Devenir partenaire
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Brest. Sa victime est désormais en fauteuil roulant : le Mahorais propriétaire d’un Rottweiler agressif peut remercier la justice française…

En Bretagne comme dans le reste de l’Hexagone, certains osent encore nier le lien entre immigration et insécurité. Pourtant, en ce début de semaine, les nouvelles preuves d’une telle évidence ne manquent pas dans la péninsule bretonne, notamment à Brest. Voyez plutôt !

Originaire de Roumanie, il est suspecté de vols avec violence

Dans la capitale de Cornouaille, un individu âgé de 19 ans comparaissait le 13 octobre dernier au tribunal pour une série de vols avec violence. Selon le journal local Côté Quimper, cet homme « originaire de Roumanie » et ne travaillant pas est accusé du vol d’un vêtement de marque dans un commerce du centre-ville.

Par ailleurs, l’individu fait également l’objet de poursuites pour avoir extorqué de l’argent auprès de deux victimes au mois de septembre 2023. Pour parvenir à ses fins, le prévenu aurait notamment porté plusieurs coups de poing au visage de l’une de ses cibles, avec à la clé pour celle-ci la notification d’une incapacité totale de travail de 10 jours.

Enfin, c’est un nouveau vol avec violence commis le 11 octobre dernier qui a valu une interpellation à l’individu d’origine roumaine. Ce dernier est allé jusqu’à griffer au visage et bâillonner un homme (avec cette fois trois jours d’incapacité totale de travail notifiés pour la victime) pour lui voler son paquet de cigarettes. Des faits qu’il a reconnus par la suite lors de son passage en garde à vue, avant d’être placé en détention provisoire.

Malgré son jeune âge, l’individu présente déjà quatre mentions sur son casier judiciaire après être arrivé en France à l’âge de neuf ans. Lors de sa comparution, il a demandé le renvoi de son procès, lequel a été accepté et doit désormais se tenir le 21 novembre prochain. Une échéance que le prévenu va devoir attendre derrière les barreaux.

Le Tunisien sous OQTF arrive à Brest avec 10 kg de cannabis

Toujours dans le Finistère, c’est une nouvelle fois de drogue dont il a été question à Brest le 10 octobre. Comme le rapporte le quotidien le Télégramme, un individu d’origine tunisienne a été contrôlé par les services des douanes lors de son arrivée à la gare routière. Un contrôle fructueux puisque les douaniers ont saisi de la résine de cannabis et de la cocaïne sur cet homme âgé de 27 ans.

Plus précisément, c’est en inspectant les deux sacs placés dans la soute du bus et qui accompagnaient l’individu pour son voyage depuis Paris que les forces de l’ordre ont mis la main sur au moins 10 kg de cannabis et 183 grammes de cocaïne.

Après avoir fait l’objet d’une retenue douanière, le suspect d’origine extra-européenne a été placé en garde à vue au commissariat central de Brest. Étant domicilié dans la cité du Ponant, la perquisition de son logement a permis aux policiers de mettre la main sur une fausse carte d’identité italienne à son nom.

Bien que présenté comme un « Brestois » par le Télégramme, l’homme faisait cependant l’objet d’une OQTF (Obligation de quitter le territoire français) puisque se trouvant en situation irrégulière dans l’Hexagone…

Tandis qu’il devait être jugé en comparution immédiate le 13 octobre dernier, le tunisien a finalement obtenu le renvoi de l’audience au 21 novembre prochain afin de préparer sa défense. Dans l’attente de cette date, il a été placé en détention provisoire.

Rottweiler agressif : le Mahorais pourrait échapper à la prison

Enfin, le 14 septembre dernier, nous avions porté à la connaissance de nos lecteurs une affaire sordide qui, elle aussi, s’était déroulée à Brest.

Le 10 septembre 2023, une jeune femme fut violemment agressée en pleine rue par un rottweiler. La victime âgée de 18 ans se vit alors notifier une incapacité totale de travail de 30 jours.

Quant au chien, abattu par les forces de l’ordre en raison de son agressivité, il s’avère que son propriétaire, un homme de 35 ans né à Mayotte, ne disposait pas du permis pour détenir un chien de 2e catégorie. Un propriétaire qui était par ailleurs absent au moment des faits tandis que son animal ne portait ni laisse, ni muselière.

Concernant le profil du Mahorais, l’homme avait déjà été incarcéré à trois reprises à la prison de Brest et présentait un casier judiciaire déjà bien fourni avec pas moins de 14 mentions, notamment pour des outrages, de la conduite sans permis, ou encore le port d’arme blanche.

Il a été jugé le 13 octobre dernier à Brest. Se présentant à la barre, le prévenu n’a « montré aucune empathie » selon le quotidien Ouest-France. Quant à la jeune femme victime de son rottweiler, elle s’est rendue au tribunal en fauteuil roulant. Une « brillante élève qui venait d’avoir son bac avec mention très bien et s’apprêtait à entrer en classe prépa à Kerichen», indique le titre de presse.

À la barre, cette passionnée de sport a déploré le fait qu’elle ne pourrait « plus jamais en faire ». Il est à noter que la victime est toujours dans l’attente d’une greffe afin de pouvoir retrouver l’usage de ses jambes.

À l’issue de l’audience, le Mahorais, dénommé Eli-Fayad Mfougoulie, s’est vu infliger une peine de trois ans de prison dont deux ans avec sursis probatoire de deux ans, obligation de travail, obligation d’indemniser les victimes, interdiction de porter une arme ou de détenir un chien de catégorie 1 ou 2. Quant à l’année de prison ferme dont il a écopé, il pourra l’effectuer sous bracelet électronique…

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

3 réponses à “Brest. Sa victime est désormais en fauteuil roulant : le Mahorais propriétaire d’un Rottweiler agressif peut remercier la justice française…”

  1. Le Celte dit :

    Rien ne changera tant que les juges feront leur travail en se basant sur leur idéologie.
    Par contre quand vous dénoncé les travers de la justice et de la préfecture ils osent vous menacer de poursuites.
    Ils n’ont honte de rien , le monsieur qui a défendu son bien contre des voleurs est poursuivi pour séquestration par ce qu’il a immobilisé le voleur en attendant les FDO.
    Je sais à quoi m’attendre si un voleur vient chez moi , il aura une fracture des chevilles ou une entorse des genoux pour commencer et de l’acupuncture naturelle.
    Oui les alentours de ma maison sont pièges. Mon voisin a été cambriolé deux fois en un an .

  2. Le Celte dit :

    Je m’ emmerdes plus , avant les travaux du tramway à Brest en haut de la Rue Jean Jaures un crétin a balancé un truc sur ma voiture, je me suis arrêté j’ai coursé le quidam il a prit une fricassée de phalanges et il m’a dit en pleurant j’ai juste lancé une briquette de jus de fruit vide.
    Tu cherches tu trouves !
    Il faut rien attendre de personnes, les parents devraient mettre leur enfant au cours de sel défense.
    Un conseil pour les filles , un mec vous fait chier tapez aux couilles ou dans les tibias un bon pointu il va plier .
    Ou utilisé vos clés pour leur planter n’importe où.

  3. Le Celte dit :

    Vous croyez vraiment que le propriétaire du chien va indemniser la victime.
    Quel crétin ou quel naïf croit qu’il va le faire.
    Un juge qui est un gauchos , pourquoi il est dehors ?
    Par ce qu’il a certains critères ?

Ce sujet vous intéresse ?

Créez un compte ou connectez-vous sur Breizh Info et sélectionnez vos catégories favorites pour ne pas rater l'information qui VOUS intéresse.

Publicité

Soutenez Breizh-info

LES DERNIERS ARTICLES

Politique

Fabrice Leggeri, ex-directeur de Frontex : « La Commission européenne voit l’immigration illégale comme un projet et non pas comme un problème »

coucou

International

Terreur Woke. Le conseil municipal de Melbourne propose des vestiaires non mixtes dans les installations sportives

Sociétal

Explosion de la délinquance dans les petites villes : agressions, actes de torture, menaces…

BREST

Trafic de drogue à Brest : un dealer condamné à 12 mois de prison dont 4 fermes

Enedis

MORLAIX

Un agent Enedis violemment agressé près de Morlaix : la gendarmerie lance un appel à témoins

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Ensauvagement, Immigration, Justice, Lamballe

Lamballe (22). Un Roumain récidiviste a cambriolé plusieurs commerces du centre-ville

Découvrir l'article

A La Une, Politique

Chaos migratoire à Mayotte : retour sur une annexion ubuesque

Découvrir l'article

Sélection de la rédaction, Sociétal

Sondage explosif : 65% des Français favorables à la suppression du droit du sol sur tout le territoire

Découvrir l'article

Ensauvagement, Immigration, Justice, Sociétal

Immigration économique. Hermès se serait fait voler 1 million d’euros de produits par des employés africains

Découvrir l'article

BREST, E brezhoneg, Justice, Local, Société

Kastell-Paol : dindan boeson, dindan drogach ha dindan teir OQTF !

Découvrir l'article

E brezhoneg, Justice, Local, Société, ST-NAZAIRE

Ar Groazig (44) : laeroñsioù, tiez ha biggi skwatet, un Aljerian dindan OQTF kondaonet

Découvrir l'article

BREST, Justice, Local, Société

Brest : Taolioù kountell, emzoug fall, Mahorad ha c’hwezh ar boeson

Découvrir l'article

Economie, Immigration, Justice, Sociétal

Immigration économique. La Rochelle : expulsé, le commis de cuisine africain sous OQTF est finalement de retour après une mobilisation

Découvrir l'article

Justice, Social, Société

Agricultrice fauchée sur un barrage en Ariège : les Arméniens étaient sous OQTF

Découvrir l'article

Immigration, Local, Loudéac

Grand Remplacement : Loudéac Communauté édite des imagiers mahorais-comorien et roumain/romani

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍