Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Les fraudes de type « Deepfake » se multiplient : un tiers des entreprises sont déjà touchées par des fraudes assistées par l’IA

L’intelligence artificielle, l’un des sujets les plus brûlants dans les secteurs de la consommation et des affaires, s’accompagne de son côté sombre, car de plus en plus d’escrocs utilisent des outils d’IA pour des cyberattaques et des atteintes à la protection des données. Les fraudes assistées par l’IA et les deepfakes ont explosé au cours des deux dernières années, confrontant les entreprises et les consommateurs à un nouveau type d’escroquerie beaucoup plus difficile à prévenir et à reconnaître.

Selon des données récentes, un tiers des entreprises ont déjà été touchées par la fraude assistée par l’IA, tandis que plus de 80 % d’entre elles la considèrent comme une véritable menace.

46 % des entreprises ont été confrontées à une fraude à l’identité synthétique et 37 % à des « deepfakes » vocaux

L’intelligence artificielle a donné aux escrocs une longueur d’avance, les aidant à passer du statut de cybercriminels à celui d’attaquants sophistiqués. L’une de leurs méthodes favorites pour améliorer les escroqueries est le deepfake, qui devient de plus en plus facile à créer et de plus en plus difficile à repérer. Le cas récent d’un employé du secteur financier qui a versé 25 millions de dollars à la suite d’un appel vidéo avec un faux « directeur financier » le confirme.

Le nombre de fraudes par deepfake est monté en flèche, et les entreprises du monde entier ressentent l’impact de ce type de contenu IA malveillant. Une enquête du fournisseur de services de vérification d’identité Regula, menée auprès de plus de 1 000 experts en détection de fraude aux États-Unis, au Royaume-Uni, en France et en Allemagne, montre à quel point ces fraudes sont devenues courantes.

Selon l’enquête, une part importante de leurs entreprises a été ciblée par l’une des trois méthodes de fraude d’identité avancée assistée par l’IA. L’usurpation d’identité synthétique, où les escrocs utilisent une combinaison d’éléments d’identité réels et faux, est apparue comme l’escroquerie la plus courante, avec une part de 46 % parmi les personnes interrogées.

En outre, 37 % des entreprises ont signalé des cas d’imitation vocale, ce qui en fait la deuxième méthode d’escroquerie à l’IA la plus utilisée. Pour l’instant, les deepfakes vidéo sont beaucoup moins fréquents, puisque seulement 29 % des personnes interrogées ont été confrontées à de telles tentatives d’escroquerie. L’enquête a également montré que plus de 80 % des experts interrogés estiment que ces trois méthodes constituent une menace sérieuse pour les entreprises.

Le coût annuel de la cybercriminalité atteindra 9,2 billions de dollars en 2024, soit un billion de plus que l’année dernière

Les escrocs étant de plus en plus nombreux à utiliser des outils d’IA pour mener des attaques sophistiquées, le coût mondial de la cybercriminalité atteindra des sommets inégalés. Selon Statista Market Insight, le coût mondial de la cybercriminalité devrait atteindre 9,2 billions de dollars en 2024, soit un billion de plus que l’année dernière.

Plus inquiétant encore, malgré tous les efforts déployés pour prévenir et minimiser les dommages causés par la cybercriminalité, ce chiffre devrait augmenter de 70 % au cours des années suivantes et atteindre le chiffre choquant de 13,8 billions de dollars d’ici 2028.

Crédit photo : Pixabay (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Une réponse à “Les fraudes de type « Deepfake » se multiplient : un tiers des entreprises sont déjà touchées par des fraudes assistées par l’IA”

  1. NEVEU RAYMOND dit :

    Comment pas de surdoué.e.s pour répondre???
    Nous nous sommes sollicité.e.s pour le Sidaction, la rénovation énergétique,SOS assistance des vieux cons, les tarifs de Moutouelles qui augmentent, …les ONG merdiques, les conneries religieuses (hormis l’Ordre de Malte, Chrétiens d’Orient…etc…)…

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Economie

Plus d’un tiers des attaques frauduleuses visant les institutions financières utilisent désormais l’IA

Découvrir l'article

Economie

51 % des Français font confiance aux nouvelles technologies pour gérer leur épargne et leur argent

Découvrir l'article

International

Sécurité sociale : la Cour des comptes pointe 5,5 milliards d’euros d’erreurs dans la branche famille

Découvrir l'article

Economie

66% des entreprises françaises affirment ne plus être impactées par les retards de paiement

Découvrir l'article

Informatique, Sociétal

Les Français et « l’esprit critique » : l’indépendance des médias de plus en plus importante [Vidéo]

Découvrir l'article

Economie

L’IA pourrait entrainer la suppression de près de 8 millions d’emplois au Royaume-Uni

Découvrir l'article

Economie

Contrefaçon. Lancement du CVAN, une solution clé en main pour les plateformes en ligne.

Découvrir l'article

Sociétal

Course à l’IA, vers le meilleur des mondes ?

Découvrir l'article

Santé, Sciences

Les cerveaux des hommes et des femmes sont bien différents. La preuve par l’IRM

Découvrir l'article

Immigration, International, Santé, Sociétal

Royaume-Uni. Des milliers de fausses infirmières africaines suspectées de fraude à l’examen

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky