Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Les travailleurs aux clics : les esclaves du net

Les travailleurs au clic sont les nouveaux esclaves de l’internet. On connait à peine l’existence de ces travailleurs alors que ce sont eux qui font tourner nombre de sites et pour quelques euros…

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Une réponse à “Les travailleurs aux clics : les esclaves du net”

  1. Nicole dit :

    On ne dit pas “les travails” mais “les travaux”, c’est niveau CE2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

PONTIVY

Trafic de drogue et violences à Pontivy : Des Albanais condamnés

Découvrir l'article

Informatique, Sociétal

Najat Vallaud-Belkacem : l’ancienne ministre socialiste veut « rationner » Internet contre le réchauffement climatique

Découvrir l'article

Informatique

Comment optimiser votre connexion Internet et découvrir les dernières innovations ?

Découvrir l'article

Informatique

Comment booster votre connexion Wi-Fi ?

Découvrir l'article

Economie

Comment contourner la censure sur Internet ? Logiciels et méthodes

Découvrir l'article

Sociétal

Comment sécuriser efficacement son réseau WiFi ?

Découvrir l'article

Le Mag', Sociétal

Consommation. L’information en ligne sur le produit, déterminante avant l’achat en magasin

Découvrir l'article

Economie

High-Tech, Petit électroménager, Hi-Fi…Comment dénicher de bonnes remises sur Internet ?

Découvrir l'article

Informatique

Comment masquer son IP et protéger sa vie privée en ligne ?

Découvrir l'article

Santé

L’inquiétante fuite des dossiers médicaux sur internet

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky