Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Dans une interview au Figaro, Nicolas Sarkozy décrit l’existence d’un lien évident entre immigration et délinquance

Dans une interview exclusive accordée au Figaro, l’ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, s’est exprimé sur divers sujets d’actualité. En retrait de la vie politique depuis plusieurs années, Sarkozy a abordé des thèmes allant de la Nouvelle-Calédonie à l’immigration, en passant par les relations internationales et l’Europe.

Nouvelle-Calédonie

Interrogé sur la situation en Nouvelle-Calédonie, Nicolas Sarkozy a exprimé sa surprise face aux nombreuses approximations concernant ce territoire. Il a souligné que la violence en Nouvelle-Calédonie n’était pas un phénomène nouveau et a défendu le processus référendaire qui a vu les Calédoniens confirmer à trois reprises leur volonté de rester Français. Il a critiqué la proposition de Marine Le Pen d’organiser un quatrième référendum, y voyant un manque d’expérience et de sang-froid.

Violence et sécurité en France

Sarkozy a sévèrement critiqué la manière dont la violence est perçue et gérée en France. Il a rappelé que sous son gouvernement, la délinquance avait baissé pendant neuf années consécutives grâce à des mesures efficaces comme les peines planchers et la rétention de sûreté. Il a déploré le démantèlement de cet arsenal sécuritaire par François Hollande et la gauche, qualifiant cela de scandale d’État.

Immigration

Concernant l’immigration, Sarkozy a affirmé l’existence d’un lien évident entre immigration et délinquance, soulignant la proportion élevée d’étrangers dans les prisons françaises. Il a exprimé des réserves sur l’idée d’un référendum sur l’immigration, préférant une approche coordonnée au niveau européen, notamment via la création d’un gouvernement politique de Schengen pour gérer les frontières de manière efficace.

Europe

Sarkozy a plaidé pour une refonte en profondeur du fonctionnement de l’Europe, proposant de distinguer trois Europes : l’Europe de l’euro, l’Europe de l’Union et l’Europe de Schengen, chacune ayant un mode de fonctionnement spécifique et des membres différents. Il a exprimé son opposition à l’élargissement de l’UE à l’Ukraine, y voyant une obsession américaine qui affaiblirait l’autonomie européenne.

Russie et Ukraine

Sarkozy a souligné la complexité des relations entre l’Ukraine et la Russie, rappelant leur histoire commune. Il a critiqué l’approche binaire de la situation et a appelé à des négociations sérieuses avec Vladimir Poutine pour éviter un conflit aux conséquences dramatiques. Il s’est montré sceptique quant à l’envoi de troupes au sol, préférant une solution diplomatique.

Donald Trump

L’ancien président a exprimé sa méfiance vis-à-vis de la politique américaine, indépendamment de son président. Il a critiqué le repliement des États-Unis sur eux-mêmes, une tendance qui, selon lui, a commencé avec Barack Obama et s’est poursuivie avec Donald Trump.

Israël et Palestine

Sarkozy a fermement soutenu Israël, rappelant l’importance historique et politique de l’État hébreu. Il a condamné la mise sur un même plan des dirigeants israéliens et des terroristes du Hamas par la Cour pénale internationale, tout en appelant Israël à respecter davantage le droit humanitaire. Il a réaffirmé que la solution à deux États était la seule issue viable au conflit israélo-palestinien.

Antisémitisme en France

Sarkozy a déploré la résurgence de l’antisémitisme en France, souvent masqué derrière l’antisionisme ou le décolonialisme. Il a appelé à un combat sans relâche contre ce fléau, soulignant l’importance de reconnaître et de préserver les racines judéo-chrétiennes de l’Europe.

Nucléaire

Il a qualifié la fermeture de la centrale de Fessenheim de scandale d’État et a salué le président Macron pour avoir relancé le développement nucléaire en France. Il a insisté sur l’importance de l’énergie nucléaire pour l’avenir énergétique du pays.

Aide à mourir

Sur la question de l’aide à mourir, Sarkozy a exprimé ses réserves, estimant que ce sujet délicat ne pouvait être entièrement réglé par la loi. Il a plaidé pour un dialogue profond entre le malade, sa famille et le médecin, et a souligné la nécessité de renforcer les soins palliatifs.

Européennes et droite française

Enfin, Sarkozy a réitéré son appel à la droite française à se rassembler et à utiliser son influence pour guider Emmanuel Macron vers une politique plus en harmonie avec les attentes des Français. Il a salué l’émergence de nouveaux talents politiques comme Gabriel Attal, tout en critiquant l’époque actuelle pour son manque de vision et de grandeur politique.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Sociétal

87% des Français réclament une justice plus sévère envers les délinquants

Découvrir l'article

International

Grand remplacement au Royaume-Uni. L’immigration massive est à l’origine de la plus forte augmentation de la population depuis 75 ans

Découvrir l'article

International

Immigration. Le Parlement finlandais adopte une nouvelle législation sur le contrôle des frontières

Découvrir l'article

Sociétal

Répression médiatique. CNews sanctionné par l’Arcom de 80 000 euros d’amendes pour avoir laissé dire à un intervenant que « l’immigration tue »

Découvrir l'article

International

Immigration. Le gouvernement allemand fait obstruction aux plans d’expulsion des Afghans

Découvrir l'article

Football, Sport

La star du football en Allemagne Toni Kroos déplore les conséquences de l’immigration dans son pays

Découvrir l'article

Sociétal

Élections législatives 2024 : quelles sont les propositions des trois principaux partis sur l’immigration ?

Découvrir l'article

International

Allemagne. Des fonctionnaires du ministère des affaires étrangères font l’objet d’une enquête pour avoir délivré des permis d’entrée illégaux

Découvrir l'article

Immigration, Local, RENNES, Vidéo

Mamelouk sur un cheval, route bloquée : à Rennes un mariage tchétchène provoque la stupeur [Vidéo]

Découvrir l'article

Sociétal

Immigration en France : les chiffres clés de 2023

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky