Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Migrants : « Ne partez pas, vous risquez votre vie en mer ou le rapatriement ». Pub italienne à la télévision sénégalaise

L’ouverture des vannes de l’immigration massive ces derniers jours par une Tunisie mécontente de ne pas avoir perçu les millions d’euros promis par le pacte de partenariat stratégique scellé en juillet, aura démontré une chose : la submersion migratoire n’est pas un phénomène inéluctable, mais obéit à une série de facteurs géopolitiques, économiques, et conjecturaux. Idéologiques aussi, et c’est à ce niveau que la région italienne du Piémont entend jouer : en contrecarrant le message envoyé aux Africains.

Et pour ce faire, elle a financé une vidéo musicale qui est diffusée depuis quelques semaines sur les principales radios et chaînes de télévision du Sénégal. L’action de la région piémontaise est de plus relayée par un appel de la première ministre Giorgia Meloni lancé à partir des ambassades italiennes présentes en Afrique. Le message – sous-titré en anglais et en arabe – s’adresse aux candidats à l’émigration et a pour but de les décourager de tenter la traversée.  “Ne vous fiez pas aux trafiquants d’êtres humains. Si vous entrez illégalement en Italie, vous serez enfermés et rapatriés.”

Le clip musical, est quant à lui interprété par le rappeur Foflow – Masse 36, très populaire au Sénégal, et se nomme “Teki fi menane na nek” (“Réussir ici est possible”). Les images sont parlantes : sommes d’argent en liquide échangées, fiancées laissées au pays qu’on ne reverra jamais, mères pleurant le départ de leur enfant.

“Les jeunes veulent le succès, voilà pourquoi ils partent

ils ont choisi l’immigration illégale

beaucoup d’entre eux ont perdu la vie

parce que la mer est dangereuse.

Même s’il y en a qui ont eu de la chance,

demande-toi combien d’entre eux sont morts

combien d’entre eux ont été refoulés.

D’autres n’ont ni papier ni travail,

pas assez d’argent à envoyer à leur famille.

La vie est précieuse, la mer est dangereuse.

(…) “

 

La vidéo promeut aussi les opportunités professionnelles – les champs qu’il faut semer, labourer et récolter – et entrepreneuriales su, où la sur place, où la Région piémontaise a d’ailleurs implanté 52 petites entreprises et formé un millier de jeunes dans le but d’ouvrir une activité sur place.

Dissuader des populations entières d’émigrer, inciter les peuples à bâtir leur avenir sur leurs propres terres, voilà les messages qu’il faut lancer aux pays pauvres. C’est aussi la seule solution pour éviter des drames humains des morts en mer et de la traversée du désert.

Une telle politique est menée en Australie depuis 2013, avec la campagne “No Way – You will not make Australia home” (“Aucune chance, vous ne vous installerez pas en Australie”). En luttant sur plusieurs fronts – propagande dans les pays d’origine, interception des bateaux en haute mer et forcés à rebrousser chemin, interdiction de séjour à vie des immigrés rentrés illégalement dans le pays – cette politique a été couronnée de succès : les flux de réfugiés tentant d’aborder le littoral australien ont été drastiquement réduits, et les naufrages sont presque inexistants.

Il serait grand temps que les nations d’Europe s’en inspirent.

Audrey D’Aguanno

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

6 réponses à “Migrants : « Ne partez pas, vous risquez votre vie en mer ou le rapatriement ». Pub italienne à la télévision sénégalaise”

  1. Gaï de ROPRAZ dit :

    A mon sens, tout ça c’est du baratin. Soyons logiques : L’Emigration existe pour diverses raisons. La principale c’est que les pays d’Europe sont une passoire. Donc “”Former les Jeunes…””, “”Main d’oeuvre à meilleur marché””, etc…. c’est du baratin. D’abord il faut cloître nos frontières afin qu’elles soient totalement hermetiques. Et ensuite, il faut être ferme, déterminé, et le prouver : Dès que l’on torpillera un bateau surchargé de “main-d’oeuvre humaine à bon marché”, forcément, le flux s’estompera. Et si on arrive à couler plusieurs bateaux, le flux s’arrêtera. Des voix (surtout de Gauche) s’élèveront pour crier à l’assassin, interpellerons le Gouvernement, etc…. et puis, comme toute affaire urgente ou pas, le silence et la paix reviendront, et dans les coeurs, et dans les foyers, et dans le portefeuille des citoyens. En effet, et il faut le rappeler car on l’oublie volontairement de le dire, c’est que l’immigration à un coût. En effet, au detriment d’être perfide, c’est une des sources de chomage pour les Nationaux qui n’ont rien demandé, sinon celui de na pas perdre son travail au profit d’un intrus.

    • Toto dit :

      Excusez moi, mais, je vais au restaurant et sur des chantiers, par exemple, et je ne vois que des racises, noirs… Je pense donc que les Français de souche ne veulent pas de ces boulots, mal payés, astreignants, et qui contentent donc les employeurs. Ces boulots ne mettent pas les Français de souche au chômage. Je ne suis pas gauchiste, je ne vois que la réalité…

      • Eric Fabre dit :

        @ Toto Pas d’accord avec ce que vous dites !
        Beaucoup de ces immigrés sans aucune formation, sans aucun diplôme, sans aucune qualification et dont certains ne parlent pas un mot de français, constituent une main d’oeuvre à bas coût pour des employeurs qui, parfois, les embauchent clandestinement pour 3 sous.
        Si ces boulots dont vous parlez, sur les chantiers ou la restauration, sont mal payés, c’est là que réside le problème. Ces boulots doivent donc être sérieusement revalorisés pour être attractifs. L’immigration N’EST PAS UNE SOLUTION au problème de l’emploi.
        Un plongeur dans la restauration a un salaire moyen de 1500 €/mois. C’est sûr qu’on ne saute pas au plafond pour ce salaire et encore moins quand c’est en dessous, selon les horaires. Moi, je suis mécanicien auto, je touche 1765.62 € / mois dans un petit garage. Si tu me paies 2000€/mois pour le même temps de travail (8h/jour) je peux très bien faire la plonge dans l’arrière cuisine d’un resto. J’aurai les mains dans la lessive et pas dans le cambouis. il n’y a pas de sot métier, comme dit le dicton.
        Alors l’argument qu’il faut des migrants pour les boulots “de merde”, ça ne tient pas la route. Cet argument est un argument de gauchiste pour justifier l’immigration.

  2. Martel dit :

    Alors mon toto , tu dois être parisien ou d’une grande ville , en campagne , montagne , que du blanc sur les chantiers , restaurants , champs , les Français ne sont pas des feignants , ce sont les employeurs qui veulent se faire plus de beurre , voir bouygues dans les années 69/70 qui avaient demandé plus d’immigration . le pays s’est bien construit avec les Français pendant des siècles !!

  3. anonyme dit :

    Vous décidez de prendre des vacances en Côte d’Ivoire.
    Excellent choix mais avant de signer et pour éviter tout malentendu
    regardez d’abord l’émission d’Antoine de Maximy du 21 juillet 2023 sur RMC Découverte
    J’irai dormir chez vous en Côte d’Ivoire.

  4. patphil dit :

    l’appat du gain facile est trop important,

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Immigration, International

Immigration. Le Premier ministre du Sénégal appelle la jeunesse du pays à rester en Afrique [Vidéo]

Découvrir l'article

Immigration, International

Italie. 500 clandestins supplémentaires débarqués cette semaine par les ONG

Découvrir l'article

Politique

Délinquants violents au pouvoir ? La gauche en raffole. Le cas Ilaria Salis

Découvrir l'article

Politique, Tribune libre

Élections législatives volées ? Une gifle nécessaire, réjouissons-nous ! [L’Agora]

Découvrir l'article

A La Une, Culture & Patrimoine, Société

La chanson des élections ? Pour Breizh-Info, c’est celle-ci ! (Si belle et si triste à la fois)

Découvrir l'article

International, Société

Des Gay Pride américaines interrompues par des manifestants pro-palestiniens. Court circuit à gauche

Découvrir l'article

International, Tourisme

Le Bernina Express | Danger sur les rails

Découvrir l'article

Cyclisme, Sport

Cyclisme. Tour de France 2024 : Présentation de l’étape 3 entre Piacenza et Turin

Découvrir l'article

A La Une, International

Julian Assange est enfin libre !

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine

Le vin le plus ancien du monde découvert en Espagne

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky