Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Manifestation en Pologne. La gauche polonaise montre un front uni, un leader de gauche appelle…à la grève du sexe

Un grand rassemblement de l’opposition libérale polonaise à Varsovie, dimanche 1er octobre après-midi, a déclenché une guerre médiatique avec le parti conservateur au pouvoir, Droit et Justice (PiS), au sujet du nombre exact de participants. Par ailleurs, un eurodéputé de gauche a fait sourciller les observateurs en appelant à une grève du sexe menée par les femmes contre la droite populiste du pays.

Dirigée par la Plateforme civique, parti d’opposition soutenu par l’UE, et par l’ancien Premier ministre Donald Tusk, la “Marche d’un million de cœurs” a présenté un front uni des partis libéraux et de gauche, le nombre de participants variant de 100 000 à 800 000 selon les sources.

La Pologne se prépare aux élections législatives du 15 octobre. Le gouvernement national conservateur PiS en place à Varsovie tente de relever le défi de la gauche europhile et d’une vague montante de populisme anti-OTAN sous la forme du parti Konfederacja, dans ce qui est sans aucun doute l’élection européenne la plus importante de l’année.

Les rues de Varsovie étaient bondées de manifestants dimanche, arborant des drapeaux de l’UE et de la Pologne, alors que M. Tusk a déclaré, lors de son intervention sur scène, qu’un “moment décisif” se profilait pour les progressistes, les sondages suggérant un léger affaiblissement du PiS et de la droite.

M. Tusk a été rejoint sur scène par les dirigeants de la Gauche (Lewica), un parti dont le soutien serait essentiel pour déloger le PiS dans tout calcul post-électoral. Le PiS est au pouvoir depuis 2015, mais les sondages suggèrent qu’il pourrait ne pas obtenir la majorité, ce qui conduirait à une course aux partenaires de coalition qui pourrait l’écarter du pouvoir.

Le PiS a stratégiquement atténué ses politiques pro-ukrainiennes face à une réaction agraire causée par une offre excédentaire de céréales ukrainiennes, Varsovie ayant cessé de fournir des armes au gouvernement de Kiev en difficulté.

La Pologne étant un élément clé de la réponse de l’OTAN à la crise ukrainienne, des rumeurs ont commencé à circuler la semaine dernière sur un prétendu complot entre les gouvernements français, allemand et ukrainien visant à évincer le PiS en échange d’une adhésion accélérée de l’Ukraine à l’UE. En outre, le gouvernement polonais a dénoncé la semaine dernière ce qu’il a qualifié de crise frontalière manigancée avec l’Allemagne à la suite d’un scandale d’échange d’argent contre des visas au sein des agences diplomatiques du pays.

L’élection est un baromètre politique majeur pour l’avenir du populisme européen, Bruxelles ciblant Varsovie pour un changement de régime à travers ses attaques incessantes contre l’Etat de droit et son soutien tacite à M. Tusk et à l’opposition.

Ailleurs, un eurodéputé socialiste a sérieusement suggéré que les électrices pourraient influencer le vote en refusant des relations sexuelles aux électeurs du parti de droite Konfederacja, exceptionnellement populaire parmi les jeunes hommes polonais.

“Les filles, si un homme vous dit qu’il veut voter pour la Confédération, n’allez pas au lit avec lui. Il faut leur faire peur”, a déclaré l’eurodéputé Robert Biedroń en souhaitant que Konfederacja soit repoussé derrière un cordon sanitaire social.

Ensemble de partis de droite qui ont fusionné en 2018, Konfederacja s’est hissé à plus de 10 % dans les sondages d’opinion grâce à son message anti-OTAN fortement imprégné de libertarisme. Il a également critiqué le PiS au sujet de l’augmentation des chiffres de l’immigration.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

7 réponses à “Manifestation en Pologne. La gauche polonaise montre un front uni, un leader de gauche appelle…à la grève du sexe”

  1. alienor dit :

    fascinant d’assister en direct à la fin d’une civilisation, le rêve de tout historien !

  2. Maury dit :

    Tant mieux.
    Moins il y a de polonais, mieux ça va.

  3. Toto dit :

    En tant que MGTOW, la grève du sexe des femmes m’importe peu. Tout rapport sexuel avec une femme est toujours un lien de type prostitutionnel. De ce point de vue, pas de sexe égal pas de ressources, les hommes apportant en moyenne 64% des revenus des ménages (Racket), et 100% environ des revenus des professionnelles. Une grève des hommes ferait plus de mal au PIB qu’une grève du sexe: chiche? Pourquoi priver par ricochet les femmes de ressources et de sexe? C’est idiot…

  4. Nemo dit :

    ““Les filles, si un homme vous dit qu’il veut voter pour la Confédération, n’allez pas au lit avec lui. Il faut leur faire peur”
    Fallait oser…..la gauche l’a fait.
    C’est curieux cette propension des gauchistes de tout placer en dessous de la ceinture . De cette phrase stupide à leurs lubies woke, lgbt…,et autres déviances comme la promotion de la pédophilie .Ces gens ont visiblement le cerveau à la place des organes sexuels , comme si pour eux tout ce qui se passe au dessus n’est pas atteignable intellectuellement et conceptuellement . Leur niveau de conscience est en gros celui des bivalves : manger et se reproduire, point barre. Mais même là ils sont un train de retard : la reproduction entre lgbt…n’est pas garantie . Comme disait Renaud dans sa chanson ” en cloque” , “même si j’dev’nais pédé comme un foc , moi, j’s’rai jamais en cloque”.
    https://www.youtube.com/watch?v=V64Lv0KHC8Q

  5. patphil dit :

    il faudrait compter les partisans de ce nouvel Lisistrato et sa grève du sexe, je ricane car ce gars va avoir des ampoules à la main droite

  6. anonyme dit :

    Quel chef de guerre que ce Mélenchon!
    A la première explosion il saute dans l’avion pour s’exiler à l’étranger où il continue à ouvrir sa grande gu…
    C’est vrai qu’ayant passé sa vie à faire de la politique il est devenu un notable financier et prendre l’avion pour se mettre aux abris il en a les moyens.
    Notre Jean-Luc ne serait-il pas maso dès que la porte de la chambre se referme et ne serait-ce pas de là que provient la hargne qui semble ne jamais le quitter? On souhaite que la prochaine soit moins vénale et plus empathique.
    Notre homme gonfle le torse dès qu’il s’adresse à ses stades virtuels, mais des stades bien remplis et surtout bien soumis n’est-ce pas le rêve de tous les dictateurs ?

  7. anonyme dit :

    Mélenchon (suite)
    Jean-Luc se dit de là-bas, et prétend s’y sentir bien.
    Qu’il s’y installe définitivement, sa fortune le lui permettrait facilement, mais surtout surtout qu’il continue à y exercer ses talents. Mais monsieur se rêve un destin de grand révolutionnaire.
    En 2023, il a refusé de condamner les violences urbaines.
    En 2010, il tonnait “Je suis le bruit et la fureur, le tumulte et le fracas.”
    Alors : ” Aux Actes Mélenchon ” mais dans le doux pays de ton enfance.
    On verra bien combien de temps le toutou fera woua ! woua ! avant de se retrouver au fond d’une geôle de Sa Majesté.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International

Le Parlement polonais propose d’annuler la législation pro-vie

Découvrir l'article

A La Une, International

« Nous devons trouver une solution qui tienne compte des agriculteurs » : Entretien avec Ryszard Czarnecki, député européen

Découvrir l'article

Politique

Le RN largement en tête à l’approche des élections européennes

Découvrir l'article

International

Le gouvernement gauchiste de Pologne prépare une nouvelle loi sur les discours haineux : 3 ans de prison pour avoir offensé des personnes LGBT

Découvrir l'article

Politique

Pouvoir d’achat, sécurité, immigration, santé, terrorisme, économie : les priorités des Français justifiant un vote aux élections européennes

Découvrir l'article

International, Politique

Elections Européennes 2024. Vers un vote record pour les partis identitaires à travers toute l’Europe ?

Découvrir l'article

A La Une, International

Pologne. Un agriculteur risque des années de prison après une répression policière brutale lors d’une manifestation à Varsovie

Découvrir l'article

International

En Pologne, le nouveau gouvernement de gauche veut appliquer l’agenda mondialiste dans l’Education des enfants

Découvrir l'article

International

Une écrasante majorité d’électeurs de l’Irlande du Nord se prononce en faveur d’une réintégration dans l’UE

Découvrir l'article

International

Galice. La télévision publique espagnole ne diffusera le résultat des élections de ce dimanche…que si la gauche l’emporte

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky