Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Trouver une assurance après avoir été résilié pour alcoolémie

Certes, c’est une situation désagréable que de se retrouver sans assurance après une résiliation pour alcoolémie. Toutefois, il existe des solutions conçues sur mesure pour vous aider à retrouver une couverture adéquate. Parmi ces solutions, SOS MALUS se distingue par son expertise et son soutien aux conducteurs résiliés.

Perte d’assurance après une alcoolémie : les raisons

La conduite sous l’emprise de l’alcool est un facteur de risque majeur sur les routes. En France, la législation est particulièrement stricte à cet égard. Cela étant, les compagnies d’assurance sont tenues de résilier les contrats des conducteurs pris en flagrant délit d’alcoolémie. Les raisons de cette résiliation sont multiples.

Dans un premier temps, les statistiques montrent que l’alcool au volant multiplie les risques d’accidents. Il met en danger le conducteur, ses passagers et les autres usagers de la route.

Aussi, notons que les accidents liés à l’alcool sont généralement graves : ils entraînent des coûts élevés pour les compagnies d’assurance. N’omettons pas d’ailleurs que ces dernières doivent se conformer aux régulations en vigueur, qui exigent une résiliation en cas de conduite en état d’ivresse.

Ces raisons expliquent pourquoi il est indispensable de trouver une nouvelle assurance rapidement, pour ne pas rester sans couverture en cas de sinistre.

Choisir SOS MALUS comme assurance après une alcoolémie

Après avoir été résilié par votre assurance pour alcoolémie, il est clair que se tourner vers un assureur spécialiste des conducteurs résiliés est la meilleure option qui se présente. En effet, SOS Malus, assureur pour résiliés maitrise le secteur par cœur et a su mettre en place au fil des années des couvertures idéales, parfaitement adaptées aux conducteurs résiliés.

Avec SOS MALUS, vous avez la certitude d’être assuré comme n’importe quel autre conducteur et de bénéficier de garanties solides pour être indemnisé ou protégé en cas de sinistres. Mais, la véritable valeur ajoutée de cet assureur réside dans :

  • Une expertise reconnue : Spécialiste des situations délicates, SOS MALUS fournit des solutions sur mesure pour les conducteurs ayant été résiliés pour alcoolémie.
  • Des garanties de couverture : Vous bénéficiez de protections solides, équivalentes à celles des conducteurs non résiliés.
  • Un accompagnement personnalisé : Les équipes de SOS MALUS vous accompagnent dans toutes vos démarches, de la souscription à la gestion des sinistres.

Alors, si vous avez été résilié par votre assurance pour alcoolémie, la marche à suivre, c’est de juste faire appel aux équipes expertes de l’agence.

Comment trouver une assurance après une alcoolémie ?

Trouver une assurance après une résiliation pour alcoolémie semble complexe en apparence, mais c’est une démarche indispensable pour retrouver une sérénité sur la route.

Pour commencer, vous allez prendre le temps d’analyser votre situation, de comprendre les raisons de la résiliation et d’identifier vos besoins en termes d’assurance. Tournez-vous vers des compagnies d’assurance spécialisées dans les profils à risque, comme SOS MALUS, qui proposent des solutions adaptées aux conducteurs résiliés.

Cependant, vous aurez probablement tort de vous contenter de la première offre venue. Comparez plutôt les différentes propositions pour trouver celle qui présente le meilleur rapport qualité-prix et les garanties les plus adaptées. Surtout, il ne faut pas hésiter à solliciter des conseils auprès de professionnels de l’assurance ou d’associations de consommateurs pour vous orienter dans votre choix. Une fois l’offre choisie, procédez rapidement à la souscription pour éviter de rester sans couverture.

Article non rédigé par la rédaction de breizh-info.com

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Une réponse à “Trouver une assurance après avoir été résilié pour alcoolémie”

  1. Eschyle 49 dit :

    Il ne s’agit pas d’alcool, mais de quelque chose de beaucoup plus grave: l’assurance de responsabilité civile professionnelle des 76.274 avocats français.
    En France, il y a 652 neurochirurgiens [profession médicale]; depuis l’an 451 avant JC, il y avait 444 avoués [profession judiciaire], d’une qualification comparable à celle des neurochirurgiens.
    Comme, en 2012 après JC, ils furent remplacés par 76.274 avocats (d’une qualification analogue, selon les formations, à celle des généralistes, infirmiers et aides-soignants), l’ancien Premier président de la Cour d’appel de Paris fut chargé de rédiger un rapport, en l’espèce une opération de neurochirurgie sur le “trou de MAGENDIE”:
    https://www.imaios.com/fr/e-anatomy/structures-anatomiques/ouverture-mediane-du-quatrieme-ventricule-1553807408
    En clair, il s’agissait de créer un orifice d’évacuation, sinon du liquide céphalo-rachidien, à tout le moins du flux croissant des dossiers d’appel.
    Échec de l’entreprise.
    Surtout, comme l’expliquent, tant la Société de Courtage des Barreaux, courtier des barreaux de province, que le cabinet AON, courtier du barreau de Paris:
    a) en quantité, c’est-à-dire en fréquence, la première cause de sinistre en responsabilité civile professionnelle des avocats est la procédure d’appel;
    b) en quotité, c’est-à-dire en coût financier, la deuxième cause de sinistre en responsabilité civile professionnelle des avocats, est la procédure d’appel, juste derrière l’erreur en matière fiscale.
    Croisez la quantité par la quotité, vous obtenez une sinistralité habile à plomber les comptes de la compagnie Les Mutuelles du Mans; elle va inéluctablement résilier sa police de groupe avec les 76.274 avocats, ce qui paralysera, non seulement les Cours d’appel, mais aussi en amont les tribunaux, et en aval la Cour de cassation.
    Cependant, un État, c’est trois fonctions régaliennes: le Législatif, l’Exécutif, le Judiciaire. Supprimez l’une des trois, il n’y a plus d’État.

    Or, que dispose l’article 68 de la Constitution ?
    – du 05 octobre 1958 au 28 juillet 1993: ” Le Président de la République n’est responsable des actes accomplis dans l’exercice de ses fonctions qu’en cas de haute trahison. Il ne peut être mis en accusation que par les deux assemblées statuant par un vote identique au scrutin public et à la majorité absolue des membres les composant ; il est jugé par la Haute Cour de justice … ”
    – depuis le 24 février 2007: ” Le Président de la République ne peut être destitué qu’en cas de manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l’exercice de son mandat. La destitution est prononcée par le Parlement constitué en Haute Cour … ”

    Conclusion: la place de Mr Emmanuel MACRON n’est pas à l’Élysée ou à la Chambre des Députés, mais devant la Haute Cour de Justice pour crime de haute trahison.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Economie

Assurance habitation : c’est en Bretagne qu’elle est la moins chère !

Découvrir l'article

Auto-Moto

Assurance et dématérialisation de la carte verte : 72 % des Français estiment avoir été insuffisamment informés par leur assureur

Découvrir l'article

Auto-Moto

Entrée en vigueur du contrôle technique moto en France le 15 avril 2024 : quel impact sur le prix de l’assurance ?

Découvrir l'article

Auto-Moto, Economie

Aux USA (donc demain en Europe ?), ces grands constructeurs automobiles qui partagent leurs données de conduite avec les géants de l’assurance

Découvrir l'article

Economie

Un outil unique et interactif qui analyse toutes les assurances incluses avec vos cartes bleues et vous permet de les comparer en un coup d’œil

Découvrir l'article

Auto-Moto

Assurance auto. Une prime annuelle de 651 euros, en hausse de 3%

Découvrir l'article

Auto-Moto

Disparition de la carte verte : progrès ou menace ?

Découvrir l'article

Economie

Assurance auto : suppression de la carte verte au 1er avril 2024

Découvrir l'article

Auto-Moto

Pouvoir d’achat et assurance auto : classement des villes les moins chères et les plus chères

Découvrir l'article

Auto-Moto

Assurance 2 roues avec Solly Azar : La protection pour tous

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky