Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

L’Espagne penche à droite lors des élections locales – la gauche prend une gifle

Les élections régionales et municipales ont fait virer l’Espagne au bleu, la couleur du Partido Popular (PP) de centre-droit, qui a été le plus grand vainqueur des élections de dimanche. Ce 28 mai 2023, des élections municipales et régionales avaient lieu dans 12 communautés : Aragón, Principado de Asturias, Illes Balears, Canarias, Cantabria, Castilla-La Mancha, Comunitat Valenciana, Extremadura, Comunidad de Madrid, Región de Murcia, Comunidad Foral de Navarra et La Rioja, ainsi que les élections aux assemblées des villes autonomes de Ceuta et Melilla.

Comme prévu, le parti socialiste au pouvoir, le Partido Socialista Obero Español (PSOE), a perdu des électeurs, tout comme l’ensemble des partis communistes et de l’extrême gauche. Le parti de droite VOX semble lui aussi en recul et n’a pas obtenu suffisamment de voix pour prétendre au rôle de partenaire junior de la coalition dans certaines villes et régions clés. Le PP a gagné dans sept des dix plus grandes villes du pays. Il a conservé le conseil municipal et le gouvernement régional de Madrid et a arraché aux forces de gauche des villes comme Séville et Valence. Le PP a remporté les élections municipales à la fois en termes de votes, avec une différence de 687 000 voix sur le PSOE, et en termes de nombre de conseillers, avec 22 739 représentants, contre 20 160 pour les socialistes, avec un décompte de 95 % des voix.

VOX, de son côté triple le nombre de conseillers et pourrait jouer un rôle clé en Aragon, aux Baléares et à Valence.

Les résultats des élections reflètent également la montée du parti indépendantiste EH-Bildu au Pays basque, qui talonne désormais (31% contre 29%) le parti nationaliste basque de droite. Il n y a finalement qu’en Catalogne où l’extrême gauche et la gauche semblent continuer de dominer. (Tous les résultats sont visibles ici).

À Madrid, où VOX avait déjà proposé de former un gouvernement de coalition avec le PP, le président sortant José Luis Martínez Almeida est arrivé en tête et a obtenu la majorité absolue. Lors des élections au gouvernement régional, où Isabel Diaz Ayuso du PP gouverne seule – avec le soutien de VOX – le président sortant a également obtenu la majorité absolue, faisant de VOX un parti mineur de l’opposition. Le VOX a quelque peu rebondi, gagnant une poignée de sièges au parlement qu’il avait perdu au profit d’Ayuso lors des dernières élections. Cependant, VOX a perdu des sièges au parlement régional.

La victoire la plus importante du Partido Popular a été remportée dans les villes d’Andalousie, un ancien bastion socialiste que le parti de centre-droit gouverne désormais avec une majorité absolue. Dans toutes les capitales régionales, le PP a obtenu suffisamment d’électeurs pour gouverner seul ou avec VOX, y compris la capitale régionale Séville, consolidant ainsi son nouveau règne sur la plus grande région d’Espagne.

Le Partido Popular a également fait passer les régions d’Aragon, d’Estrémadure, de la Communauté de Valence, des Baléares, de Cantabrie et de La Rioja du rouge au bleu, même si, dans certaines communautés autonomes, il devra chercher le soutien de VOX. Le PP a également obtenu la majorité absolue dans l’enclave de Melilla. Le parti a remporté une autre victoire importante à Valence, en reprenant la mairie de la capitale régionale sur la Méditerranée.

Dans les régions où le PSOE a conservé une majorité, la droite est au coude à coude, signe évident que le vent politique a tourné en défaveur de la gauche espagnole.

Au Pays basque, UPN (nationaliste de droite) arrive en tête avec 15 sièges au Parlement de Navarre, mais le parti régionaliste devrait avoir des difficultés pour former une majorité de droite. Le PSN (11 sièges), EH Bildu (9 sièges) et Geroa Bai (7 sièges) suivent derrière. Bien que VOX ait subi plusieurs déceptions, il a également remporté une victoire dans la région de Navarre, où il est entré au parlement pour la première fois avec deux sièges. A noter la grosse progression de Bildu, la gauche nationaliste, qui pourrait bientôt concurrencer sérieusement le PNV (UPN).

Dans l’ensemble, le Partido Popular a gagné au moins un demi-million de voix de plus que son rival historique, le PSOE, lors de ces élections.

Le décor est planté pour les élections générales qui se tiendront plus tard dans l’année, où il est peu probable que la marche en avant du PP s’arrête. La gauche espagnole dirigée par Pedro Sanchez semble payer là son gauchisme sidéral appliqué avec fermeté, et son laxisme migratoire qui excède la population. Le difficile retour au réel…

Crédit photo : Pixabay (cc)

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

A La Une, Histoire, International

Espagne. « Le contenu des manuels d’Histoire dépend du ministère de l’éducation et des adaptations faites par les communautés autonomes, en fonction de leur ligne politique » Entretien avec José Rodríguez

Découvrir l'article

Immigration, International

Europe passoire. Aux Canaries, c’est toujours « portes ouvertes » pour l’immigration illégale

Découvrir l'article

International, Santé

L’euthanasie pour les malades mentaux bientôt validée en Espagne ?

Découvrir l'article

International, Sociétal

Un cours controversé sur la gestation pour autrui (GPA) dispensé par une université espagnole suscite un débat à l’échelle nationale

Découvrir l'article

Economie, Immigration, International, Justice

Immigration économique. En Espagne, un réseau criminel vendait de faux contrats de travail aux migrants : 110 interpellations

Découvrir l'article

International

Espagne : VOX s’engage à maintenir les accords régionaux avec le Partido Popular de centre-droit

Découvrir l'article

Immigration, International

VIVA 24. La conférence de Madrid ou les prémices d’une droite européenne unifiée ?

Découvrir l'article

International, Religion

Espagne : Des manifestants pacifiques condamnés à une amende pour avoir prié le rosaire

Découvrir l'article

Economie, Immigration, International, Sociétal

Immigration économique. Hausse du PIB en 2023 : les gauchistes espagnols ont de bons arguments…

Découvrir l'article

International

Suicide de l’Espagne. Les gauchistes envisagent la régularisation d’un demi million de migrants

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky