Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Nantes : des drags queens aux “Jeux de Bretagne” !

Le mouvement culturel ou politique breton aura toujours été un mouvement de suiveurs de toutes les tendances de la société, surtout les plus navrantes. Suiveurs mais toujours avec un temps de retard !

Dans les années 30 et 40, il fallait être “nordique” ou “fasciste” pour une partie, dans les années 70 et 80, il convenait d’être “marxiste” alors que la mode était déjà largement passée et désormais il faut être woke, “inclusif” et “queer” alors même que la roue a déjà commencé à tourner.

Du 30 juin au 09 juillet, un groupe militant autour du conseiller municipal nantais Florian Le Teuff organise les “Jeux de Bretagne” alliant le traditionnel et le burlesque, les palets et le lancer de bols bretons ébréchés en passant par un défilé de bagadoù. L’année dernière avait été un certain succès, les organisateurs ont vu plus grand cette année avec 10 jours d’animations et de sports bretons. En bref, une initiative heureuse et positive pour démontrer, si besoin était, la bretonnité de Nantes, capitale éternelle de la Bretagne.

Malheureusement, le gauchisme viscéral de l’Emsav actuel a réussi à imprimer ses turpitudes sur cet évènement culturel : un spectacle de Drags Queens sera donné le mardi 04 juillet sous le nom “Drag Queen Amann” (amann = beurre en breton) ! Devant les enfants de Diwan afin que la fête soit complète ?

Des drags queens dans une sorte d’Olympiade des Jeux Bretons, on aura tout vu ! Qui est donc le gauchiste turlututu qui a lancé l’idée au sein du comité d’organisation ?

Obsédé par le fait de coller aux modes, le mouvement breton aura donc emboîté le pas du drag queenisme. Pour faire “cool” et “actuel”. Pour bien montrer que “la Bretagne ce n’est pas ringard” à des personnes qui n’en n’ont jamais émis l’idée. Car le mouvement breton est un éternel complexé de ce qu’il est, aujourd’hui il se colle une plume dans le cul pour faire “moderne” et “ouvert sur le monde”, demain il s’attellera à la remorque d’une nouvelle mode passagère. Mais toujours avec un petit temps de retard, c’est sa marque de fabrique.

Triste mouvement breton. Il ne reste plus qu’à espérer pour nos chers gourdiflots breizhous que l’insécurité qui gangrène la cité des Ducs de Bretagne ne touche pas le petit monde des Naoned qui remuera du popotin début juillet autour des femmes à barbe et des hommes en tutu. Ridicule !

Crédit photo : dr

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

4 réponses à “Nantes : des drags queens aux “Jeux de Bretagne” !”

  1. Gaï de ROPRAZ dit :

    Sincèrement, où est l’intérêt d’en parler ? Les Drag-Queen (Il n’y a pas de pluriel) sortent de la normalité humaine quotidienne. Par conséquent étymologiquement ce sont des monstres. Alors je pose la question fort simple : Où reside l’intérêt d’en parler ? Et tout à fait entre-nous, quel est le parent qui prie Dieu que l’enfant qui vient de naître devienne un Drag Queen ? Bien entendu, des voix s’élèveront pour contrecarrer mes dires, et même de s’insurger envers de tels propos. Eh bien c’est simple, vos Drag-Queen, ne les sortez pas, gardez-les pour vous. Car à bien considérer les choses, et c’est peut-être tragique, en finalité ce sont quelque part, des humains, oui ! Mais dont personne, absolument PERSONNE, n’a besoin.

  2. Le baler richard dit :

    Paour-kaez bro,degouezeh int hanter sot.

  3. Pschitt dit :

    Ne dites pas “le mouvement breton”, dites Florian Le Teuff, qui n’en est qu’un élément — actif mais marginal. Sa présence au conseil municipal de Nantes a quelque chose d’un peu pervers. En l’érigeant en une sorte de représentant officiel de la cause bretonne à Nantes, Johanna Rolland fait ami-ami avec les militants rattachistes tout en donnant à la cause qu’ils défendent un caractère légèrement ridicule sur les bords — de quoi en écarter la majorité des gens.

  4. Gérard DAVID dit :

    Parfaitement décrit ! Pourquoi diable faut-il être de gauche pour être un bon défenseur de la Bretagne ?
    Le mal vient de là.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

NANTES

Stationnement payant. La lecture automatique des plaques d’immatriculation arrive à Nantes

Découvrir l'article

NANTES

Sacs et colliers arrachés, adolescents arrêtés pour extorsion : les élections n’arrêtent pas les délinquants

Découvrir l'article

NANTES

Nantes : Toujours plus de vols dans les superettes

Découvrir l'article

NANTES

6 personnes vont être jugées pour avoir importé de la drogue entre le Maroc et Nantes

Découvrir l'article

NANTES, Sociétal

Nantes. Entre un et 4 ans fermes pour des cambriolages avec des Alfa Roméo volées

Découvrir l'article

MORLAIX, NANTES, RENNES

Nantes, Rennes, Morlaix : l’extrême-gauche met le désordre après le premier tour des législatives

Découvrir l'article

NANTES

Nantes : vols, incendies, pick-pocket, policier braqué avec une arme factice…

Découvrir l'article

NANTES

Loire-Atlantique. Une arrestation pour vol au Hellfest, des interpellations dans un camp de Roms à Saint-Herblain, 25 000€ retrouvés en liquide sur un Soudanais

Découvrir l'article

NANTES

Bidonville à Nantes. 700 Roms à évacuer au nom d’un « pôle d’écologie urbaine », 50 millions d’euros d’argent public

Découvrir l'article

International

Violente agression d’un chauffeur de bus à Saint-Herblain

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky