page contents
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Petite politique : Joannic Martin, vice-président du Parti Breton, passe à Horizons !

On le voyait souvent trotter derrière Mathieu Guihard, président de l’immense “Parti Breton”, le briochin Joannic Martin est désormais devenu Français et vient de rallier Horizons, le parti macro-compatible d’Edouard Philippe ! Au-delà de l’aspect comique et éminemment politicien d’un jeune homme qui passe de vice-président d’un parti indépendantiste breton au poste de délégué local d’un parti jacobin français, il y a la constatation que le nationalisme breton ne fait pas recette chez les ambitieux. On imagine désormais Joannic Martin faire le tour de ses comptes sur les réseaux sociaux pour effacer les messages les plus nationalistes afin de plaire à ses nouveaux amis.

L’affaire montre surtout à quel point les différentes chapelles du mouvement breton sont considérées comme des placements politiques peu fructueux par des jeunes ambitieux comme Joannic Martin. De l’extrême-gauche la plus woke et délirante aux pépères tranquilles du Parti Breton en passant par l’auto-proclamé “grand parti autonomiste” que représente l’UDB, on voit bien que le mouvement breton n’y arrive pas. Tous les autres peuples minoritaires ont des formations nationalistes de gouvernement, sauf la Bretagne. Le Parti Breton, pourtant, en se basant sur l’exemple du SNP en Ecosse, avait cru trouver la martingale politique et affiche à qui veut le voir son sérieux et ses cravates “club”. Las ! Le PB a souvent peur de tout et s’abîme en réunions et réunions pour préparer les réunions. Sans oublier une certaine indécision macronienne sur des sujets où l’on ne peut plus être modéré et consensuel, le sujet de l’immigration en étant l’illustration sous couvert de “sérieux” et de “crédibilité”.

Pourtant, le Parti Breton, à sa création, s’était juré de ne pas devenir un UDB de centre-droit. C’est pourtant aujourd’hui ce qu’il est, ne devant ses élus qu’à des alliances locales avec des partis français. Poussant le mimétisme jusqu’à son firmament, le PB a désormais son Ronan Leprohon à lui, la barbe et l’éloquence en moins, le sourire ultra-brite et le côté arriviste en plus.

Triste et pathétique mouvement breton.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine
Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

13 réponses à “Petite politique : Joannic Martin, vice-président du Parti Breton, passe à Horizons !”

  1. Francis-Michel Meyrat dit :

    La seule chose qui sort grandie dans cette affaire est l’épaisseur de la langue de Joannic.

  2. Dude dit :

    Le problème des bretons, c’est le gauchisme viscéral. Horizons est le parti des traitres de droite qui ont choisi Macron.

  3. louis dit :

    c’est le syndrome lassalle

  4. Manac'h Per dit :

    C’est affligeant mais guère surprenant ….. Il existe toutefois, non pas un parti politique breton, mais une revue bretonne, existant depuis près de 24 années, revue nationaliste,indépendantiste et souverainiste bretonne qui n’a jamais succombé aux charmes empoisonnés de partis français !

  5. Henri dit :

    Balladur a attendu trente ans pour trahir son meilleur ami, et ce type aura attendu dix ans pour retourner sa veste. C’est à la fois affligeant et banal. Son CV est éloquent : animateur machin, animateur truc, animateur bidule. Ce sont là les prémices prometteuses d’un futur apparatchik à la Benoît Hamon.

  6. Jacques dit :

    C’est vrai ce que vous dîtes, le mouvement breton est complexé et n’arrive pas à penser son développement hors d’une collabaration pitoyable avec l’occupant.

    Mais en même temps (pour faire du Macron), est-ce que Breizh-Info se comporte autrement ?

    Par certains aspects, vous n’êtes pas mieux qu’un Joannic Martin…

    Vous faites également parti du problême tout en vous pensant autre chose…

    Mettez votre contribution pour faire relever la tête au mouvement breton…

  7. Bernard Thiebault dit :

    Minable, de convictions ce jeune homme, il préfère courir apres un plat de lentilles !!

  8. Hadrien Lemur dit :

    Les convictions les plus nobles s’arrêtent net là ou se montre l’appât du gain. Bravo jeune homme, vous allez faire un excellent sous apprenti secrétaire adjoint remplacent pour cette merde de Philippe.

  9. gaudete dit :

    le parti breton ne peut etre d’extrême-gauche, de gauche, du centre ,de droite il ne peut être que breton Or si j’ai bien compris il est bridé par l’extrême-gauche donc il va à sa perte. Moi qui ne suis pas breton je vois les choses ainsi . Quantà Jacques il oublie que BI n’est pas macronien à ce qu’il me semble, ni Horizon, journalisme honnête c’est pourquoi d’ailleurs il est attaqué, quant à dire de mettre sa contribution à relever le parti breton, est-ce que ceux qui s’en réclament seraient d’accord pour que BI y contribue? Vu les divisions et donc les égo , et d’ailleurs on le sait tant que les gauchos restent à gauche il est impossible de former un parti indépendant avec eux, ils veulent toujours appliquer que leurs règles et rien que leurs règles

  10. J.Louis Questiaux dit :

    Je suis au PB
    J’ai été exclu 6 mois pour lui avoir ecrit cela : Utiliser le PB pour se menager un strapontin chez les macronistes. J’avais raison in an en avance. Je pense qu’il voulait la place du président actuel. Qui lui, voudrait bien prolonger…
    Avant 1981, j’étais à l’UDB. Que j’ai quitté à cause de ces sales soces avec qui, ils se liguaient.
    Oui, pour un plat de lentilles…
    J’ai mal à mon parti.
    L’immigration contre la formation des 25 % de notre société inadaptée à la vie actuelle et dont on se fiche bien car on préfère prendre des imigrants ,moins chers (en apparence!). Le rabaissement des moins en capacité par l’aumone presentée comme une aide humanitaire.
    La présence de la base maritime de
    Brest, l’immobilier et la présence de trop nombreuses villas estivales parisiennes. La santé, surtout en centre Bretagne. Un enseignement de qualité et pour cela, retiré de la main-mise syndico-marxiste
    Etcetera….
    J’avais espéré un autre paragdisme social et politique. C’était la promesse des fondateurs : ni droite, ni gauche, Breton !
    Au lieu de ça, un mouvement qui s’étiole, sans vrai objectifs politique, au sens noble du terme, un renouvellement de ses cadres actif.
    Mais une direction accrochée à ses faux attributs et petits oripeaux du pouvoir…
    Être vice président d’un parti ignoré de tout de monde….

  11. GIRARD dit :

    Inconsistant et donc sans avenir.

  12. patphil dit :

    il sent le vent tourner… un vent mauvais?

  13. Boulic dit :

    C’est consternant et profondément triste,Cela montre qu’il est prêt à n’importe quelle insulte contre la Bretagne.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

E brezhoneg, Politique

Votadegoù : Ar Strollad Breizh (PB) a vo war ar renk e Breizh hag e Paris

Découvrir l'article

Local, Politique, RENNES

25 militants réunis pour le grand congrès annuel du Parti breton

Découvrir l'article

Politique

Joannic Martin : la soupe est meilleure chez Horizons

Découvrir l'article

E brezhoneg, Sociétal, Société

Arabat komz eus an IVG !

Découvrir l'article

E brezhoneg, LANNION, Local

Tregastel (Bro Dreger) : “amañ e vez komzet galleg ha n’eo ket brezhoneg”

Découvrir l'article

E brezhoneg, Immigration

A-benn 2050, un den diwar bemp en oad da labourat a vo o chom en Afrika

Découvrir l'article

Immigration, Politique

Un mouvement nationaliste breton complètement absent du débat sur l’immigration

Découvrir l'article

Politique, Tribune libre

Immigration : l’insupportable niaiserie de l’Emsav [L’Agora]

Découvrir l'article

Local, MORLAIX, Social, Société

Quand le mouvement breton de gauche se comporte en vrai patron de droite

Découvrir l'article

VANNES

Le mouvement breton, définition et perspectives. Une conférence le samedi 17 juin 2023 à Vannes

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky