page contents
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Violence politique en Italie. Deux militants de la Lega hospitalisés après une agression brutale

L’agression brutale dont ont été victimes deux sympathisants du parti de droite italien Lega au cours du week-end a été fermement condamnée par les députés conservateurs italiens.

Le père et le fils, âgés respectivement de 60 et 15 ans, distribuaient des tracts au nom d’Andrea Tragaioli, maire de Rivoli, une commune de la municipalité de Turin, le dimanche matin. Après avoir été encerclés par un groupe de sept personnes, les partisans de la Lega ont été attaqués et frappés à coups de batte.

Tous deux ont été blessés au dos et au visage, et le jeune homme de 15 ans, qui a également été blessé à l’œil, a dû subir un scanner dans un hôpital voisin en raison d’un traumatisme crânien. L’identité des agresseurs n’a pas encore été révélée. Les deux sympathisants de la Lega ont été maintenus en observation à l’hôpital.

Le vice-premier ministre italien et chef de la Lega, Matteo Salvini, a adressé une « accolade affectueuse » aux partisans blessés de son parti, tandis que le député de la Lega, Riccardo Molinari, a averti que « le nombre de ces épisodes de haine à motivation politique a augmenté au cours des derniers mois ».

« Un épisode aussi inquiétant qu’inacceptable : des mots de condamnation clairs de la part de la gauche seraient nécessaires pour un cas qui met une fois de plus en évidence les effets dangereux d’un schéma selon lequel le centre-droit est composé de monstres à combattre », a écrit Il Giornale.

Il suffit de se souvenir des « années de plomb » des années 1970 pour comprendre l’Italie n’est pas étrangère à la violence de gauche. De nombreux responsables ont mis en garde contre une recrudescence de l’agitation de la gauche radicale à la suite de la prise de contrôle du gouvernement italien par les populistes de Giorgia Meloni et sa coalition de droite.

L’année dernière encore, une querelle diplomatique a éclaté entre les gouvernements italien et hongrois à propos du traitement réservé à un extrémiste de gauche impliqué dans un attentat au marteau à Budapest, l’activiste Ilaria Salis, 39 ans, cherchant à obtenir l’immunité contre les poursuites judiciaires en raison de la décision du Parti démocrate italien de la présenter comme candidate aux élections.

Bien que les médias dénoncent presque quotidiennement la montée de l’extrême droite, l’Europe a connu une vague croissante de violence à l’encontre de politiciens conservateurs et nationalistes, avec notamment la tentative d’assassinat d’un législateur conservateur en Espagne en novembre et l’agression d’un haut dirigeant de l’AfD à l’aide d’une seringue.

La semaine dernière, la tentative d’assassinat du premier ministre slovaque Robert Fico par un poète et militant de la gauche antigouvernementale a renforcé les craintes d’une montée de la violence.

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

A La Une, Agriculture, Immigration

Un migrant amputé par une machine agricole et laissé mourir : le visage de l’esclavagisme nécessaire au capitalisme et encouragé par le gauchisme

Découvrir l'article

Agriculture, Economie, Immigration, International, Social, Sociétal

Immigration économique. Le secteur agricole et agroalimentaire italien peut-il se passer de travailleurs migrants ?

Découvrir l'article

RENNES

Agression meurtrière à Rennes : un homme tué lors d’une rixe à coups de couteau et de machette – deux Afghans interpellés

Découvrir l'article

LORIENT

Agression au drive de fast-food : un jeune homme poignardé sept fois pour avoir doublé la file

Découvrir l'article

NANTES

Nantes : Un homme agressé au marteau par une bande de 15 personnes

Découvrir l'article

International

Immigration. Le centre pour migrants voulu par Meloni en Albanie ouvrira ses portes en août

Découvrir l'article

International

Migrants business : le transfert des migrants de l’Italie à l’Albanie sera dévolu à des navires privés

Découvrir l'article

Immigration

Migrants business : la mafia derrière les entrées légales de travailleurs étrangers

Découvrir l'article

Santé, Société

Dictature sanitaire en Italie : certificat de vaccination HPV et 4ème dose anti-covid obligatoires pour étudier ?

Découvrir l'article

BREST

Violente agression à Brest : un couple attaqué chez lui par un migrant sous OQTF

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky