Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Rugby. Malmené en première période, le RC Vannes se réveille, écrase Béziers, et reprend la tête de Pro D2

Il y a eu deux visages du RC Vannes, dans une Rabine qui avait fait le plein, ce 22 février. Une première mi temps amorphe, face à un leader (Béziers) pourtant largement remanié. Puis un réveil brutal en seconde période pour l’emporter au final 45-17, avec bonus offensif, et reprendre la première place. Pour le coup, on se dit que les mots de Jean Noël Spitzer dans le vestiaire ont du réveiller tout le monde.

Les Bretons ont frappé un grand coup, et se sont bien relancés pour la course aux playoffs de cette Pro D2. Et l’état d’esprit de l’équipe fait réellement plaisir à voir, avant d’aborder Biarritz le 1er mars, puis de recevoir Grenoble le 8. Il reste 9 matchs pour que la Bretagne du rugby se réveille en Top 14. Tout le monde y croit, et ça n’est pas le public, exceptionnel, de la Rabine, qui dira le contraire.

https://www.youtube.com/watch?v=JnLo17bWf6M

La fiche technique

VANNES – BÉZIERS : 45-17 (14-17).

Arbitre. M. Schneider.

11 415 spectateurs (guichets fermés).

VANNES : 6 essais (Leafa 31’, Ruru 39’, 74’, Bresler 59’, Benmegal 62’, Surano 68’), 6 transformations (Lafage 32’, 40’, 60’, 62’, 69’, 76’), 1 pénalité (Lafage 57’).

BÉZIERS : 2 essais (Akhaladze 11’, Alquier 27’), 2 transformations (Dreuille 12’, 27’), 1 pénalité (Dreuille 33’).

CARTON JAUNE. Béziers : Goillot (52’).

VANNES. Surano – Benmegal, Valleau, Arrate (Le Bail 70’), Camou (Ortolan 60’) – Lafage (o), Ruru (m) – Kalamafoni (Chateau 64’), Gorrissen (cap), Chateau (Edwards 50’) – O’Shea (Marks 50’), Bresler (Mézou 70’) – Tafili (Boyadjs 57’), Leafa (Béziat 57’), Bordelai (Berguet 50’). Entraîneur : Jean-Noël Spitzer.

BÉZIERS. Dreuille – Alquier, Recor, Votu (Vacquier 37’), Plazy – Nanai-Williams (o) (Glynn 64’), Goillot (m) – Selma (Canaleta 52’), Benoy (Mailulu 64’, Gunther (cap) – Gayraud, Bitz – Tchelidze (Arroyo 56’, Tchelidze 67’), Gonzalez (Boulassel 58’), Akhaladze (Samper 65’). Entraîneur : Pierre Caillet.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Une réponse à “Rugby. Malmené en première période, le RC Vannes se réveille, écrase Béziers, et reprend la tête de Pro D2”

  1. Francesco dit :

    Descendant de mon Quercy, j’avais découvert le RC lors de sa préparation pour sa première saison en D2. Les gars du RC avaient rencontré Colomiers à Toulouse au stade Ernest Wallon en ouverture d’un match de préparation du Stade Toulousain. Ils y avaient présenté un rugby enthousiasmant. Je m’étais d’ailleurs imaginé que l’on verrait dans un avenir pas trop lointain, un match de championnat Vannes-Toulouse….

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Rugby, Sport

Rugby. Le RC Vannes écrase Dax et reprend la tête de Pro D2

Découvrir l'article

Rugby, Sport

Rugby. Le RC Vannes tenu en échec à Angoulême (22-22)

Découvrir l'article

Rugby, Sport

Rugby. Victoire impérative pour le RC Vannes ce vendredi face à Colomiers

Découvrir l'article

Rugby, Sport

Rugby. Le RC Vannes tombe de haut face à Grenoble (10-17)

Découvrir l'article

Rugby, Sport

Rugby. RC Vannes – Grenoble : le XV de départ des Bretons

Découvrir l'article

Rugby, Sport

Rugby. Le RC Vannes loupe le coche à Biarritz (10-12)

Découvrir l'article

Rugby, Sport

Rugby. Le RC Vannes se saborde tout seul face à Provence Rugby (16-13)

Découvrir l'article

Rugby, Sport

Rugby. Le RC Vannes surclasse Aurillac et reprend la tête de la Pro D2 (40-6)

Découvrir l'article

Rugby, Sport

Rugby. Le RC Vannes explose en deuxième mi-temps face à Nevers

Découvrir l'article

Rugby, Sport

Rugby. Le RC Vannes s’en va défier Nevers en Pro D2

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky