Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Ecosse. Le nouveau leader du SNP renonce à un ministère de l’indépendance

Des années de déclin du Parti national écossais (SNP), parti de la gauche dure, suivies de l’effondrement récent du parti, qui a vu le Premier ministre écossais Humza Yousaf démissionner de son poste, ont porté un coup dur à la cause plus large de l’indépendance de l’Écosse.

Aujourd’hui, le nouveau leader du SNP, John Swinney, a décidé de supprimer purement et simplement le poste de ministre de l’indépendance au sein du gouvernement. Ce dernier veut indiquer ainsi clairement aux électeurs écossais que son gouvernement se concentre sur leurs préoccupations immédiates en matière de coût de la vie avant les élections générales.

Le poste, occupé par Jamie Hepburn, a été créé par le premier ministre précédent, Humza Yousaf, il y a un an, avec pour principale responsabilité la publication d’une série de documents sur la manière dont les différents aspects du gouvernement fonctionneraient en cas d’indépendance de l’Écosse. Aucun référendum n’étant imminent, les partis d’opposition ont critiqué ces publications qu’ils considéraient comme un gaspillage de l’argent des contribuables. Le treizième document de la série, sur la justice dans une Écosse indépendante, a été publié le mois dernier.

Les partisans de l’indépendance ont, bien entendu, largement nié que les problèmes du SNP aient nui à leur cause. Mais M. Swinney, dont les détracteurs disent qu’il est si « ennuyeux » qu’il nuira encore plus à son parti, a sapé cette semaine leurs efforts de diversion et prouvé que l’indépendance est – pour l’instant, du moins – morte dans l’eau.

Un groupe de campagne indépendantiste a qualifié cette décision d’« erreur de jugement », ajoutant qu’elle « illustre l’incapacité du gouvernement à s’engager dans une planification sérieuse de l’indépendance ».

D’autres ont plaisanté en disant que le poste ministériel ne devait pas être si efficace que cela, puisqu’ils n’en avaient jamais entendu parler.

La décision de M. Swinney de supprimer le poste n’est pas claire en ce qui concerne son affirmation selon laquelle « mon leadership sera axé sur » la construction d’un « soutien plus important » à l’indépendance. Les responsabilités de ce poste, qui a été créé il y a tout juste un an sous la présidence de M. Yousaf, seront désormais assumées par le ministre des affaires étrangères et de la culture.

Un porte-parole du SNP a insisté sur le fait que « tous les ministres de notre gouvernement se concentrent sur l’indépendance en Europe ». Mais les militants pro-union se frotteront les mains de cette décision, qui donne l’impression que le mouvement indépendantiste recule au lieu d’avancer.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

2 réponses à “Ecosse. Le nouveau leader du SNP renonce à un ministère de l’indépendance”

  1. Arturus Rex dit :

    Un mouvement indépendantiste, lorsqu’il est noyauté par la gauche woke comme en Ecosse ou en Catalogne, finit toujours par renforcer les forces centripètes…

  2. pedro dit :

    Cela vient de l’idée que toutes les minorités vont dans le même sens, mais c’est plus compliqué que ça. Il est sain qu’un parti indépendantiste soit ouvert d’esprit et pas juste un parti nationaliste xénophobe comme ceux des vieux états-nations, mais bon, il faut rester équilibré j’imagine. Cela explique sûrement aussi leur difficulté à atteindre une majorité solide en récupérant plus de voix du labour party. Au lieu de faire dans le progressisme excessif, il vaut mieux montrer aux gens les atouts du pays pour se “débrouiller tout seul” (et l’écosse les a largement, tout comme les pays du nord ou même la Bretagne d’ailleurs)

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International, Sociétal

Propagande en Ecosse. L’idéologie du genre « profondément ancrée » dans les écoles du pays

Découvrir l'article

Tourisme

À la découverte des Cornouailles britanniques : 10 lieux incontournables à visiter en famille

Découvrir l'article

Tourisme

À la découverte de l’Irlande : 10 lieux incontournables à visiter en famille

Découvrir l'article

Tourisme

À la découverte de l’Écosse : 10 lieux incontournables à visiter en famille

Découvrir l'article

A La Une, International

La moitié des Écossais souhaitent l’abrogation de la loi folle « sur les crimes de haine »

Découvrir l'article

A La Une, International

La Catalogne s’éloigne de la voie indépendantiste

Découvrir l'article

International

Kate Forbes et le fragile pluralisme écossais

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine, International

Ecosse. L’avenir des Highland Games est menacé

Découvrir l'article

International

Écosse. Le flic de la pensée Humza Yousaf démissionne de son poste de premier ministre

Découvrir l'article

International

Ecosse. La loi sur les « crimes de haine » détournée et bientôt abrogée ?

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky