Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Immigration vers l’UE. Des clandestins toujours plus nombreux en 2023, dont 47 % d’Africains

En 2023, l’Europe a davantage fait figure de passoire que de forteresse pour les très nombreux candidats à l’immigration illégale ayant tenté de franchir ses frontières.

Ce constat, qui ne surprendra pas nos fidèles lecteurs ayant pris connaissance, tout au long de l’année 2023, des difficultés rencontrées par un grand nombre de pays européens pour faire face à cet afflux de clandestins, a été officiellement confirmé le 16 janvier 2024 par Frontex, l’agence européenne de surveillance aux frontières extérieures de l’UE.

À l’heure de dresser le bilan de l’année écoulée, Frontex a ainsi fait état d’une « augmentation significative du nombre de franchissements irréguliers des frontières en 2023, la plus élevée depuis 2016 ». Entrée en matière plutôt limpide…

Immigration clandestine : en hausse constante depuis 3 ans

Quant aux chiffres avancés par l’agence européenne suite à des calculs préliminaires, ils font état de 380 000 franchissements irréguliers de cette frontière extérieure de l’UE au cours de l’année 2023.

Frontex ajoute à ce titre que cela représente une augmentation de 17 % par rapport aux chiffres de 2022. Plus largement, ces franchissements irréguliers ont donc été en hausse constante au cours des trois dernières années.

Par ailleurs, cette augmentation de l’immigration clandestine aux frontières de l’UE est principalement imputable à la voie maritime de la Méditerranée centrale. Cette dernière ayant été la route migratoire la plus active vers l’Union européenne l’année dernière puisque 41 % des traversées irrégulières enregistrées en 2023 ont eu lieu dans cette région.

Viennent ensuite les routes migratoires des Balkans occidentaux (26%) et de la Méditerranée orientale (16%).

clandestins

Source : Frontex

Près de la moitié des clandestins sont des Subsahariens

En ce qui concerne l’origine des clandestins ayant franchi les frontières européennes en 2023, Frontex précise que les Syriens étaient les plus nombreux, représentant à eux seuls plus de 100 000 passages irréguliers l’année dernière. Ils étaient suivis par les Guinéens et les Afghans. Au total, ces trois nationalités ont représenté plus d’un tiers de toutes les détections en 2023.

À noter également que sur le total de 380 000 clandestins évoqués précédemment, n’ont été recensées qu’environ 10 % de femmes.

Clandestins

Source : Frontex

Autre information relevée par l’agence européenne de surveillance aux frontières extérieures de l’UE, une augmentation notable des migrants africains, en particulier d’Afrique de l’Ouest a été observée l’année dernière. Aussi, outre les Guinéens (2e nationalité la plus représentée), les clandestins originaires de Côte d’Ivoire, du Sénégal ou du Mali ont représenté près de la moitié (47 %) de tous les migrants détectés aux frontières de l’Union européenne en 2023.

Pour ce qui est du nombre de migrants dits « mineurs non accompagnés », il a augmenté de 28 % l’année dernière (pour atteindre plus de 20 000 individus) par rapport à  2022.

La France, 2e pays européen pour les demandes d’asile

Enfin, pour être exhaustif, Frontex a indiqué dans sa communication du 16 janvier à propos des chiffres présentés qu’il est « important de noter qu’une même personne peut être comptabilisée plusieurs fois si elle tente de franchir la frontière à différents endroits ».

En dernier lieu, le quotidien le Figaro rappelait pour sa part le 16 janvier que « les chiffres de l’immigration en France sont directement impactés par la situation décrite au plan européen ». Au niveau hexagonal, « les seules statistiques de la demande d’asile sur le territoire français traduisent une hausse d’environ 6 % des dossiers déposés, avec environ 145 000 premières demandes durant l’année 2023 », ajoutait le titre de presse.

Et ce dernier de poursuivre en affirmant que la France était ainsi « le deuxième pays européen en nombre de demandes d’asile, après l’Allemagne et aura enregistré cette année son plus grand nombre de demandeurs de statut de réfugié depuis la Seconde guerre mondiale »…

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

4 réponses à “Immigration vers l’UE. Des clandestins toujours plus nombreux en 2023, dont 47 % d’Africains”

  1. VORONINE dit :

    ces gens n’ont déjà pas trouvé leur place dans leur “pays “, qu’est ce qui peut laisser à penser qu’ils la trouveront ailleurs , notamment en occident , dont la culture non seulement leur est étrangère , mais a mème été élevée au rang de repoussoir par le wokisme international …. Ils sont , et seront de plus en plus inutiles

  2. Bran Ruz dit :

    Ouverte à tous les vents sombres de l’envahissement migratoire, telle est la France d’aujourd’hui sous mandat des macronistes, le tout bien évidemment sous tutelle des mondialistes déclarés Bruxellois pour qui notre remplacement est un projet politique.
    Quand au droit d’asile , il est totalement dévoyé, détourné, utilisé à des fins de faire rester sur notre sol des gens qui pour la plupart ( 99%) n’y ont en aucuns cas le droit .
    Stop !! Et par tous les moyens.

  3. Dany dit :

    Les.moyens, ont les à si on le veut.
    Empêcher les débarquements après sommations. Les Empêcher de poser le pied sur notre sol puisqu’ensuite il est difficile et coûteux de les expulser!
    Et tant pis si Bruxelles ce dictateur n’est pas content!

  4. patphil dit :

    le ministre dit en renvoyer un quand les zotorités en laissent rentrer dix ou vingt

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Politique

Généalogie critique de l’Union européenne, par Christophe Réveillard

Découvrir l'article

Immigration, International

Espagne. L’immigration clandestine en hausse de 277 % en 2024

Découvrir l'article

Immigration, International

Immigration et insécurité : en Allemagne, 26 migrants totalisent plus de 1 000 délits

Découvrir l'article

A La Une, International

Démocratie directe en Suisse : l’UDC veut limiter l’immigration et la population à 10 millions via un référendum

Découvrir l'article

Immigration, Sociétal

Pays basque. Des militants pour la langue aident des clandestins africains à franchir illégalement la frontière [Vidéo]

Découvrir l'article

Immigration, International

Royaume-Uni. Le coût de l’hébergement des clandestins toujours plus élevé pour les contribuables

Découvrir l'article

Immigration, International

Allemagne. Près de 700 000 clandestins vivraient aux frais des contribuables pour une facture de 4 milliards d’euros

Découvrir l'article

International, Sociétal

Contenus en Ligne et influenceurs. La présidence belge de l’UE ne fait pas confiance aux Européens pour juger par eux mêmes

Découvrir l'article

Immigration, International, Social, Sociétal

Immigration. 1,14 million de demandes d’asile dans l’UE en 2023 : un record depuis 2015

Découvrir l'article

Immigration, International

Royaume-Uni. Immigration illégale : de nouveaux records mettent en évidence l’échec des conservateurs et du Brexit

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky