Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Qui sont les meilleures et les pires compagnies aériennes et aéroports d’Europe en termes de retards et d’annulations de vols ?

Des milliers de personnes ont recommencé à voyager et à explorer le monde au cours de l’année écoulée, après que les restrictions liées à la pandémie sur les voyages internationaux, en particulier, ont finalement été levées. Mais pour beaucoup, il s’est avéré que l’avion ne serait pas l’expérience sans tracas qu’ils attendaient, avec de nombreux retards de vols et des taux d’annulation élevés dans certains aéroports et auprès de certains transporteurs.

L’année dernière, le secteur de l’aviation en Europe a connu une augmentation de 10 % des vols par rapport à 2022, le trafic total atteignant environ 92 % des niveaux d’avant la crise, selon Eurocontrol. Malgré cette reprise, le secteur a été confronté à de nombreuses autres difficultés, notamment l’augmentation des prix du carburant, les conflits géopolitiques et les grèves. Si certaines entreprises du secteur de l’aviation considèrent ces problèmes comme des défis à relever pour s’améliorer, d’autres semblent les utiliser comme des excuses.

Curieuse de savoir quelles compagnies aériennes et quels aéroports ont eu le plus de mal à respecter les délais l’année dernière, l’équipe de BestBrokers a fait des recherches sur les dernières statistiques de l’OAG, un fournisseur de données mondiales sur les voyages basé au Royaume-Uni. L compagnie aérienne la moins fiable en Europe pour 2023 est la compagnie italienne Air Dolomiti S.p.A., avec un total de 43,56 % de vols retardés ou annulés. L’aéroport le moins ponctuel, quant à lui, est l’aéroport international de Francfort, avec un taux de départ à l’heure d’à peine 39,27 %.

Il a été rapporté qu’au premier semestre 2023, tous les vols européens ont été retardés de 15 minutes en moyenne, dépassant les chiffres d’avant la pandémie de 13,3 minutes. Le secteur de l’aviation en Europe traverse une période difficile, avec un nombre croissant d’employés mécontents, menaçant de faire grève et réclamant des salaires plus élevés. C’est le cas des pilotes de Ryanair Brussels qui ont organisé plusieurs manifestations cet été, affectant les itinéraires programmés et le trafic global.

De nombreuses compagnies aériennes ont justifié les retards par des facteurs indépendants de leur volonté, tels que les limitations de l’espace aérien et les conditions météorologiques défavorables. Dans le contexte de la guerre russo-ukrainienne, les compagnies aériennes européennes perdent entre 15 et 40 % de temps et d’argent supplémentaires pour éviter l’espace aérien russe lorsqu’elles volent vers et depuis certaines destinations asiatiques. En outre, ces déroutements perturbent les horaires de vol et entraînent parfois des chevauchements et des retards importants.

Au cours de l’été, les systèmes de contrôle des vols au Royaume-Uni ont connu une défaillance technique qui a entraîné des centaines d’interruptions de vols dans le monde entier et plus de 2 000 annulations au Royaume-Uni. Le fameux “glitch” a été estimé à environ 100 millions de livres sterling de manque à gagner pour les compagnies aériennes, qui ont demandé des compensations dans les jours qui ont suivi. L’explosion de la demande de voyages au cours de l’été a également été à l’origine des revers subis par le secteur de l’aviation. De nombreuses compagnies aériennes ont été confrontées à des problèmes de disponibilité des avions.

La compagnie régionale italienne Air Dolomiti se trouve en bas du classement, avec seulement 56,44 % de ses 33 415 vols en 2023 arrivant à l’heure. La compagnie, qui est une filiale de la compagnie allemande Lufthansa, transporte des passagers entre plusieurs destinations italiennes, d’une part, et Munich et Francfort, d’autre part. Parmi les compagnies les moins performantes de l’année dernière figurent également plusieurs grands transporteurs à bas coûts (LCC) comme Easyjet (6e pire du classement) et Wizz Air UK (7e pire), qui ne sont pas vraiment réputés pour leur ponctualité et leur confort.

Deux des plus grandes compagnies aériennes européennes font également une entrée surprenante dans la liste des pires transporteurs de 2023, à savoir British Airways et Lufthansa. Avec seulement 60,67 % de ses vols arrivés à l’heure au cours de l’année écoulée, British Airways est le quatrième plus mauvais transporteur européen avec au moins 20 000 vols par an. Son taux d’annulation est de 3,14 %, en partie à cause des restrictions de contrôle des vols mises en place après Noël en raison de la tempête Gerrit, qui a provoqué des vents violents et des pluies torrentielles au Royaume-Uni. Lufthansa, quant à elle, a vu près de 30 % de ses vols retardés en 2023 et un taux d’annulation de 3,12 %, ce qui en fait la 10e pire compagnie aérienne d’Europe de l’année dernière.

En dépit d’une année difficile, certaines compagnies aériennes ont tout de même réussi à se démarquer et à offrir à leurs passagers des vols à l’heure. La compagnie allemande Eurowings, une autre filiale de Lufthansa, est le transporteur le plus performant de ce classement. Selon les calculs, environ 92,95 % de ses 156 350 vols de l’année dernière sont arrivés à l’heure. Eurowings s’est considérablement améliorée ces dernières années, non seulement en termes de ponctualité, mais aussi en termes d’efficacité et d’expérience générale des passagers. La compagnie aérienne prévoit une augmentation de sa flotte et de ses destinations, ainsi qu’une nouvelle technologie logicielle, afin d’être encore plus compétitive.

La deuxième compagnie sur la liste est TUI fly Belgium avec 87,50 % d’arrivées à l’heure, suivie par la compagnie nationale espagnole Iberia avec 84,81 % de vols à l’heure. Les deux compagnies se targuent d’un faible taux d’annulation de 0,98% et 0,02%, respectivement. La deuxième place est confirmée par une forte augmentation des recettes tout au long de l’année écoulée, en particulier au quatrième trimestre 2023, où les réservations de vacances ont augmenté de 40 % par rapport à 2022. Le groupe TIU a investi dans toutes ses compagnies aériennes une technologie innovante d’apprentissage automatique qui réduit considérablement les émissions de CO₂ et permet d’économiser du carburant dans le cadre de son programme de développement durable.

Iberia a obtenu la 3e place avec juste un avantage sur la compagnie norvégienne Widerøe et bien qu’elle ait enregistré de bonnes performances l’année dernière, la compagnie aérienne espagnole a entamé 2024 avec plusieurs grèves de salariés, ce qui a entraîné une mauvaise publicité et de nombreux vols annulés ou retardés.

La demande de transport aérien a explosé en 2023, en particulier pendant l’été, ce qui a entraîné l’exiguïté des aéroports, l’encombrement de l’espace aérien et l’augmentation des perturbations des vols.

Contrairement à la perception de la nation allemande qui est toujours à l’heure, l’aéroport international de Francfort est le pire aéroport d’Europe en raison de sa mauvaise ponctualité. En 2023, seuls 39,27 % des départs étaient à l’heure. En outre, l’aéroport international de Munich occupe la 7e place avec 48,09 % de départs à l’heure. Les grèves du personnel et les actions syndicales en Allemagne ont commencé en janvier et se sont poursuivies jusqu’en mars, entraînant l’annulation de milliers de vols et le chaos dans les aéroports. En août, de fortes pluies dues à la tempête Hans ont détourné des dizaines d’avions et retardé des centaines de départs pendant quelques jours. Un hiver rigoureux a suivi, entraînant une nouvelle série d’annulations de vols.

Le Royaume-Uni, la France et la Belgique figurent également à deux reprises dans le top 10 des pires aéroports d’Europe. Ces pays ont été touchés par des retards terribles, des milliers d’annulations et des vols surchargés. La raison principale de cette situation est la même que dans beaucoup d’autres pays européens : les grèves. Le manque de personnel devient également une préoccupation croissante pour les entreprises du secteur de l’aviation dans toute l’Europe.

Avec 90,59 % de départs à l’heure au cours de l’année écoulée, l’aéroport international de Malte est le meilleur aéroport d’Europe en termes de ponctualité. Malte et son unique aéroport près de La Valette ont réussi à dépasser les statistiques du trafic aérien de 2019 avec 7,8 millions de passagers en 2023. Ce chiffre représente une croissance de 6,7 % en 2023 par rapport aux niveaux d’avant la pandémie et résulte d’une augmentation continue du nombre de touristes.

L’aéroport Chopin de Varsovie, en Pologne, se classe deuxième sur notre liste avec 86,57 % de départs à l’heure. Il a accueilli près de 18,5 millions de passagers en 2023, dépassant son objectif de 15 millions et n’étant qu’à 2 % de ses meilleurs chiffres jamais enregistrés en 2019. Parce que l’aéroport fonctionne à pleine capacité presque chaque année, le Centralny Port Komunikacyjny en Pologne a révélé des plans pour un nouveau “méga aéroport” de 7 milliards de livres sterling, à l’allure futuriste, qui sera construit d’ici 2028.

Bien qu’elle abrite deux des pires aéroports d’Europe pour 2023, l’Allemagne figure également dans le top 3 des meilleurs aéroports de l’année dernière. L’aéroport de Stuttgart se classe troisième avec 85,54 % des départs à l’heure en 2023. Bien qu’il ait connu sa part de grèves du personnel l’année dernière, l’aéroport a su rebondir pour terminer l’année en beauté. Il ajoute de nouvelles liaisons très demandées par le public, comme Dubaï et Manchester. L’aéroport collabore également avec Aurrigo International pour introduire des véhicules autonomes pour la manutention du fret, ce qui permettra de réduire les émissions et d’améliorer l’efficacité globale.

Parmi les autres aéroports performants figurent l’aéroport de Dublin, l’aéroport de Tenerife Norte-Ciudad de La Laguna et trois aéroports norvégiens : Oslo, Bergen et Trondheim.

Méthodologie

Pour parvenir à ces conclusions, ont été utilisées les statistiques des données de performance de ponctualité de l’OAG, au cours de la période de janvier à décembre 2023 pour l’Europe. Pour calculer la note annuelle de ponctualité de chaque compagnie aérienne et aéroport, a été calculé le pourcentage total de vols retardés et annulés sur 12 mois et l’avons comparé au nombre total de vols de chaque compagnie pour l’année. Les données excluent les compagnies aériennes et les aéroports ayant moins de 20 000 vols pour 2023.

Crédit photo : Wikipedia (cc)

[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Immigration, Tribune libre

Mais où iront les migrants quand l’Europe sera devenue l’Afrique ? [L’Agora]

Découvrir l'article

Politique

Elections européennes. Quel est le rôle d’un député européen ? Combien de députés Français ?

Découvrir l'article

Sociétal

Islamisme. Les Frères musulmans cherchent à instaurer un califat en Europe en recourant au soft power

Découvrir l'article

Sociétal

En quoi ma patrie est-elle européenne ? Des Européens témoignent

Découvrir l'article

Tribune libre

Immigration musulmane en Europe. Quels défis attendent les Européens ?

Découvrir l'article

International, Sociétal

Contrôle des populations. La Belgique va réglementer l’application Telegram pour l’ensemble de l’Europe

Découvrir l'article

A La Une, International

Gabegie. Le député européen le mieux payé de Bruxelles a gagné 3 millions d’euros l’année dernière

Découvrir l'article

International

L’empire européen : du désastre organisé à l’horizon nécessaire

Découvrir l'article

Sociétal, Vu ailleurs

L’Européen et les autres peuples. Par Bernard Lugan

Découvrir l'article

Sociétal, Vu ailleurs

Contre la société libérale, retrouver la communauté des Européens. Par Pierre Gentillet

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky