Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Afrique du Sud : les campements d’étrangers illégaux démantelés par les activistes noirs

En Afrique du Sud, les immigrants notamment Zimbabwéens et Nigérians, sont synonymes de criminalité, de travail clandestin et de trafic de drogue. Grâce aux années de pouvoir blanc et au dynamisme des derniers Blancs d’Afrique du Sud dans l’économie et l’agriculture, le pays apparaît toujours comme un Eldorado dans une Afrique australe incapable de se gérer elle-même malgré ses immenses richesses (le patrimoine minier en cobalt et cuivre du Congo est, par exemple, exceptionnel).

Suite à l’expulsion des fermiers blancs du Zimbabwe par Robert Mugabe, le pays a connu la famine et peine à se redresser. Par conséquent, sa population émigre massivement en Afrique du Sud. Au grand dam des militants noirs de Operation Dudula et Put South-Africa First qui luttent, parfois avec des moyens musclés, contre l’invasion migratoire de leur pays.

Operation Dudula manifeste quasi-quotidiennement devant les entreprises qui emploient des étrangers et démantèle des marchés clandestins tenus par des Zimbabwéens. La corporation des taxis est très en pointe également dans la lutte contre les véhicules illégaux conduits par des Zimbabwéens ou des Nigérians.

“L’Afrique du Sud aux Sud-Africains” est le slogan de ces activistes où se mêlent ici et là quelques Blancs, notamment afrikaners.

En Afrique du Sud, les libéraux Blancs (souvent d’origine anglophone) ont troqué le drapeau de la lutte anti-apartheid contre celui du soutien aux immigrés sans-papiers (sans ou avec d’autres militants noirs d’extrême-gauche comme dans Kopanang Africa Against Xenophobia), s’opposant ainsi à leurs anciens protégés noirs gravitant autour des structures de l’ANC-mouvement, c’est à dire avant que l’organisation révolutionnaire n’accède au pouvoir. Aujourd’hui l’ANC est fustigée par ces militants nationalistes noirs sud-africains opposés à l’immigration-invasion.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

 

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Une réponse à “Afrique du Sud : les campements d’étrangers illégaux démantelés par les activistes noirs”

  1. Agriculteurs et éleveurs et si on arrêtait tout ? dit :

    L’Afrique du sud est un taudis violent, en pleine chute économique. Dans 20 ans, ce sera comme au Zimbabwe. Les blancs y sont de plus en plus rares. Ils partent en Australie ou en Amérique ou au Royaume uni dès qu’ils le peuvent même si c’est difficile d’avoir le droit pour eux d’immigrer. Bien qui faisant l’objet de lois discriminatoires sur l’emploi ou la santé pour soi disant compenser le passé, les blancs d’Afrique du sud n’ont pas la chance de bénéficier du droit d’asile dans les pays européens.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Sociétal

Répression médiatique. CNews sanctionné par l’Arcom de 80 000 euros d’amendes pour avoir laissé dire à un intervenant que « l’immigration tue »

Découvrir l'article

International

Immigration. Le gouvernement allemand fait obstruction aux plans d’expulsion des Afghans

Découvrir l'article

International

Afrique du Sud : Orania, entre début de reconnaissance institutionnelle et tempête de haine

Découvrir l'article

Football, Sport

La star du football en Allemagne Toni Kroos déplore les conséquences de l’immigration dans son pays

Découvrir l'article

Sociétal

Élections législatives 2024 : quelles sont les propositions des trois principaux partis sur l’immigration ?

Découvrir l'article

International

Allemagne. Des fonctionnaires du ministère des affaires étrangères font l’objet d’une enquête pour avoir délivré des permis d’entrée illégaux

Découvrir l'article

Immigration, Local, RENNES, Vidéo

Mamelouk sur un cheval, route bloquée : à Rennes un mariage tchétchène provoque la stupeur [Vidéo]

Découvrir l'article

Sociétal

Immigration en France : les chiffres clés de 2023

Découvrir l'article

Tribune libre

Les raisons de l’explosion du vote RN en Bretagne comme ailleurs : et si on arrêtait de tourner autour du pot ? [L’Agora]

Découvrir l'article

International

Viktor Orbán : « Une coalition pro-guerre, anti-économie et pro-immigration s’est formée en Europe »

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky