Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Ecosse. Va-t-on enfin trouver le monstre du Loch Ness ? De nouvelles recherches scientifiques vont démarrer

La plus grande recherche du monstre du Loch Ness, depuis le début des années 1970 devrait avoir lieu dans les 26 et 27 août 2023 en Ecosse. Des drones équipés de caméras infrarouges survoleront le loch et un hydrophone sera utilisé pour détecter les sons sous-marins inhabituels. Les organisateurs ont indiqué que des volontaires rechercheraient également des signes éventuels de la créature depuis des points d’observation sûrs sur la terre ferme.

Le Loch Ness Centre de Drumnadrochit et une équipe de recherche bénévole appelée Loch Ness Exploration organisent l’opération.

Ils ont déclaré qu’il s’agirait de la plus grande recherche du monstre depuis que le Loch Ness Investigation Bureau a étudié le loch en 1972. Le bureau a été créé dans les années 1960 pour découvrir l’existence d’une grande bête dans les eaux. Les gens peuvent payer pour des excursions sur le loch pendant ce mois de recherche.

Alan McKenna, de Loch Ness Exploration, a déclaré : « Nous espérons inspirer une nouvelle génération de passionnés du Loch Ness et en participant à cette surveillance de surface à grande échelle, vous aurez une réelle opportunité de contribuer personnellement à ce mystère fascinant qui a captivé tant de personnes dans le monde entier »

Paul Nixon, directeur général du Loch Ness Centre, a déclaré que les recherches feraient appel à des technologies jamais utilisées auparavant. Une porte-parole a ajouté : “La sécurité des volontaires est bien sûr une priorité pendant la recherche. Tous les points d’observation sont situés sur la terre ferme, et les volontaires seront informés par les organisateurs chaque matin des points d’observation appropriés pour assurer leur sécurité”.

En 2019, des scientifiques ont déclaré que les créatures à l’origine des observations répétées du légendaire monstre du Loch Ness pourraient être des anguilles géantes. Des chercheurs néo-zélandais ont tenté de répertorier toutes les espèces vivantes du loch en extrayant l’ADN d’échantillons d’eau. Après analyse, les scientifiques ont exclu la présence des grands animaux dont on dit qu’ils sont à l’origine des observations du monstre.

Aucune trace d’un reptile marin préhistorique appelé plésiosaure ou d’un grand poisson comme l’esturgeon n’a été trouvée. Au fil des ans, des scientifiques et des amateurs se sont efforcés de trouver des preuves de la présence d’un gros poisson tel qu’un esturgeon dans ce loch de 230 mètres de profondeur, ou même d’un reptile marin préhistorique tel qu’un plésiosaure, mais en vain.

 

Aux origines du monstre du Loch Ness

Le loch Ness est un lac d’eau douce situé dans les Highlands , au sud-ouest d’Inverness et au nord-est de Fort Augustus. Petit bijou naturel niché au centre de l’Ecosse et abritant l’un des plus grands mystères de tous les temps , le Loch Ness fascine autant qu’il suscite des interrogations. Un lac empreint de légende et imbibé de brume, des forêts enchanteresses, des paysages de landes et les vestiges du château médiéval Urquhart.

La légende du monstre du Loch Ness remonte au Moyen Âge, lorsque le moine irlandais St Columba aurait rencontré une créature dans le Ness, une rivière qui se jette dans le Loch Ness. En l’an 565, Saint Columba aurait sauvé un homme, en train de se baigner, d’un monstre dans la rivière Ness, reliant le Loch à la Mer du Nord. Cette histoire a été retranscrite dans un livre datant du VIIe siècle, relatif à la vie de ce Saint. On raconte alors que le monstre réapparaîtrait dans les eaux environnantes.

Mais son histoire moderne a été portée à l’attention du monde entier en 1933, Il y a 90 ans, Aldie Mackay, directrice de l’hôtel Drumnadrochit, a fait irruption dans le bar du village pour annoncer à des clients stupéfaits qu’elle venait d’apercevoir une “bête aquatique” dans le Loch Ness. C’est cette observation – rapportée avec zèle dans l’Inverness Courier – qui a donné naissance au mythe moderne d’un monstre insaisissable survivant dans les profondeurs du loch des Highlands.  Plus tard dans la même année, George Spicer a raconté au même journal avoir vu “une forme d’animal des plus extraordinaires” traverser la route devant leur voiture et disparaître dans le loch.

Mackay a admis plus tard qu’elle connaissait la tradition ancienne d’une “bête” dans les environs du loch bien avant sa propre observation.

Depuis les années 1940, la créature est affectueusement connue sous le nom de “Nessie”. Dans les années 1960, le Loch Ness Investigation Bureau a été créé et, en 1972, il a entrepris les plus grandes recherches dans le loch à ce jour.

En 1987, l’opération Deepscan a déployé un équipement sonar sur toute la largeur du loch et a affirmé avoir trouvé un “objet non identifié d’une taille et d’une force inhabituelles”.

En 2018, une équipe internationale de chercheurs des universités d’Otago, de Copenhague, de Hull et des Highlands and Islands a effectué une étude ADN du loch, à la recherche d’espèces inhabituelles, et a ensuite exclu la présence de tout grand animal susceptible d’être à l’origine des rapports faisant état d’un monstre.

Crédit photos :  DR
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Une réponse à “Ecosse. Va-t-on enfin trouver le monstre du Loch Ness ? De nouvelles recherches scientifiques vont démarrer”

  1. P.G. dit :

    Le “monstre” est un mythe, tout comme “les fonds sous-marins” dans ce lac d’eau douce !
    Il s’agirait a priori d’un canular monté par un farceur qui avait construit une machine animée pour “faire le buzz” comme on dit aujourd’hui.
    Les plésiosaures et autres dinosaures ont disparu depuis longtemps ! Et en 90 ans après cette “apparition” il n’ y a jamais eu de témoignage sérieux sur ce phénomène… Mais les écossais sont ce qu’ils sont, et tout est bon pour maintenir l’intérêt touristique et les recettes qui vont avec.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Rugby, Sport

Rugby. L’Irlande largement en tête du tournoi des 6 nations, l’Italie manque l’exploit face à la France

Découvrir l'article

Rugby, Sport

Rugby. La France l’emporte en Ecosse grâce à l’arbitre, l’Angleterre bat le Pays de Galles, l’Irlande en tête du Tournoi des 6 nations

Découvrir l'article

International

Écosse. Vers l’émergence d’un nationalisme de droite ?

Découvrir l'article

International

Folie Woke en Ecosse. Une nouvelle loi prévoit que les parents qui refuseraient le changement de sexe de leur enfant pourraient encourir jusqu’à 7 ans de prison

Découvrir l'article

International, Politique

Écosse. Un pays encore indécis sur son éventuelle indépendance

Découvrir l'article

Immigration, International

Écosse. Le Premier ministre veut ouvrir les portes du pays aux Palestiniens [Vidéo]

Découvrir l'article

International

Le nombre de cas de rachitisme très élevé en Ecosse. Les extra européens plus touchés ?

Découvrir l'article

International

Ecosse : Le SNP ébranlé par l’arrestation de Nicola Sturgeon, ancien Premier ministre

Découvrir l'article

Sport

Football. Pays de Galles, Ecosse, Bretagne, Irlande, Irlande du Nord : le point sur les championnats et les qualifications européennes

Découvrir l'article

Insolite, International

Ecosse psychiatrique. Un médecin écossais qui voulait donner son sang a été refoulé car il refusait de répondre à la question “êtes-vous enceinte?”

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍