Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

2024 : électeur devient un métier absorbant : les survivants

 Paul Molac, député sortant (régionaliste, Ploërmel), constate que Emmanuel Macron a choisi de « sacrifier ses propres députés », aujourd’hui près de deux cents, mais qui pourraient retomber à un contingent d’une centaine (Les Infos de Ploërmel, 12 juin 2024). En Bretagne (5), ils sont  15 Renaissance, 5 Modem et 2 Horizons ; il y a le cas particulier de Jean-Charles Larsonneur (Brest centre) qui fut élu en 2017 et réélu en 2022 avec la casaque majorité présidentielle ; depuis il s’est réfugié chez les non-inscrits. Au second tour de 2022, il fut réélu presque miraculeusement avec 118 voix d’avance (18 127/18 009) sur Pierre-Yves Cadalen (LFI). « A Brest, nous sommes en tête, et aussi dans les quartiers populaires », souligne Cadalen (Ouest-France, Finistère, lundi 20 juin 2022).

Effectivement, les communes de Bohars, Gouesnou et Guilers avaient sauvé Larsonneur. Mais aux européennes de 2024, Bohars a placé Raphaël Glucksmann en tête (24,57 %), tandis que Gouesnou et Guilers choisissaient  Jordan Bardella (respectivement 25,84 % et 28,35 %). Bien entendu, à Brest, Raphaël Glucksmann est arrivé en tête (22,08 %), talonné par Jordan Bardella (21,06 %). Notons que, dès le soir des européennes, le député sortant annonçait la couleur : « Je me représenterai. En indépendant, toujours sur cette même ligne d’une voix sociale-démocrate réformiste sur les questions socio-économiques et une ligne que j’assume plus dure sur les questions de sécurité, de justice et de défense. Je me suis présenté sur ces idées en 2022, elles n’ont pas changé. » (Le Télégramme, Brest, lundi 10 juin 2024). L’« indépendant » fera-t-il des étincelles le 30 juin ?

Bernard Morvan

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Une réponse à “2024 : électeur devient un métier absorbant : les survivants”

  1. Raymond NEVEU dit :

    Blablabla…quel crédit accordé à cet individu? Il a perdu sa prébende et se propose d’avoir les meilleures intentions désormais…mais qu’a-t-il fait dans la précédente législature? Vae Victis!

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

A La Une, Politique

Rassemblement national : Victoire ou défaite ?

Découvrir l'article

Politique

Le Rassemblement national aux législatives en Corse : analyse

Découvrir l'article

A La Une, Politique

Législatives 2024. Le Rassemblement national devant la gauche au second tour en nombre de voix

Découvrir l'article

A La Une, Politique

Arrivé en tête au Premier tour des Européennes et des Législatives en Bretagne, le RN n’y a aucun député

Découvrir l'article

Politique

Législatives en Bretagne. Les débats du second tour en vidéo (Ille et Vilaine et Côtes d’Armor)

Découvrir l'article

A La Une, Politique

« L’avenir de la civilisation et des enfants est en jeu ». Entretien avec Malika Sorel

Découvrir l'article

Politique, Tribune libre

Législatives 2024. Comment la droite peut gagner ?

Découvrir l'article

Tribune libre

Éloge des radicaux, ou pourquoi la gauche peut gouverner plus facilement que le RN [L’Agora]

Découvrir l'article

A La Une, Politique

Alain de Benoist : « Le RN n’est pas en train d’unir les droites, mais d’absorber ses concurrents » [Interview]

Découvrir l'article

Politique, ST-BRIEUC

Législatives 2024. La liste des candidats dans les Côtes d’Armor

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky