page contents
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Irlande du Nord. 2 723 personnes portent une arme pour leur protection personnelle en raison des menaces des groupes paramilitaires

Près de 3 000 habitants sont autorisés à porter une arme de protection personnelle en Irlande du Nord. Il y a 2 723 détenteurs d’un certificat d’arme à feu autorisés à posséder une arme de poing.

La menace terroriste est passée de “substantielle” à “sévère” au début de l’année. Les personnes menacées par les paramilitaires sont autorisées à s’armer. Parmi elles, on compte au moins un homme politique. Toutefois, un député a affirmé que l’armement des politiciens n’était ni prudent ni nécessaire et qu’il ne constituait “pas une solution à la menace du paramilitarisme”.

Le Belfast Telegraph a appris qu’au moins un politicien a été autorisé à porter une arme dans un centre de dépouillement lors des élections municipales de mai. Sur les 11 conseils locaux, l’un d’entre eux a confirmé qu’il était au courant de la présence d’un politicien dans le centre de dépouillement et qu’il avait informé la sécurité de ses dispositions personnelles, qui ont ensuite été vérifiées et confirmées par la Police nord irlandaise (PSNI)

“La sécurité personnelle des individus est du ressort du PSNI“, a ajouté le conseil.

Il a été demandé à tous les partis de Stormont, le parlement, si l’un de leurs membres était autorisé à porter une arme. Ni le Sinn Féin, ni le DUP, ni l’Alliance, ni l’UUP, ni le SDLP n’ont répondu.

Gerry Carroll, député de Belfast Ouest (People Before Profit), a déclaré que ses représentants ne portaient pas d’armes pour leur protection personnelle. Il a ajouté : « Nous ne pensons pas qu’il soit nécessaire ou prudent de mettre des armes dans les mains des politiciens. Il serait particulièrement grave d’armer ceux qui continuent à travailler avec les paramilitaires et à attiser les tensions sectaires. L’armement des politiciens n’est pas une solution à la menace du paramilitarisme. Nous avons besoin d’une politique renouvelée, basée sur les classes sociales, pour vaincre le sectarisme et le dénuement économique, et pour mettre les gens hors de portée de ces gangs criminels parasites »

Le service des armes à feu et des explosifs de la police nord irlandaise examine les demandes de détention d’une arme à feu à des fins de protection personnelle, conformément à l’ordonnance de 2004 sur les armes à feu (NI). Si la demande est acceptée, les demandeurs reçoivent une arme de poing d’un calibre allant jusqu’à 9 mm/.38 et jusqu’à 50 cartouches.

Les directives du PSNI stipulent que “Toute personne ayant obtenu un certificat de détention d’armes à feu pour posséder une arme de protection personnelle doit mener ses activités quotidiennes de manière à ne pas compromettre sa sécurité personnelle et celle de l’arme à feu.

Pour déterminer les “bonnes raisons” de posséder une arme à feu à des fins de protection personnelle, le chef de la police doit être convaincu qu’il existe un risque réel et immédiat pour le demandeur et que la possession d’une arme à feu est une mesure raisonnable, proportionnée et nécessaire pour protéger la vie du demandeur”.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

NANTES

Nantes : Coups de feu en plein après-midi, deux suspects interpellés, l’un d’entre eux connu pour des dizaines de faits

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire

Troubles en Irlande du Nord. Freddie Scappaticci, un agent double au coeur de l’IRA

Découvrir l'article

International

Irlande du Nord, la frontière de tous les dangers

Découvrir l'article

International

Le tueur à gages de l’IRA qui a abattu le leader des Shankill Butchers’s, Lenny Murphy, est mort à l’âge de 67 ans

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Bertrand Saint Germain : « Le libre accès aux armes ne conduit pas ipso facto à une violence accrue » [Interview]

Découvrir l'article

International

L’Irlande réunie, le choix le plus populaire pour les personnes de moins de 45 ans.

Découvrir l'article

International

Une écrasante majorité d’électeurs de l’Irlande du Nord se prononce en faveur d’une réintégration dans l’UE

Découvrir l'article

International

Irlande du Nord. Le DUP accepte un accord pour rétablir le partage du pouvoir

Découvrir l'article

International

Irlande du Nord. Une liste des trafiquants de drogue présumés liés au gang criminel “The Firm” mise en ligne à la suite du suicide d’une personne vulnérable

Découvrir l'article

International

Selon Mary Lou McDonald du Sinn Féin, Stormont, le parlement d’Irlande du Nord, devra être aboli dans une Irlande unie

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky