Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Afrique du Sud : Orania, entre début de reconnaissance institutionnelle et tempête de haine

Tempête à Orania cette semaine ! L’embryon de volkstaat afrikaner a, en effet, commencé des négociations avec la province du Cap sous présidence ANC pour une reconnaissance officielle par l’intermédiaire du parti VF+ représentant la minorité afrikaner. Pourquoi cette collaboration entre deux ennemis mortels d’hier : ANC et VF+ à propos d’Orania ? A l’issue des dernières élections qui ont brisé, pour la première fois depuis la fin du pouvoir blanc, la mainmise de l’ANC sur le pouvoir, le nouveau gouvernement sud-africain est un gouvernement d’union nationale de 11 partis centré autour de l’ANC, de la DA (libéraux à dominante blanche et métis) et les nationalistes zoulous de l’Inkhata (laissant donc dans l’opposition le MK zoulou de Jacob Zuma et les racialistes noirs d’extrême-gauche de l’EFF).

Or, dans ce gouvernement on retrouve les Afrikaners du VF+ en charge… de la politique carcérale ! Petit strapontin en rapport avec le poids réel du parti dans une Afrique du Sud où les Afrikaners ne représentent plus que 60% des 7% de Blancs, c’est à dire 4,2% de la population totale, mais strapontin quand même !

Car cette présence des Afrikaners traditionnalistes au gouvernement est une révolution au pays de l’ANC !

Or l’une des conditions du VF+ pour participer au gouvernement était la reconnaissance d’Orania. Sous quelle forme ? Autonomie culturelle ? Autonomie politique (Orania compte à peine 2500 habitants) ? Difficile à dire pour l’instant sachant qu’Orania a déjà un statut plus ou moins bancal hérité de négociations et procès antérieurs.

Mais ce début de négociation entre le gouvernement provincial et l’entité afrikaner à fait l’objet d’un déchaînement médiatique et sur les réseaux sociaux, les extrémistes noirs, par la voix de Julius Malema de l’EFF, exigeant même que des logements sociaux réservés aux Noirs soient construits à Orania ! Des pétitions ont été immédiatement lancées pour exiger l’arrêt des négociations entre l’ANC et Orania. Pétitions suivie d’une contre-pétition soutenant Orania et les négociations.

Orania est donc dans la tourmente mais reste debout malgré les torrents de haine raciale à son encontre. Il faut dire que l’entité afrikaner en a vu d’autres !

Crédit photos : Orania

[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Une réponse à “Afrique du Sud : Orania, entre début de reconnaissance institutionnelle et tempête de haine”

  1. patphil dit :

    racisme antiblanc , l’apartheid à l’envers!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International

Afrique-du-Sud : Deux fermiers blancs du Limpopo de 79 et 84 ans frappés à coup de barre de fer

Découvrir l'article

International

Afrique-du-Sud : l’ANC choisi le parti conservateur et nationaliste zoulou Inkhata pour former une coalition

Découvrir l'article

A La Une, International

Séisme politique après les élections en Afrique du Sud

Découvrir l'article

International

EN DIRECT : Elections en Afrique du Sud. Résultats et analyses

Découvrir l'article

International

Afrique du Sud : « Face à la décomposition du pays, il va bientôt falloir se décider à en rendre la direction aux Boers »

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire, International

Orania : collecte de fonds pour l’érection de la statue de “Oom Paul” Kruger

Découvrir l'article

International, Sport

Folie raciale en Afrique du Sud. L’équipe de Cricket sommée de justifier le fait qu’elle aligne trop de joueurs blancs

Découvrir l'article

A La Une, International

« Dans 100 ans, les Afrikaners seront toujours en Afrique du Sud ». Entretien avec Jaco Kleynhans

Découvrir l'article

International

Afrique du Sud : Bientôt un reportage de France 2 sur Orania

Découvrir l'article

International

Afrique du Sud : Jacob Zuma change de camp et soutient un adversaire de l’ANC

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky