Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Kosovo : regain des tensions interethniques

La poudrière balkanique s’embrase à nouveau : de violents affrontements entre les autorités albanaises de la République autoproclamée du Kosovo et la population serbe ont eu lieu au Nord de la région. Des tensions annoncées puisque les élections qui avaient mis le feu aux poudres fin décembre 2022 avaient été simplement reportées, au 23 avril.

Dans les quatre plus grandes communes du nord à majorité serbe, Zvecan, Zubin Potok, Leposavic et Mitrovica Nord, les Serbes manifestent depuis vendredi pour s’opposer à l’entrée en fonction des nouveaux maires d’ethnie albanaise sortis du scrutin, empêchant ces derniers de prendre possession de leur bureau. Ils contestent des élections qu’ils ont volontairement et symboliquement, portant à un taux de participation de seulement 3% de l’électorat.

La Kfor, la Force Otan sur place, est intervenue pour imposer la levée des blocages, mais loin d’un retour à la paix cela à déclenché de violentes échauffourées au cours desquelles les militaires ont utilisé des matraques, des gaz lacrymogènes et des bombes assourdissantes, tandis que les Serbes ont répondu par des jets de pierres, de bouteilles, de cocktails Molotov. Un commando de la police kosovare (ethnie albanaise) a tiré avec un Mitra contre les manifestants. Le bilan de la bataille est lourd, avec 34 soldats de l’Otan de différentes nationalités et 52 Serbes blessés.

Le président de la Serbie Aleksander Vucic a accusé la Kfor de ne pas avoir défendu la population serbe qui contestait pacifiquement et légitimement, réitérant que des maires ne représentant que 2% de la population ne peuvent gouverner des villes dont les habitants sont à 98% d’ethnie serbe. L’armée serbe a été mobilisée à la frontière et serait prête à intervenir.

Les dirigeants de Pristina – la présidente Vjosa Osmani et le Premier ministre Albin Kurti -, parlent d’une consultation régulière et pointent du doigt Belgrade et les structures qu’elle maintient dans le nord du Kosovo. Mais la volonté des Albanais d’occuper le nord du Kosovo dans le but d’expulser la population locale serbe et d’unifier racialement la région est clairement perceptible.

La Kfor a pris possession de tous les édifices des communes serbes dans le nord de la région et enverra 700 nouveaux soldats. Des pourparlers sont en cours, mais de nouvelles manifestations – au Kosovo et en Serbie – sont annoncées pour les prochains jours.

Pour comprendre la génèse de cette guerre larvée, c’est ici.

Audrey D’Aguanno

Photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

2 réponses à “Kosovo : regain des tensions interethniques”

  1. CREOFF dit :

    Le KOSOVO est le coeur historique de la Serbie comme Kiev est le coeur historique de la RUssie. La Serbie est un allié historique de la Russie. La Hongrie et la Serbie, puis l’Autriche seront desservis par le Hub gazier Turkish Stream, ce que irrite fort les anglo-saxons. S’attaquer aux coeur historique des nations ou à leurs ressources en énergiepermet aux US de créer des troubles et d’affaiblir ses adversaires. Mais désormais, 80% du monde le sait…Et cette lecture, autant que l’alternative proposée est le moteur du changement.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Politique

Délinquants violents au pouvoir ? La gauche en raffole. Le cas Ilaria Salis

Découvrir l'article

Politique, Tribune libre

Élections législatives volées ? Une gifle nécessaire, réjouissons-nous ! [L’Agora]

Découvrir l'article

A La Une, Culture & Patrimoine, Société

La chanson des élections ? Pour Breizh-Info, c’est celle-ci ! (Si belle et si triste à la fois)

Découvrir l'article

International, Société

Des Gay Pride américaines interrompues par des manifestants pro-palestiniens. Court circuit à gauche

Découvrir l'article

A La Une, International

Julian Assange est enfin libre !

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine

Le vin le plus ancien du monde découvert en Espagne

Découvrir l'article

A La Une, Agriculture, Immigration

Un migrant amputé par une machine agricole et laissé mourir : le visage de l’esclavagisme nécessaire au capitalisme et encouragé par le gauchisme

Découvrir l'article

International, Politique, Sociétal

Macron en campagne électorale en Italie, ou l’art de se faire haïr à l’étranger

Découvrir l'article

Immigration, International

La Finlande a fermé sa frontière orientale pour stopper les flux migratoires. Fin de la rhétorique pro-migrant ?

Découvrir l'article

Société, Vidéo

Un passant aide deux femmes policiers incapables de procéder à une arrestation : quand l’idéologie nous met en danger [Vidéo]

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky