Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Violences et vols : en 2024 Nantes reste le paradis des délinquants

Même la nuit il est difficile d’échapper à la délinquance nantaise, omniprésente de jour. Le 28 janvier vers 5h30 un différend dans un couple dérape lorsqu’un autre homme met un coup de poing au premier, qui réplique en lui brisant un verre sur la tête. Résultat, deux blessés à l’hôpital, et l’agresseur qui commence sa journée dans les geôles de Waldeck-Rousseau.

Toujours en boîte, toujours la nuit, trois hommes ivres sont refoulés de l’Australian Café quai des Antilles, le 26 janvier vers 0h25. Ils s’embrouillent avec les vigiles, leur jettent plusieurs chaises dessus, l’un d’eux exhibe un couteau. Agés de 22 à 26 ans, ils finissent leur nuit en salle de dégrisement, puis en garde à vue.

Rixe entre soudanais et maghrébins à Commerce

Le 21 janvier vers quatre heures du matin, c’est une rixe entre deux groupes de personnes qui éclate à quatre heures du matin devant le Chat Noir, côté sud de la place du Commerce – il semble que le désert minéral créé à coups de millions d’euros par Johanna Rolland ne suffise que très imparfaitement à décourager le deal, les violences et la délinquance.

Quinze individus tabassent trois personnes à coups de battes, de chaises et de couteaux, et à la barre, l’avocat du prévenu, un « soudanais de 29 ans, maçon », explique qu’il s’agit d’un « conflit supplémentaire entre les Soudanais et les Maghrébins » parti d’un différend amoureux. Le prévenu – bien visible sur les images de vidéosurveillance avec son couteau à lame de 15 cm avec un poing américain sur le manche – est condamné à 18 mois ferme et maintenu en détention.

Trois armes de guerre et 58 kilos de shit à Bellevue

Une opération menée le 19 janvier dernier à Bellevue, quartier « sensible » de Nantes où même les agents de la TAN affrment aller au travail « la boule au ventre », craignant avant les fêtes de « prendre des balles au bout de cinq minutes » sur la place Mendès France, a mené les policiers à saisir 58 kilos de résine de cannabis et une Kalachnikov, ainsi que 1 kilo de plus dans un garage, un pistolet-mitrailleur, un pistolet automatique et des munitions.

Trois des suspects n’ont que dix-sept ans, et sur les quatre, trois sont aussi connus défavorablement de la justice – ceux-ci dorment désormais en prison dans l’attente de leur procès.

LM

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

6 réponses à “Violences et vols : en 2024 Nantes reste le paradis des délinquants”

  1. louis dit :

    ben quoi ? les nantais ont revoter pour le zombie de service non 😁? qu’ils se démerdent maintenant !

  2. Einstein dit :

    La population n’a pas encore pris la mesure du désastre, car cette région était relativement épargnée, comparée aux autres. Seulement, ces 15 à 20 dernières années, il y eut un rattrapage, sans que qui que ce soit n’y soit préparé et ne développe des réflexes de protection.
    Nous ne sommes plus à l’époque de Mitterrand, où l’on pensait que l’Afrique du nord et sub-saharienne, dont le flux est ininterrompu rejoindrait le mammouth socialiste (qui n’existe plus). Cette nouvelle population étant plus prompt à vénérer allah que Marx.

  3. Hadrien Lemur dit :

    « L’expérience est une lanterne accrochée dans le dos, qui n’éclaire que le chemin parcouru.» aurait dit Confucius. À croire que les Nantais on adopté cette maxime et ne tirent pas leçon de leur expérience en matière d’élection municipale. Espérons qu’ils accrocheront la lanterne devant en 2026 !

  4. Olivier dit :

    Pas tous..mais pas assez!

  5. Le Celte dit :

    Toutes les villes administrées par les socialopes présentent les mêmes caractéristiques: difficultés économiques, insécurité, immigration incontrôlée. Comment ça se fait que les électeurs ne se rendent pas compte. Un jour ça finira mal !

  6. patphil dit :

    soudanais noirs, maghrébins blancs (basanés mais blancs) pas de racisme entre eux, juste des coups de couteau, comme au bled

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Sociétal

Trafic de cocaïne dans les ports bretons : Sortie d’une enquête sur les sources et les réseaux

Découvrir l'article

FOUGERES

Un homme de 29 ans condamné pour séquestration et violences à Fougères

Découvrir l'article

NANTES

Nantes (44) : cinq hommes de nationalités turque et géorgienne mis en examen pour une fraude aux cotisations sociales dans le BTP.

Découvrir l'article

NANTES

Deux migrants multirécidivistes narguent la justice…et écopent d’une peine avec sursis à Nantes

Découvrir l'article

Local, NANTES, Religion, Société

Nantes : un chemin de croix organisé par la FSSPX dans le centre-ville !

Découvrir l'article

NANTES

Un homme de 28 ans poignardé à Nantes : les circonstances de l’agression

Découvrir l'article

Tourisme

La Slovénie au départ de Nantes en mai, juin et septembre et de Brest en juin 2024

Découvrir l'article

NANTES

Le préfet de Loire-Atlantique admet la présence de migrants dealers en situation irrégulière

Découvrir l'article

Economie

L’association Léo Lagrange Ouest, qui gère l’accueil périscolaire de la ville de Nantes, épinglée par la Chambre régionale des Comptes

Découvrir l'article

NANTES

Janvier 2024. Quand la délinquance étrangère frappe massivement à Nantes

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍