Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Irlande. Les grenades russes saisies à la New IRA pourraient venir du front en Ukraine

La Nouvelle IRA (New IRA), groupe paramilitaire actif en Irlande du Nord, aurait acquis des grenades militaires russes qui pourraient bien avoir été volées par des mercenaires sur la ligne de front de la guerre en Ukraine. Mark McEwan, chef adjoint de la police d’Irlande du Nord (PSNI) a déclaré que l’unité d’enquête sur le terrorisme avait découvert les armes au cours d’une “opération antiterroriste fondée sur le renseignement” jeudi soir.

Les arrestations ont déclenché des émeutes, qui ont fait descendre des dizaines de jeunes dans les rues, qui ont attaqué les forces de police. Les perquisitions ont eu lieu à la suite d’informations selon lesquelles la Nouvelle IRA prévoyait d’attaquer un officier de police et avait acquis de nouvelles armes, notamment des explosifs et des grenades à main militaires russes. Au total, plus de 2 000 livres sterling en espèces, deux grenades militaires, une arme de poing, plus de 50 munitions et plus d’un kilogramme d’explosifs plastiques. On est loin des arsenaux de l’IRA d’il y a trente ans, mais tout de même.

Les autorités indiquent que plus en plus d’armes provenant de la ligne de front ukrainienne se retrouvaient entre les mains de bandes criminelles et de groupes paramilitaires. Au début de la guerre, il a été rapporté qu’environ 20 000 mercenaires étrangers de 52 pays s’étaient rendus en Ukraine pour combattre aux côtés de l’armée ukrainienne. Nombre d’entre eux ont fui au cours des premiers mois, à mesure que les combats s’intensifiaient, mais le nombre d’armes volées a considérablement augmenté depuis lors.

M. McEwan, chef de police adjoin, a déclaré : « Trois personnes – deux hommes et une femme – ont été arrêtées : “Trois personnes – deux hommes et une femme – ont été arrêtées en vertu de la loi sur le terrorisme et sont toujours en garde à vue. L’importance de cette découverte ne peut être sous-estimée. Ces objets sont de qualité militaire et nous pensons que l’intention était d’organiser des attaques pour tenter de tuer des officiers de police. L’enquête est en cours et nous gardons l’esprit ouvert, mais la première ligne d’investigation est centrée sur la New IRA. Non seulement l’intention était de tuer et de mutiler, mais il y a un mépris total pour la communauté au sens large. Ces objets étaient entreposés dans un quartier résidentiel, à proximité d’une aire de jeux pour enfants. Toute attaque aurait eu lieu au sein de nos communautés. Il est clair que cette situation est extrêmement préoccupante pour l’ensemble de la communauté, ainsi que pour les officiers et le personnel. Mais soyez assurés que le succès de cette récupération démontre notre engagement à poursuivre ces groupes, le professionnalisme de nos équipes et notre détermination acharnée à traduire ces personnes devant les tribunaux ,»

La Fédération de la police d’Irlande du Nord, syndicat qui représente les policiers de base, a déclaré que la découverte de ces armes “souligne la menace permanente que les républicains dissidents continuent de faire peser sur les policiers”. Elle s’est également plainte du fait que les cadres supérieurs ont refusé d’autoriser l’utilisation de canons à eau et ont laissé les agents subalternes faire face à un “assaut” de la part des émeutiers.

Ce qui se passe en Irlande du Nord se passera sans aucun doute partout en Europe de l’Ouest. Faut-il rappeler que les armes de la guerre des Balkans ont servi dans les cités françaises, belges, depuis la fin de cette guerre ? Comment ne pas croire un instant qu’en Ukraine, zone de non droit actuellement, des trafiquants ne soient pas à l’oeuvre pour mettre des caisses entières de munitions et d’armes occidentales dernier cri, de côté. Il y a peu de contrôles, et de la corruption. Et tout cela pourrait bien, d’ici quelques années, péter à la figure des démocraties occidentales qui auront laissé faire. Comme d’habitude, les responsables d’aujourd’hui n’assumeront rien.

Photo d’illustration : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

2 réponses à “Irlande. Les grenades russes saisies à la New IRA pourraient venir du front en Ukraine”

  1. Gaï de ROPRAZ dit :

    Des armes provenant de la ligne de front ukrainienne se retrouvant entre les mains de bandes criminelles et de groupes paramilitaires ???…. Sânnn blague ???
    A quand un porte-avion entre les mains des insurgés ?…

    Plus sérieusement faut-il s’etonner quand on constate la déliquescence des forces de police urbaines dans la majorité des pays Européens devenus de vulgaires passoires ?…

  2. Guillemot dit :

    A quoi nos chers dirigeants s’attendaient,après avoir mis un bordel pas possible en Ukraine.
    Ça ne fait que commencer,après nous aurons les mafias et une grande partie des ukrainiens qui ne voudront pas retourner dans ce pays qui défend ” nos valeurs” comme le dit si bien l’idiote de la commission
    Nous ne sommes pas sortis de l’auberge

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International

Pierre Conesa : « Les intellectuels parisiens n’iront jamais faire la guerre en Ukraine »

Découvrir l'article

International

Irlande du Nord, la frontière de tous les dangers

Découvrir l'article

International

Aux USA, des professionnels vétérans du renseignement écrivent à Joe Biden au sujet d’une éventuelle intervention de la France en Ukraine

Découvrir l'article

International

Le tueur à gages de l’IRA qui a abattu le leader des Shankill Butchers’s, Lenny Murphy, est mort à l’âge de 67 ans

Découvrir l'article

A La Une, International

La guerre en Ukraine, la douloureuse naissance d’un monde nouveau. Un Général français s’exprime

Découvrir l'article

Sociétal

Prêts pour la guerre en Ukraine ? Micro-trottoir signé Vincent Lapierre

Découvrir l'article

International

Gérald Olivier : « Joe Biden est compromis dans un énorme scandale de corruption »

Découvrir l'article

International

L’interview de Volodymyr Zelensky à BFMTV en intégralité

Découvrir l'article

Sociétal

Dominique de Villepin détruit la rhétorique totalement irresponsable de Macron sur l’envoi de troupes terrestres de l’OTAN en Ukraine

Découvrir l'article

Sociétal

Guerre en Ukraine 2 ans de traitement médiatique

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky