Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Problèmes psychiatriques : quand un jeune terrorise Saffré (44)

Avec l’attaque terroriste islamiste du pont Bir-Hakeim à Paris, le débat public s’est porté sur la question de la psychiatrie et de la non-prise en charge des patients par un secteur sinistré.

L’attaque islamiste n’avait pourtant rien à voir avec la psychiatrie puisque l’auteur présumé était, selon les premiers éléments de l’enquête, avant tout motivé par la haine des Juifs, des Blancs, des Chrétiens et de tout ce qui n’est pas musulman. Ses antécédents psychiatriques s’ajoutant à une idéologie djihadiste porteuse déjà en elle-même de folie meurtrière.

A Saffré, paisible commune au nord de Nantes, c’est un jeune de 21 ans qui a réussi à terroriser toute une commune par son comportement erratique.

Le jeune homme est arrivé à Saffré il y a un peu plus de 2 ans. Sans attache. Comment et pourquoi a-t-il été envoyé là ? Mystère et secret médical car l’individu est sous curatelle renforcée. Laissé plus ou moins à lui-même, il zone dans la commune. Et commet diverses exactions. Mais le parcours du jeune homme avait déjà commencé plus au sud, à Vallet dans le Vignoble breton, où il avait déjà insulté 5 pompiers volontaires qui ne voulaient pas l’hospitaliser. Au passage, il avait menacé de tuer l’un deux. Le refus des pompiers pouvait s’expliquer par le fait que l’individu visiblement bien perturbé avait appelé 45 fois la brigade des soldats du feu en neuf mois pour des blessures imaginaires ! Ensuite, une jeune femme aussi perturbée que lui s’était plainte de messages de mort (“je vais te découper”) car le caballero avait mis fin à leur relation à peine celle-ci entamée. Il faut dire que le comportement de l’individu n’incite pas à croire à une belle et paisible histoire d’amour !

Le série continue en juillet 2023 où il exhibe un couteau au sortir du Palais de Justice de Nantes et menace de “planter” un homme l’ayant généreusement hébergé quelques temps auparavant. Revenu à Saffré, il s’en prendra à un chien puis un chat, puis au maire, Marie-Alexy Lefeuvre, qu’il menacera de “coups de couteau”. Décidément, le djihadisme donne de belles idées à tous les perturbés de la terre !

Ensuite on se perd un peu dans ses divers exploits, entre menaces de mort au Urgences du CHU de Nantes, agression d’un vigile aux même Urgences car “il attendait depuis 20mn”, sans parler des “dégradations” diverses et “outrages”. On signale également l’agressions d’une jeune handicapée. Le tout à à peine 21 ans ! Il est régulièrement arrêté par les gendarmes. Et ressort. Puis retour en cellule. Etc… Cycle sans fin.

Le jeune homme sous curatelle affiche, par ailleurs, une belle volonté de s’en sortir en consommant force whisky et drogues diverses entre deux tentatives de suicide. A côté de cela il ne peut guère compter sur le soutien et l’équilibre de sa famille, son frère étant en détention, sa soeur et son père ayant également leurs habitudes à la maison d’arrêt.

Concernant le boulot, inutile de dire qu’il n’a pas assez de doigts pour pouvoir espérer faire carrière et qu’il paraît incapable de tenir une place.

Les habitants de Saffré savent à quoi s’en tenir, il faut juste ne pas le croiser quand il est porteur d’un couteau, spécialement quand on promène un animal car l’individu s’en prendrait particulièrement aux bêtes.

Petit répit pour les Saffréens : suite à un N-ième passage devant le juge, il est condamné à 6 mois de prison ferme sans mandat de dépôt. Et interdiction de paraître à Saffré pendant trois ans plus quelques bricoles. Le temps de trouver un autre point de chute quelque part et d’empoisonner de nouveaux chanceux !

Marie-Alexy Lefeuvre a reçu le soutien public de l’ancien maire de la commune Jean-Claude Raux, devenu député NUPES.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

5 réponses à “Problèmes psychiatriques : quand un jeune terrorise Saffré (44)”

  1. Ar Baot dit :

    Vive la France dégénérée !!!

  2. Rambo dit :

    Commençons par créer l’embryon d’une armée populaire paramilitaire armée. Une fois celle ci défiant toutes les lois faites par des incapables, et lorsqu’elle atteindra une masse critique, les ralliements se bousculeront – rendant ce nouvel ordre irréversible, et craint du plus grand nombre.

  3. patphil dit :

    c’est étonnant ces gens sains d’esprit deviennent fous une fois en frnce, moralité n’en admettons plus un seul

  4. nina dit :

    drogue et alcohol ? detruit tous les neuronnes. Irrecuperable.
    Le mieux pour tous, mais aussi pour lui serait qu il fasse une ” overdose”.
    Toutes les société occidentales souffrent du même mal

  5. John Smith dit :

    Ce sont les drogues de synthèse, abondantes et pas chères, qui font des ravages : elles détruisent les cellules neuronales qui ne se régénérent pas, laissant un trou dans la cervelle. Les addicts ne sont malheureusement pas récupérables ; aucun traitement ne peut intervenir pour des zombies en devenir.
    Des maghrébins et migrants africains font la sortie des établissements scolaires pour, avoir de nouveaux consommateurs influençables.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Châteaubriant, E brezhoneg, Ensauvagement, Local, Société

Tud Saverieg (44) heuget gant an tagoù a-enep ar polis

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, E brezhoneg, Local, NANTES, Patrimoine

Saverieg (44) : ur c’halvar divontet diwar c’houlenn ar perc’henn nevez

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍