Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Inflation. Quels sont les produits les plus touchés par la hausse des prix sur un an ?

Malgré un ralentissement au mois de juillet, l’inflation sur un an reste forte pour de nombreux produits alimentaires tandis que les prix de certaines énergies comme l’électricité demeurent toujours supérieurs à ceux observés durant l’été 2022.

L’inflation a ralenti en juillet

Le 11 août, l’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques) a publié les chiffres définitifs de l’inflation pour le mois de juillet 2023, permettant d’observer l’évolution de l’indice des prix à la consommation depuis un an. Avec à la clé une « bonne » nouvelle :  le document révèle que l’inflation sur un an a baissé au mois de juillet pour atteindre 4,1 %, tandis qu’elle était évaluée à 4,5 % en juin.

Ainsi, en juillet, une légère hausse de 0,1 % des prix a été enregistrée sur un mois, marquant un ralentissement par rapport à la hausse de 0,2 % enregistrée en juin. Cette diminution de l’inflation s’explique par un ralentissement des prix de l’énergie (-2,0 % après +0,1 %), de l’alimentation (+0,1 % après +0,3 %) et des produits manufacturés (-2,3 % après +0,1 %).

inflation

Quelle évolution pour les prix de l’énergie ?

En juillet 2023, les prix de l’énergie sur un an ont continué de baisser de 3,7 % selon l’Insee, après une baisse de 3 % au mois de juin. Malgré la fin des tarifs réglementés et la levée du bouclier tarifaire du gaz le 30 juin dernier, la hausse des prix du gaz ralentit fortement (+4,5 % après +22,0 %). Dans une moindre mesure, les hausses sur un an des prix de l’électricité (+9,4 % après +10,1 %) et des combustibles solides tels les granulés de bois ou le bois de chauffage (+22,9 % après +28,7 %) ralentissent également.

Par ailleurs, certains produits ont même affiché en juillet 2023 des prix inférieurs à ceux de juillet 2022. Les produits pétroliers sont cette situation. Plus précisément, le fioul a vu son prix baisser de 29,2 % en un an tandis que le prix du gazole a lui aussi diminué de 14,2 % au cours de la même période. Une baisse qui a été évaluée à 7,8 % par l’Insee en ce qui concerne l’essence. Mais ces tarifs demeurent cependant toujours supérieurs à ceux observés avant l’invasion militaire russe en Ukraine.

Cette tendance à la baisse des prix est également à relever pour les produits high-tech, notamment en raison d’une situation tendant à redevenir normale quant à l’approvisionnement en semi-conducteurs. La diminution des tarifs des imprimantes et scanners est évalué à 6,5 % sur un an tandis que le prix des téléviseurs a quant à lui diminué de 4,7 %. Pour acquérir une caméra ou un appareil photo en juillet 2023, les Français ont dû dépenser en moyenne une somme inférieure de 3,5 % à celle nécessaire en juillet 2022. Enfin, le prix moyen des téléphones portables a diminué de 2,5 % en France au cours de la même période.

Forte inflation sur le sucre

Qu’en est-il de l’évolution du prix des produits alimentaires depuis l’été dernier ? Le sucre est le produit qui a enregistré la plus forte augmentation de prix (+47,7 %) entre juillet 2022 et juillet 2023. Une inflation qui s’expliquerait principalement par des réductions de production dans certains pays comme le Brésil et l’Inde en raison d’intempéries.

Les amateurs de frites ont également été contraints de surveiller davantage leurs dépenses puisque les prix des pommes de terre ont augmenté de 22,8 % sur une période d’un an. Cette hausse aurait pour origine la récolte médiocre de 2022 causant ainsi une baisse de l’offre. Dans le même ordre d’idées, les chips, produits dérivés de la pomme de terre, ont quant à elles vu leur prix flamber de 22,1 % en un an.

Autres aliments fortement touchés par l’inflation : les produits laitiers. Par exemple, le lait entier a vu son prix moyen grimpé de 20,8 % en France sur un an. Une hausse quasi similaire (20,7 %) a touché le lait demi-écrémé. Quant au lait en poudre et aux diverses crèmes, ces autres produits laitiers ont pour leur part subi une augmentation de leurs tarifs évaluée à 21,2 % en moyenne entre juillet 2022 et juillet 2023.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Une réponse à “Inflation. Quels sont les produits les plus touchés par la hausse des prix sur un an ?”

  1. patphil dit :

    ils font des statistiques, nous on constate que l’inflation des prix à la caisse du supermarché est en hausse constante, merci la macronie

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Economie, International, Social, Sociétal

Inflation et pouvoir d’achat : les Européens ont gardé le moral

Découvrir l'article

Economie, Sociétal

Dépenses de Noël : de nombreux Français vont réduire la voilure

Découvrir l'article

Economie, Education, Social, Sociétal

Emploi. Jeunes diplômés : quelles rémunérations pour quels diplômes ?

Découvrir l'article

Economie, Social

Inflation, hausse du coût de l’énergie et précarité énergétique : les habitants des zones rurales en première ligne

Découvrir l'article

Environnement

L’Ifremer et Seaturns testent un prototype pour transformer les vagues en énergie

Découvrir l'article

Economie

Coût de l’énergie. Quel est le prix du chauffage le plus économique ?

Découvrir l'article

Economie

Les personnes seules subissent plus l’inflation sur leur pouvoir d’achat que les autres

Découvrir l'article

Immobilier, NANTES, RENNES, VANNES

Immobilier. Un ralentissement du marché dans les 5 départements bretons

Découvrir l'article

Environnement, Sociétal

Energie, inflation : les détonateurs de la révolte populaire ? Avec Philippe Herlin

Découvrir l'article

A La Une, Environnement

Fabien Bouglé : « La question de la souveraineté énergétique des nations va être une question cruciale dans les décennies et les siècles à venir » [Interview]

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍