article

NANTES

Sacs et colliers arrachés, adolescents arrêtés pour extorsion : les élections n’arrêtent pas les délinquants

Découvrir l'article

Ensauvagement, Justice, RENNES, Sociétal

Rennes. 2 hommes originaires de Meaux et Sevran condamnés pour la fusillade sur l’autoroute A84

Découvrir l'article

NANTES

Nantes : Toujours plus de vols dans les superettes

Découvrir l'article

NANTES

6 personnes vont être jugées pour avoir importé de la drogue entre le Maroc et Nantes

Découvrir l'article

NANTES, Sociétal

Nantes. Entre un et 4 ans fermes pour des cambriolages avec des Alfa Roméo volées

Découvrir l'article

MORLAIX, NANTES, RENNES

Nantes, Rennes, Morlaix : l’extrême-gauche met le désordre après le premier tour des législatives

Découvrir l'article

NANTES

Nantes : vols, incendies, pick-pocket, policier braqué avec une arme factice…

Découvrir l'article

NANTES

Loire-Atlantique. Une arrestation pour vol au Hellfest, des interpellations dans un camp de Roms à Saint-Herblain, 25 000€ retrouvés en liquide sur un Soudanais

Découvrir l'article

DINARD, RENNES

Un trafiquant de drogue notoire arrêté à Dinard

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky