Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Immigration. Un gang serbe faisait entrer des clandestins tunisiens en France

Malgré les annonces de façade de la part d’Emmanuel Macron et du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin à quelques mois des Jeux Olympiques, la France est plus que jamais le théâtre de tous les trafics, y compris celui des êtres humains.

Un gang serbe faisait entrer des migrants en France

Le 12 avril dernier, le quotidien le Parisien a révélé que 13 individus appartenant au gang « El Tetwani », une puissante organisation serbe « suspectée d’être à la tête d’un vaste trafic international de migrants vers la France en passant par la route des Balkans », avaient été interpellés dans l’Hexagone le 9 avril par des policiers de l’Office de lutte contre le trafic illicite de migrants (OLTIM).

Cette opération trouve son origine en octobre 2022. À l’époque, c’est un signalement de la part de la société de livraison DHL concernant un « afflux anormal d’envoi de colis contenant des passeports tunisiens en provenance de la Serbie et à destination de plusieurs adresses en Île-de-France » qui va mettre les enquêteurs de l’OLTIM (avec la collaboration d’Europol) sur la piste du gang serbe.

Quant au procédé utilisé par ces mafieux spécialisés dans le trafic de migrants, les candidats à l’immigration vers l’Europe, en provenance du Maghreb et plus particulièrement de Tunisie, se rendaient dans un premier temps en Europe de l’Est. Puis devaient ensuite gagner la Serbie. Une fois arrivés dans le pays des Balkans, les clandestins confiaient leurs papiers d’identité aux membres du gang « El Tetwani ».

De nombreux complices en France

Les immigrés maghrébins étaient ensuite dirigés vers la France. Dont ils parvenaient manifestement à franchir la frontière sans encombre à l’aide de nouveaux faux papiers fournis par les criminels serbes.

Puis, une fois logés illégalement dans des habitations hexagonales, les migrants recevaient par colis leurs passeports tunisiens remis précédemment aux trafiquants.

L’enquête menée par l’OLTIM a permis d’identifier les principaux instigateurs de ce trafic international. Des figures réparties dans plusieurs pays, de la Tunisie à la Serbie en passant par la Hongrie et la Turquie.

Par ailleurs, cette mafia internationale avait également de nombreux complices en France pour mener à bien ce manège. Parmi ces complicités, les policiers ont précisé que des logisticiens chargés de récupérer les colis contenant les passeports mais aussi des collecteurs d’argents remis par les migrants, des blanchisseurs de cet argent ou encore des personnes ayant fourni un hébergement pour ces clandestins maghrébins avaient pris part au trafic.

À l’issue de leur garde à vue, 10 des 13 personnes interpellées ont été présentées à un juge d’instruction à Paris. Ce gang « El Tetwani » est notamment accusé d’aide à l’entrée et au séjour irréguliers en bande organisée, de traite des êtres humains en bande organisée ou encore de blanchiment.

Nous pouvons également nous interroger sur l’absence de réaction des autorités serbes puisqu’un article publié en octobre 2023 par Courrier International indiquait que ce gang « El Tetwani » était implanté dans une zone frontalière au nord de la Serbie.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

5 réponses à “Immigration. Un gang serbe faisait entrer des clandestins tunisiens en France”

  1. voronine dit :

    ILfallait réfléchir à tout ça dans les années 90….Ne pas démanteler la YOUGOSLAVIE , combattre les serbes , bombarder la SERBIE , amputer le KOSOVO pour le bénéfice des truands albanais ( THACI, actuellement au TPI ), et pour installer la plus grande base US à BONDSTEELpour intimider la RUSSIE …. tout se paie un jour !

  2. Gaï de ROPRAZ dit :

    Moi ce qui me tue, c’est la porosité de nos frontières !!! Et il va sans dire que le Gouvernement ne fait rien, strictement RIEN, pour empêcher cette invasion systématique. Quant à parler des annonces de façade des uns et des autres, en particulier Macron, on peut en rire, mais à mon sens c’est dramatique. C’est pour cela que je le dis haut et fort : Macron c’est le fossoyeur de notre Patrie. Et il est regretable que certaines factions politques me donneront tort…

  3. René Pagès dit :

    Ce qu’il manque à la France, ce sont des politiciens avec une grosse paire de C*******
    Ça continue de plus belle. Quand on est dirigé par un gouvernement d’incompétents et de menteurs et que les sanctions dérisoires sont prononcées par des juges rouges idéologues et “humanistes”, donc complices des trafiquants, la valse des migrants continue.
    Une seule solution pour les voyous interpelés : 5 ans de taule, au pain sec et à l’eau, directement dans des prisons en Terre Adélie ou dans la jungle amazonienne en Guyane. Ça désengorgerait les prisons de France et enlèverait l’envie de récidive.

  4. Gaï de ROPRAZ dit :

    Je confirme mon plaidoyer de 10H23.
    Ceci dit, merci à René Pages de parler de prisons en Terre Adelie.

    Il y a trois ou quatre ans, j’avais soumis cette idée à un politique influant (Inutile de le citer car c’était -et est toujours probablement- un imbécile), venu nous rendre visite (Sur l’argent du contribuable) au Canada. Lorsque j’ai soumis ma proposition de bagnes en Terre Adelie, il m’avait ri au nez en me traitant par dessus la jambe. Or, je le sais, cette idée est bien réelle. A cet égard, récemment, j’ai appris par un Ami Sénateur qu’au vu de la recrudescence de la criminalité en France à laquelle s’ajoutent les invasions non-contrôlées, particulierement fomentées par des “Etrangers”, l’idée d’un bagne était de nouveau sur la table de Macron. Mais Macron étant un pleutre en fin de parcours politique, il s’en désintéresse. De ce fait, je pense, et je suis presque certain, que les immenses espaces en Terre Adelie devolus à la France au titre de “recherches” astronomiques et autres sujets, serviront un jour ou l’autre pour construire des bagnes, et ainsi éloigner le danger perpétuel qui est le nôtre dans l’Hexagone avec nos institutions pénitencieres poreuses et d’un âge seculaire, ce qui facilite les fuites des dangereux taulards, créant ainsi un risque considérable à la population française.

  5. Drôle de dame dit :

    Pauvre France ouverte à tous vents nous sommes envahis de toutes les côtés et aucun politique ne bouge Quand cela va s’arreter? mais en 2002 un certain Jean Marie nous avait prevenu : STOP ou ENCORE? vous avez voté ENCORE… bonne dêgustation

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Immigration, Tribune libre

Mais où iront les migrants quand l’Europe sera devenue l’Afrique ? [L’Agora]

Découvrir l'article

A La Une, Immigration, International

Freedom of Movement Solidarity Network : le nouveau réseau des associations pro-migrants pour accélérer l’invasion

Découvrir l'article

Châteaubriant, Immigration

Châteaubriant (44) : 7 collectifs de “chrétiens de gauche” vont animer une réunion publique sur l’immigration

Découvrir l'article

A La Une, Environnement, Immigration, International, Sociétal

Grand remplacement. Les Européens plus inquiets de l’immigration que du changement climatique

Découvrir l'article

A La Une, Immigration

Nouveau bateau ONG pro-migrants en Méditerranée : un nouvel affront à l’Italie

Découvrir l'article

International

Tyrannie politique en Allemagne. Un politicien de l’AfD condamné pour avoir mis en garde contre les viols collectifs commis par des migrants

Découvrir l'article

International

Florence (Italie). Des migrants “mineurs isolés” tunisiens mettent le feu au centre d’accueil avant de tenter de bloquer les portes pour empêcher le personnel de fuir

Découvrir l'article

Immigration, International

Italie. 8 000 clandestins supplémentaires ont débarqué en 20 jours

Découvrir l'article

International

Royaume-Uni. Farage demande au gouvernement de publier les statistiques complètes sur les crimes commis par les migrants

Découvrir l'article

Immigration, Sociétal

Pays basque. Des militants pour la langue aident des clandestins africains à franchir illégalement la frontière [Vidéo]

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky