Étiquette : gay pride

Kêr Naoned kinklet gant al livioù LGBT da c’hortoz ar Gay Pride

Embannet eo bet gant Mahaut Bertu, anezhi kuzulierez kêr Naoned evit an « ingalded » ha kuzulierez rannvro : « kinklet » e vo kêr Duked Breizh gant al livioù LGBT da c’hortoz « miz an emvrudoù » (seurt Gay Pride hag a bad hiroc’h) ! Bannielloù kanevedenn a vo isaet un tamm e pep lec’h e kêr neuze. Après la marée jaune et verte de

Une gay pride « déter et solidaire » le 16 octobre à Rennes

Le 16 octobre prochain, toute l’extrême gauche rennaise appelle à l’organisation d’une « pride déter et solidaire » rassemblant (on cite) « personnes Trans Pédé Gouines + (TPG+), queers, précaires, racisé.es, handi.es et allié.es ». Sans commentaire… Le plus drôle est que le même jour, se tiendra une manifestation à Rennes pour soutenir les immigrés du bidonville des Gayeulles. Depuis 2 mois, 400 immigrés

Les organisateurs de la Gay Pride de Toulouse, pas si ouverts et tolérants que cela ? [Vidéo]

Les organisateurs de la Gay Pride de Toulouse ne sont pas si ouverts et tolérants que cela. La preuve dans ce reportage signé Le Média Pour tous, dans lequel l’équipe de journalistes se voit intimer l’ordre de sortir de la manifestation, alors que ces journalistes faisaient simplement leur travail : ne pas servir la soupe, poser des questions, y compris

« Mois des fiertés » : un mois entier dédié à la propagande en faveur du lobby LGBT

Le « mois des fiertés » arrive en France à toute vitesse ! Jeudi, la SNCF a annoncé qu’un train aux couleurs arc-en-ciel du lobby LGBT sera affrété pour célébrer « le mois des fiertés ». Des photos de celui-ci ont circulé sur les réseaux sociaux, il s’agira d’un TGV qui fera divers trajets jusqu’au début du mois de juillet. Si vous voyagez de Paris

gay_pride_nantes

Nantes : les grosses averses perturbent la gay Pride

Et les vannes du ciel s’ouvrirent… pile sur le départ de la Gay Pride (marche des fiertés) à Nantes, qui attendait 6 à 8000 personnes. Ce sera moins, bien moins, le début du cortège étant assez clairsemé malgré les décibels de techno déversés et le soleil de retour sur la rue de Verdun. Et pourtant la ville de Nantes n’avait

homosexuel_drapeau_berlin

Berlin. Un centre d’accueil pour protéger les réfugiés homosexuels des autres réfugiés

28/01/2016- 08H00 Berlin (Breizh-info.com)  – La ville de Berlin va ouvrir un centre d’accueil spécial pour les réfugiés homosexuels et transsexuels afin de les protéger des agressions dont ils sont victimes de la part d’autres réfugiés. Alors que la cité allemande accueille environ 600 réfugiés par jour, elle compterait environ 3500 « migrants homosexuels, lesbiennes, bis, trans » . Le centre d’accueil,

Kêr Naoned kinklet gant al livioù LGBT da c’hortoz ar Gay Pride

Embannet eo bet gant Mahaut Bertu, anezhi kuzulierez kêr Naoned evit an « ingalded » ha kuzulierez rannvro : « kinklet » e vo kêr Duked Breizh gant al livioù LGBT da c’hortoz « miz an emvrudoù » (seurt Gay Pride hag a bad hiroc’h) ! Bannielloù kanevedenn a vo isaet un tamm e pep lec’h e kêr neuze. Après la marée jaune et verte de

Une gay pride « déter et solidaire » le 16 octobre à Rennes

Le 16 octobre prochain, toute l’extrême gauche rennaise appelle à l’organisation d’une « pride déter et solidaire » rassemblant (on cite) « personnes Trans Pédé Gouines + (TPG+), queers, précaires, racisé.es, handi.es et allié.es ». Sans commentaire… Le plus drôle est que le même jour, se tiendra une manifestation à Rennes pour soutenir les immigrés du bidonville des Gayeulles. Depuis 2 mois, 400 immigrés

Les organisateurs de la Gay Pride de Toulouse, pas si ouverts et tolérants que cela ? [Vidéo]

Les organisateurs de la Gay Pride de Toulouse ne sont pas si ouverts et tolérants que cela. La preuve dans ce reportage signé Le Média Pour tous, dans lequel l’équipe de journalistes se voit intimer l’ordre de sortir de la manifestation, alors que ces journalistes faisaient simplement leur travail : ne pas servir la soupe, poser des questions, y compris

« Mois des fiertés » : un mois entier dédié à la propagande en faveur du lobby LGBT

Le « mois des fiertés » arrive en France à toute vitesse ! Jeudi, la SNCF a annoncé qu’un train aux couleurs arc-en-ciel du lobby LGBT sera affrété pour célébrer « le mois des fiertés ». Des photos de celui-ci ont circulé sur les réseaux sociaux, il s’agira d’un TGV qui fera divers trajets jusqu’au début du mois de juillet. Si vous voyagez de Paris

gay_pride_nantes

Nantes : les grosses averses perturbent la gay Pride

Et les vannes du ciel s’ouvrirent… pile sur le départ de la Gay Pride (marche des fiertés) à Nantes, qui attendait 6 à 8000 personnes. Ce sera moins, bien moins, le début du cortège étant assez clairsemé malgré les décibels de techno déversés et le soleil de retour sur la rue de Verdun. Et pourtant la ville de Nantes n’avait

homosexuel_drapeau_berlin

Berlin. Un centre d’accueil pour protéger les réfugiés homosexuels des autres réfugiés

28/01/2016- 08H00 Berlin (Breizh-info.com)  – La ville de Berlin va ouvrir un centre d’accueil spécial pour les réfugiés homosexuels et transsexuels afin de les protéger des agressions dont ils sont victimes de la part d’autres réfugiés. Alors que la cité allemande accueille environ 600 réfugiés par jour, elle compterait environ 3500 « migrants homosexuels, lesbiennes, bis, trans » . Le centre d’accueil,

À LA UNE

C'était pendant l'horreur d'une profonde nuit, Cao Bang 1950, Dans les yeux du procureur, Maxime Blasco, Breizh Vendetta : la sélection littéraire hebdo
Chiré en Montreuil. Les journées chouannes sont de retour les 3-4 septembre 20222
E-keit m'emañ tanioù spontus e Breizh...
Reportage. Massoud l'Afghan

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !