Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Irlande du Nord. Le Sinn Fein reste le parti le plus populaire, mais le DUP réduit l’écart à 3 %.

Selon un nouveau sondage  pour l’Irlande du Nord, le DUP réduit l’écart avec le Sinn Fein alors que le soutien aux autres partis fidèles à la couronne d’Angleterre comme les Unionistes d’Ulster et le TUV diminue. Avec 31 %, le parti de Michelle O’Neill reste le plus populaire en Irlande du Nord, mais l’avance de huit points qu’il avait sur son rival unioniste lors des élections législatives de l’année dernière s’est considérablement réduite.

Le DUP est maintenant à 28 % – le taux de popularité le plus élevé que le parti ait connu depuis plus de trois ans – et a gagné deux points par rapport à notre sondage du mois d’août. Le soutien total des unionistes, y compris l’UUP et le TUV, est de 40 %. L’opposition des unionistes à l’égard du protocole et du cadre de Windsor reste très fort, près des deux tiers d’entre eux affirmant que le parti de Sir Jeffrey Donaldson ne devrait pas revenir à Stormont tant qu’il n’aura pas été supprimé.

Si la dévolution n’est pas rétablie, la moitié des électeurs non unionistes souhaite une autorité conjointe de Londres et de Dublin – avec une renégociation de l’accord du Vendredi saint – tandis que près de trois électeurs sur dix demandent une autorité conjointe permanente, selon le sondage LucidTalk pour le Belfast Telegraph.

Avec 8 %, l’UUP perd deux points tandis que le SDLP reste stable à 6 %. Le TUV perd un point pour atteindre 4 %, son score le plus bas depuis 18 mois. Les Verts et People Before Profit restent inchangés avec respectivement 2 % et 1 %, tandis qu’Aontu perd un point pour atteindre 1 %.

Alors que les négociations entre le parti de Sir Jeffrey Donaldson et le gouvernement se poursuivent dans un dernier effort pour rétablir la décentralisation avant la fin de l’année, la plupart des électeurs unionistes ne semble toujours pas disposée à faire des compromis.

Quelque 62 % d’entre eux estiment que le parti de Sir Jeffrey doit maintenir son boycott des institutions jusqu’à ce que le protocole soit complètement supprimé, même si cela implique la fermeture définitive de Stormont.

Si la décentralisation n’est pas rétablie, près de la moitié (49 %) des électeurs non unionistes souhaitent que les gouvernements britannique et irlandais exercent une autorité conjointe parallèlement à la renégociation de l’accord du Vendredi saint. Cette option est soutenue par 57 % des électeurs du SDLP, 54 % de ceux du Sinn Fein et 41 % de ceux de l’Alliance.

L’autorité conjointe permanente est le deuxième choix préféré des électeurs non syndiqués, 28 % d’entre eux ayant déclaré qu’il s’agissait de leur préférence – 40 % des électeurs du Sinn Fein, 17 % de ceux du SDLP et 11 % de ceux de l’Alliance. L’autorité directe de Londres avec un rôle consultatif pour Dublin et la renégociation de l’accord du Vendredi saint est soutenue par 16 % des non-syndicalistes – 40 % de l’Alliance, 14 % du SDLP et 2 % des partisans du Sinn Fein. L’autorité directe permanente de Londres est l’option la moins appréciée avec 2 % de soutien – 0 % des partisans du Sinn Fein et du SDLP la soutiennent et seulement 5 % des électeurs de l’Alliance pensent que c’est la bonne voie à suivre.

L’opinion selon laquelle Sir Jeffrey ne devrait pas réintégrer son parti dans l’exécutif tant que le protocole n’est pas mis au rebut est partagée par 72 % des électeurs du DUP et 94 % des électeurs du TUV, mais seulement 21 % des électeurs de l’UUP. Le DUP a mis fin aux institutions de partage du pouvoir il y a 21 mois pour protester contre le protocole.

Le cadre de Windsor a fait l’objet d’un accord entre Londres et Bruxelles en février et vise à réduire la bureaucratie sur le commerce entre la Grande-Bretagne et l’Irlande du Nord créée par le protocole. Si le DUP se félicite de l’allègement des formalités administratives, il estime que l’accord ne va pas assez loin pour répondre à ses préoccupations.

Près d’un tiers des unionistes pensent que le parti de Sir Jeffrey devrait essayer d’améliorer la situation de l’intérieur. Quelque 32 % – en hausse d’un point par rapport à l’été dernier – estiment que Stormont est une priorité et que le DUP devrait revenir et faire fonctionner les institutions tout en essayant de renégocier le cadre de Windsor, même s’il n’y parvient pas. Ce point de vue est partagé par 66 % des électeurs de l’UUP, mais seulement 24 % des partisans du DUP et 4 % de ceux du TUV.

Le sondage a été réalisé en ligne entre le 27 et le 30 octobre. Le sondage s’est appuyé sur le panel d’opinion en ligne LucidTalk Northern Ireland (15 843 membres), qui est équilibré pour être démographiquement représentatif de l’Irlande du Nord. Quelque 3 046 réponses complètes ont été reçues au total, qui ont été authentifiées, vérifiées, pondérées et modélisées en un ensemble de 1 044 réponses représentatives de l’Irlande du Nord, utilisées pour l’analyse des résultats finaux

La pondération a été effectuée en fonction de l’âge, du sexe, du groupe socio-économique, des habitudes de vote antérieures, de la circonscription, de la position constitutionnelle, du soutien à un parti politique et de l’affiliation religieuse, afin de produire un échantillon d’opinion solide et représentatif de l’Irlande du Nord.

Tous les résultats sont représentatifs de l’Irlande du Nord avec une marge d’erreur de +/-2,3 % pour un niveau de confiance de 95 %.

Crédit photo : Wikipedia (cc)

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International

L’Irlande réunie, le choix le plus populaire pour les personnes de moins de 45 ans.

Découvrir l'article

International

Une écrasante majorité d’électeurs de l’Irlande du Nord se prononce en faveur d’une réintégration dans l’UE

Découvrir l'article

International

Irlande du Nord. Le DUP accepte un accord pour rétablir le partage du pouvoir

Découvrir l'article

International

Irlande du Nord. Une liste des trafiquants de drogue présumés liés au gang criminel “The Firm” mise en ligne à la suite du suicide d’une personne vulnérable

Découvrir l'article

International

Selon Mary Lou McDonald du Sinn Féin, Stormont, le parlement d’Irlande du Nord, devra être aboli dans une Irlande unie

Découvrir l'article

International

Irlande du Nord. Détésté par les nationalistes et les Républicains, General Sir Frank Kitson est décédé à l’âge de 97 ans

Découvrir l'article

A La Une

Rugby. L’Ulster remporte une victoire historique au Leinster. Le point après 9 journées d’United Rugby Championship (URC)

Découvrir l'article

A La Une, International

Le gouvernement irlandais « a envisagé de prendre jusqu’à 60 % du territoire de l’Irlande du Nord pendant les Troubles »

Découvrir l'article

International

Les gangs criminels profitent de la crise de l’immigration pour faire transiter davantage d’armes et de drogues en Irlande du Nord

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire, International

Il était une fois en Irlande du nord. Un grand reportage signé Arte

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍